Pourquoi ai-je un mal de tête au lever ?

Pour éviter le mal de tête matinal, il est fondamental de connaître ses possibles déclencheurs. S'il est très récurrent ou qu'il ne répond pas aux modèles courants, mieux vaut consulter un spécialiste.

La céphalée ou le mal de tête est insupportable à n’importe quel moment de la journée.

Les causes peuvent être différentes selon l’heure où l’on commence à ressentir les gênes ou l’intensité de celles-ci.

Si quand vous vous levez le matin, vous ressentez comme un tambour qui vous tape fort dans les tempes, vous avez la nausée ou vous ne pouvez même pas ouvrir les yeux, il serait préférable que vous consultiez un médecin.

Dans cet article, nous allons vous expliquer quelles sont les raisons pour lesquelles le mal de tête matinal se produit.

Pourquoi la tête me fait mal au lever ?

Il est fréquent que les personnes demandent une aide médicale car elles ne peuvent plus supporter les migraines le matin.

Même si elles prennent des analgésiques, la douleur ne disparait jamais complètement et beaucoup la ressentent toute la journée.

Les causes les plus fréquentes de céphalée matinale sont les suivantes :

Voir : Une limonade à la lavande pour lutter contre les maux de tête

Inflammation des conduits nasaux

Quand une inflammation prend place derrière le nez, les yeux et les joues (partie frontale de la tête) et que nous nous levons au moment du réveil, le résultat est une céphalée terrible.

Dans ces cas, il est nécessaire de traiter l’allergie ou l’infection qui provoque un gonflement sinusal pour réduire les symptômes.

L’apnée du sommeil

Apnee-du-sommeil-500x334

Cette condition est définie comme de « légers arrêts respiratoires » lorsqu’on dort.

Comme le cerveau ne reçoit pas d’oxygène pendant plusieurs secondes, quand nous nous réveillons, la tête nous lance.

Les signes qui ne trompent pas sont les cernes et la fatigue excessive (même si l’on se couche tôt).

Si nous dormons avec quelqu’un, nous pouvons lui demander si nous ronflons car cela peut être une preuve supplémentaire de ce problème.

Les altérations du sommeil

Au-delà de l’apnée, qui est une condition clinique, il existe aussi d’autres facteurs émotionnels et psychologiques qui ne nous permettent pas de dormir ou de nous reposer correctement.

Le stress, les préoccupations quotidiennes ou l’anxiété peuvent modifier la qualité du sommeil.

Beaucoup de gens vont se coucher tard et se lèvent trop tôt (et ne dorment pas les 8 heures « réglementaires »). Cela se répercute forcément sur la qualité du sommeil.

Les émotions négatives et les cauchemars récurrents provoquent aussi des migraines.

Être gêné par des bruits ou des lumières extérieures (un robinet ouvert, la lumière de la rue, la télévision allumée, des ronflements etc.) n’incite pas au repos et génère des maux de tête.

La tension musculaire

Si nous ne dormons pas suffisamment, si nous adoptons une mauvaise posture, et si nous souffrons de cauchemars ou d’insomnie, les muscles du cou et des épaules se tendent, appuient sur le crâne et produisent un mal de tête.

Il est nécessaire d’utiliser un oreiller et un matelas adaptés pour pouvoir bien se reposer, mais aussi pour bien appuyer la colonne vertébrale ainsi que les cervicales.

L’excès de médicaments

Quand la douleur se produit deux fois ou plus chaque semaine, il est fréquent de recourir à des médicaments (prescrits ou en vente libre).

L’usage excessif d’analgésique provoque un effet contre-productif. Cela signifie que les mêmes médicaments provoquent aussi des douleurs le matin.

Parmi les types de médicaments qu’il vaut mieux éviter pour ne pas souffrir continuellement de migraine, on trouve :

  • L’aspirine
  • Le paracétamol
  • Les décongestionnants
  • Les analgésiques
  • Les narcotiques

La déshydratation

Deshydratation-500x317

Il faut se souvenir que pendant la nuit, nous ne consommons ni de liquides, ni d’aliments.

Si le corps n’est pas en mouvement pendant les heures de la journée, il a cependant besoin d’être hydraté.

Quand nous buvons de l’eau en quantité suffisante, les vaisseaux sanguins situés dans la tête se contractent pour équilibrer les niveaux de liquide qui se trouvent dans l’organisme.

Cela rend difficile l’arrivée d’oxygène dans le sang et provoque un mal de tête. 

Grincer des dents

Le bruxisme est une affection très courante chez les enfants (même si on la trouve aussi chez les adultes) et cela consiste à « grincer des dents » quand on dort.

Cette habitude inconsciente tend les muscles de la mâchoire et impacte négativement la tête, ce qui peut provoquer des douleurs et des gênes au moment du lever.

Une position incorrecte

L’une des erreurs les plus habituelles que l’on fait lorsqu’on dort et qui se répercute sur les sensations du lever, c’est bien sûr les mauvaises positions.

Cela signifie que si nous dormons « enroulés » ou dans une position étrange, nous aurons sûrement mal à la tête, au dos, au cou, aux épaules etc. le jour suivant. 

Évitez de positionner votre tête trop bas et essayez de vous endormir sur le dos ou sur le côté. Il est préférable de ne pas dormir sur le ventre.

N’oubliez pas qu’une bonne position aussi bien de la tête que du dos aide le sang à circuler correctement et évite les douleurs matinales.

La pression artérielle et le diabète

Ces deux affections peuvent déclencher des migraines le matin. Cela est dû au fait que les vaisseaux sanguins, dans les deux cas, se dilatent.

La pression sanguine augmente alors et les muscles se tendent, ce qui a une forte incidence sur la tête.

Nous vous recommandons de lire : Une méthode naturelle pour baisser la pression sanguine en 5 minutes

L’orientation du lit

Femme-douleur-tete-500x334

Nous nous référons aux enseignements du  feng shui. Selon cette philosophie orientale, le lit doit toujours être orienté vers le nord, pour favoriser le repos et la détente pendant la nuit.

Bien sûr que cela a une raison « scientifique » : il s’agit du magnétisme qu’exerce le centre de la terre et qui agit comme un aimant sur nous.

Le syndrome des jambes sans repos

Ce syndrome est décrit comme un besoin incontrôlable de bouger les extrémités inférieures.

C’est l’une des causes d’altération du sommeil, car cela provoque des spasmes musculaires et maintient le cerveau en constante vigilance. Cela peut dériver en mal de tête au moment du réveil.

Si, en plus de la céphalée, vous souffrez dès le matin de nausées, de vomissements ou d’une vision floue, nous vous recommandons de consulter immédiatement un médecin.

Catégories: Recettes Étiquettes:
A découvrir aussi