Que faire en cas de saignement de nez

Votre première réaction sera de pencher la tête en arrière, mais vous devriez la laisser tomber vers l'avant pour éviter d'avaler du sang. Pensez à respirer par la bouche.

Peut-être avez vous déjà dû avoir à faire face à cette situation. Mais vous-êtes vous déjà demandé pourquoi nous saignons du nez ? Quelles en sont les causes ? Nous allons vous l’expliquer dans cet article.

Pourquoi saigne-t-on du nez ?

hemorragie nez

Surtout ne vous inquiétez pas, dans la majorité des cas le saignement de nez est tout à fait bénin. C’est même quelque chose d’assez commun tant chez les adultes que chez les enfants. Vous devez en effet savoir que le nez et composé une grande quantité de vaisseaux sanguins de très petite taille pouvant se rompre assez facilement. Par exemple sous l’effet d’un changement de température important.

L’air circulant par le nez peut aussi sécher et irriter la membrane le recouvrant, formant alors des croûtes qui peuvent aussi se rompre et provoquer des saignements. Le fait que la température joue un rôle important dans ces saignements fait qu’il est très habituel que ces derniers arrivent surtout durant l’hiver.

La majorité de ces hémorragies ont lieu dans la partie frontale du septum (cloison séparant les cavités nasales en deux), et dans de très rares cas peuvent aussi avoir lieu dans une zone plus profonde du nez. Cependant, faites attention, car ce dernier type d’hémorragie peut être assez difficile à contrôler bien qu’il ne mette pas en danger votre santé. Maintenant voyons quelles sont les principales causes des saignements de nez.

  • Hésitations dues à des allergies ou un rhume.
  • Un air très froid ou sec.
  • Un air très froid sec.
  • Se moucher très fort ou se gratter le nez.
  • Une lésion ou une déviation au niveau du septum.
  • Des agents chimiques.
  • De l’hypertension artérielle.
  • Des cas plus graves : possiblement des tumeurs.

Que faire quand nous saignons du nez ?

nez saignement

  • Tout d’abord restez calme. Et plus spécialement si ce sont des enfants. Dites-leur que ce n’est pas grave et que cela passera très vite.
  • Asseyez-vous et, surtout, penchez la tête en avant. Pourquoi ? Car ainsi, vous éviterez d’avaler votre sang. Vous devez respirer par la bouche très profondément.
  • Une fois assis, appuyez fortement avec le pouce et l’index sur le nez, non pas sur le septum, mais bien sur la partie malléable de la narine afin de fermer les fosses nasales, appuyez quelques minutes, relâcher la pression, puis appuyer de nouveau, puis relâchez la pression jusqu’à l’arrêt du saignement. Pendant ce temps respirez toujours par la bouche.
  • Rappelez-vous bien de toujours pencher la tête vers l’avant afin d’éviter que le sang coule dans votre gorge.
  • Vérifiez toutes les cinq minutes si votre nez continue de saigner.
  • Si le saignement ne s’est pas arrêté, vous pouvez essayer d’appliquer une compresse froide ou un peu de glace sur la pointe du nez durant quelques minutes, cette méthode peut en effet stopper les saignements.
  • Normalement les gens ont l’habitude de tamponner le nez avec une bande gaze. L’idée de la gaze est bien, mais l’important est de ne pas tamponner le nez. Contentez-vous d’appliquer la gaze de manière douce afin de ne pas obstruer complètement l’orifice nasal.
  • Il est aussi conseillé de ne pas s’allonger si vous avez un saignement de nez. Certaines personnes commettent l’erreur d’obliger la personne saignant du nez à s’allonger sur le sol ou sur le canapé. Cependant, cette position favorise l’écoulement du sang dans la gorge. L’idéal est donc de pencher la tête en avant afin que le sang coule et forme un caillot qui favorisera l’arrêt du saignement.
  • Évitez aussi d’aspirer ou de vous moucher le nez durant plusieurs heures après la fin du saignement. En effet cela pourrait provoquer de nouvelles hémorragies.
  • Si vous voyez que le saignement de nez ne s’arrête pas, vous devrez alors demander une aide médicale. Il est aussi normal d’utiliser un décongestionnant nasal en aérosol pour sceller les petits vaisseaux sanguins et ainsi contrôler le saignement.

Quand contacter un médecin ?

Vous devrez aller chez le médecin dans les cas suivants :

  • Si le saignement ne s’arrête pas après vingt minutes.
  • Si le saignement se produit après un coup à la tête. Cela pourrait être le signe d’une lésion.
  • Si après un coup sur le nez,  en plus de saignements, une déformation se présente, il est possible que le septum soit cassé. Dans ce cas-là le nez est très douloureux.

Vous devez aussi prendre en compte les aspects suivants :

  • Vous saignez régulièrement du nez ? Une à deux fois par semaine ? Cela n’a rien à voir avec le froid ? Consultez au plus vite un médecin.
Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi