Quelles sont les 5 maladies sexuellement transmissibles les plus courantes ?

· 12 décembre 2017
Pour prévenir les maladies sexuellement transmissibles, l'utilisation du préservatif est essentielle, même pendant les rapports sexuels oraux. Ce n'est que de cette manière que nous pouvons nous assurer de réduire les risques de contagion de maladies sexuellement transmissibles et de leurs symptômes les plus courants.

Le sexe est l’une des activités les plus agréables et plaisantes que nous puissions accomplir. Cependant, il y a un gros problème quand on pratique le sexe sans prévention : les maladies sexuellement transmissibles (MST).

Ce sont des infections qui se transmettent par contact sexuel, qu’il soit oral, anal ou vaginal.

Bien que certaines de ces maladies soient faciles à gérer et à éliminer en peu de temps, d’autres peuvent provoquer de véritables problèmes.

Dans cet article, nous traiterons des symptômes les plus communs. Prenez-en note et assurez-vous de rester vigilant face à tout signe de possible contagion.

1. Chlamydia

La chlamydia est une maladie sexuellement transmissible

La chlamydia est une maladie sexuellement transmissible provoquée par des bactéries. Elle ne montre généralement pas de symptômes graves et peut donc être confondue avec plusieurs types d’infections.

Le principal problème avec la chlamydia est que si elle n’est pas traitée à temps, elle engendre l’infertilité et peut endommager les organes reproducteurs féminins.

Les symptômes de la chlamydia chez les femmes :

  • Fièvre
  • Nausées
  • Brûlures en urinant
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Sécrétion anormale
  • Douleur dans le bas de l’abdomen ou dans le dos
  • Saignements vaginaux après les rapports sexuels ou entre les règles

Lisez également : Les 9 bactéries les plus dangereuses pour l’être humain

Les symptômes de la chlamydia chez les hommes :

  • Sécrétion anormale
  • Douleur en urinant
  • Brûlure ou démangeaisons autour du trou du pénis

2. L’herpès génital

L’herpès génital est une MST provoquée par le virus de l’herpès simplex. Une fois que ce virus est contracté, il reste dans votre corps pour toujours.

De temps en temps apparaissent des bourgeons qui forment des cloques et des plaies dans la région des organes génitaux et du rectum.

Au fil du temps, les épidémies se produisent moins fréquemment. Les symptômes sont les mêmes pour les hommes que pour les femmes :

  • Symptômes grippaux tels que la fièvre et l’inflammation des ganglions
  • Des cloques et des plaies apparaissent sur les organes génitaux et le rectum

3. La gonorrhée

La gonorrhée est une maladie sexuellement transmissible

La gonorrhée est une autre des maladies bactériennes sexuellement transmissibles et est assez fréquente.

Cette bactérie se reproduit dans des endroits humides et chauds, si bien que les gynécologues la retrouvent généralement dans le col de l’utérus et dans les trompes de Fallope chez les femmes.

Chez les hommes, elle se développe habituellement dans l’urètre.

D’autres endroits où cette maladie peut se développer sont la bouche, les yeux, la gorge et l’anus.

Si elle n’est pas traitée à temps, la gonorrhée peut provoquer des problèmes permanents aussi bien pour les femmes que les hommes.

Les symptômes de la gonorrhée chez les femmes :

  • Douleur ou brûlure en urinant
  • Sécrétions vaginales abondantes
  • Saignement entre les règles

Chez les hommes :

  • Brûlures en urinant
  • Douleur, gonflement et sensibilité dans les testicules
  • Sécrétion blanchâtre, jaunâtre ou verdâtre du pénis

4. VIH et Sida

Le VIH est le virus de l’immunodéficience humaine et peut provoquer le développement du SIDA.

Le VIH attaque le système immunitaire jusqu’à sa destruction, il est donc extrêmement important de l’éviter ou de le traiter s’il a déjà été contracté.

Il est important de prendre en compte le fait que le VIH et le Sida sont des maladies sexuellement transmissibles qui peuvent être traitées avec des médicaments pour les contrôler. Cependant, il n’existe pas de remède définitif.

Ce qui rend le VIH et le sida si dangereux, c’est que vous pouvez être infecté sans symptômes jusqu’à 10 ans après l’avoir contracté.

La seule façon d’exclure la contagion est à travers les examens médicaux. Ceux-ci sont très simples à réaliser, car ils consistent seulement en un test sanguin pratiquement indolore.

Les symptômes du VIH et du SIDA sont :

  • Aphtes
  • Mal de gorge
  • Maux de tête
  • Éruptions cutanées
  • Perte de poids soudaine
  • Infections graves récurrentes
  • Fatigue, vertiges et étourdissements
  • Diarrhée, fièvre et sueurs nocturnes
  • Protubérances violacées sur la peau ou la bouche
  • Formation d’hématomes récurrents

Lisez également : Le virus du VIH a été complètement éliminé du sang d’un patient britannique

5. Virus du papillome humain

Le virus du papillome humain est une maladie sexuellement transmissible

Le virus du papillome humain (VPH) est la dernière des maladies sexuellement transmissibles que nous voulons mentionner.

Bien que beaucoup considèrent le VIH comme étant le plus grave, certaines souches de VPH ne peuvent pas être traitées et d’autres peuvent provoquer le cancer dans la région qu’elles attaquent lorsqu’elles ne sont pas soignées à temps.

Heureusement, on peut se faire vacciner :

  • Femmes âgées de 11 à 26 ans
  • Hommes âgés de 9 à 26 ans

Si vous êtes en dehors de ces tranches d’âge, le vaccin n’a plus beaucoup de sens.

Si c’est votre cas, il sera essentiel que vous utilisiez toujours des méthodes de contraception, même pendant les rapports sexuels oraux.

Les symptômes du virus du papillome humain sont :

  • Verrues génitales
  • Verrues dans la gorge

Lisez également cet article : 7 mythes sur le sexe oral et les conséquences pour la santé

Les maladies sexuellement transmissibles commencent sans symptômes, de sorte que n’importe qui peut s’infecter sans même l’imaginer.

La meilleure option de les éviter est l’abstinence, mais dans le cas de ne pas la pratiquer, nous nous vous recommandons :

  • Utilisez un préservatif dans tous vos rapports sexuels.

Beaucoup de gens ont la conviction qu’il est seulement nécessaire de le faire pendant les rapports sexuels anaux ou vaginaux, mais le sexe oral représente le même risque.

  • Examinez-vous au moins une fois par an. Prenez rendez-vous chez votre gynécologue ou votre urologue pour passer un examen chaque année.
  • Parlez honnêtement avec votre partenaire et demandez-lui directement s’il a déjà eu une MST.

Avant de terminer, ne manquez pas de lire : Comment les femmes peuvent-elles se protéger des MST ?

La sexualité sans risque est le moyen le plus efficace de prévenir les maladies sexuellement transmissibles.