Les postures de yoga soulagent les coliques menstruelles

4 septembre 2017

Même si nous n’avons pas notions de yoga ces postures sont simples et permettront de soulager petit à petit les douleurs menstruelles tout en gagnant en souplesse.

Il y a des jours pendant le cycle d’une femme où les douleurs sont insupportables. Si vous ne souhaitez pas prendre d’analgésiques ni rester au lit à souffrir, nous vous recommandons certaines postures de yoga.

En effet les mouvements doux et harmonieux soulagent les coliques menstruelles.

Yoga et menstruation

Selon les enseignements du yoga, nous devons nous reposer pendant le cycle menstruel, nous consacrer aux activités douces (comme la méditation ou la lecture).

Mais nous ne pouvons évidemment pas toujours prendre des jours de congé. La bonne nouvelle c’est qu’il existe des postures spéciales qui soulagent les coliques menstruelles et apportent de l’énergie à l’organisme et à l’esprit.

Lisez également : Comment calmer les coliques menstruelles

  1. Balasana

Elle est connue comme la posture de l’enfant et réduit les douleurs de dos, elle descend et détend l’abdomen.

  • Positionnez vos genoux sur un tapis, en les séparant à la largeur des hanches (où là où vous vous sentirez à l’aise).
  • Inclinez-vous vers l’avant, en mettant les bras vers l’arrière et en attrapant vos mains derrière vos fesses.
  • Reposez le front sur le tapis (si vous y arrivez), ou sur un coussin haut.
  • Réalisez 10 respirations lentes et profondes avant de vous lever.

2. Parivrtta natarajasana

Egalement connue sous le nom de Shiva twist, cette posture aide à soulager la douleur de dos, plus précisément de la zone lombaire (fréquente pendant le cycle menstruel).

Elle permet également de nous étirer un peu.

  • Allongez-vous sur le dos sur le lit ou le canapé et croisez vos jambes.
  • Montez-les d’abord vers votre poitrine puis tournez vers la droite.
  • Ouvrez les bras.
  • Changez de côté tout doucement.

3. Dhanurasana

Cette posture est un peu plus compliquée, mais elle soulage immédiatement. Vous formerez un arc avec le corps et la corde avec les bras.

  • Mettez-vous sur le ventre les jambes tendues.
  • Relevez le bassin et les jambes le plus haut possible.
  • Etirez vos bras vers l’arrière afin d’attraper vos chevilles avec vos mains.
  • Relevez la tête et accompagnez le mouvement du corps.
  • Respirez lentement plusieurs fois avant de revenir à la position initiale.

4. Supta virasana

La traduction signifie « guerrier incliné » et nous lui ajoutons un support afin qu’elle soit plus relaxante. Cela peut être un grand coussin (ou plusieurs), ou un drap.

  • Asseyez-vous sur les genoux sur le sol ou sur un tapis. Le support se positionne derrière.
  • Appuyez complètement votre dos sur le coussin.
  • Allongez les bras de chaque côté.

5. Supta baddha konasana

Elle ressemble à la précédente, mais la posture initiale est celle de la « fleur de lotus ».

  • Asseyez-vous sur le sol le dos droit.
  • Collez les plantes de vos pieds (les genoux restent vers l’extérieur).
  • Le reste est exactement pareil que pour l’exercice précédent. Allongez-vous vers l’arrière autant que vous pouvez.

Cette position stimule les ovaires, la circulation, l’entrejambe et les cuisses. Elle réduit également les coliques menstruelles et le stress.

6. Posture du papillon

Elle soulage la douleur menstruelle, car elle permet d’ouvrir les hanches et de détendre la zone. Elle est assez simple.

  • Asseyez-vous sur une surface que vous appréciez et collez les plantes de vos pieds (comme dans l’exercice précédent).
  • Essayez de garder les genoux le plus proche du sol.
  • Inclinez le corps vers l’avant ou vers l’arrière, à votre aise.

7. Pasana

La posture du nœud peut également être d’une grande aide, car elle étire les cuisses, la colonne et l’entrejambe.

  • Mettez-vous accroupi, gardez vos pieds et vos jambes serrées.
  • Dirigez vos genoux vers la gauche et votre torse vers la droite.
  • Mettez votre bras gauche sur le devant de vos jambes et le droit sur l’arrière de votre cuisse.
  • Regardez vers le haut et tournez légèrement la tête.

Nous vous recommandons de lire : 8 conseils pour garder votre colonne vertébrale saine et forte

8. Janu sirsasana

Peu importe que vous soyez souple ou non : vous pouvez faire cette posture jusqu’où vous pouvez.

  • Asseyez-vous sur un tapis ou sur le sol, les deux jambes tendues.
  • Fléchissez la jambe droite et touchez le genoux gauche avec la plante de votre pied droit.
  • Amenez votre torse vers l’avant. L’idée est d’arriver à toucher le pied gauche avec les mains. Arrivez au moins à vos genoux. Exercez un peu de pression.

9. Posture de la colombe

Il s’agit d’une très bonne option si vous avez de fortes douleurs menstruelles.

  • Mettez-vous accroupi, pliez une jambe vers l’avant et tendez l’autre vers l’arrière.
  • Amenez le torse vers l’avant, appuyez le front, les avant-bras et les mains sur le sol.

10. Ustrasana

La posture du chameau vous permet d’étirer l’abdomen et le bas ventre. Elle soulage l‘anxiété, les douleurs et la fatigue.

  • Agenouillez-vous sur le sol les jambes un peu écartées.
  • Etirez le torse vers l’arrière en l’accompagnant avec vos bras et la tête détendue. L’objectif étant que les mains touchent les pieds puis le sol.
  • Maintenez la posture quelques secondes et revenez très doucement pour ne pas avoir la tête qui tourne.

Voir également : 5 exercices pour gérer l’anxiété

11. Upavistha konasana

La posture de l’angle assis peut se faire avec des oreillers ou des couvertures au début.

  • Asseyez-vous sur le sol et tendez vos jambes. Ouvrez-les le maximum que vous pouvez.
  • Levez les bras et inclinez le torse vers l’avant. L’objectif étant que le visage touche le sol mais pour cela vous avez besoin de beaucoup de souplesse.
  • Pour commencer, installez quelque chose qui vous aide à reposer le visage.

12. Adho mukha svanasana

Cette posture connue comme celle du chien libère la tension de la colonne et soulage les mal-êtres de la menstruation.

  • Appuyez la paume des mains, les genoux et la plante des pieds sur le sol ou sur un tapis.
  • Relevez doucement les genoux et amenez les cuisses vers l’arrière.
  • Vous devez former un triangle, dont les côtés sont les bras, les jambes et le sol.

 

 

A découvrir aussi