Quelles sont les causes et les traitements contre les hémorroïdes?

· 10 septembre 2014
Une alimentation pauvre peut être à l'origine de cette affection. Nous devons suivre un régime riche en fibres, et consommer des aliments qui favorisent le transit intestinal.

Les hémorroïdes sont des inflammations qui se produisent sur les veines de la zone basse du rectum et de l’anus, qui, se dilatant à l’excès, provoquent une série de varices. Ces inflammations sont assez gênantes et peuvent même être douloureuses. Elles peuvent survenir dans la partie interne, externe, ou dans les deux à la fois.

Quels sont les symptômes des hémorroïdes?

Quand les hémorroïdes sont légères, il n’y a pas vraiment de symptômes qui indiquent la maladie. Cependant, quand elles s’aggravent, les symptômes suivants peuvent apparaître

  • Le sang dans les selles
  • Le prolapse: une sorte de grosseur qui apparaît quand les hémorroïdes sortent de l’intérieur de l’anus. Cela peut être douloureux et difficile à introduire de nouveau.
  • La sécrétion: c’est une sorte de morve qui provient de la propre muqueuse anale, le plus fréquemment produite par les hémorroïdes internes
  • L’irritation: elle se produit généralement après la sécrétion et provoque souvent démangeaisons et brûlures.
  • La douleur: quand les hémorroïdes sont internes, ce symptôme n’est pas ressenti. Quand elle est externe, au contraire, la pression de l’anus provoquera des gênes et de la douleur.

Les aliments qui peuvent influencer le développement des hémorroïdes

L’alimentation est la cause principale de l’apparition des hémorroïdes. Une mauvaise alimentation peut provoquer la constipation, la diarrhée et d’autres problèmes digestifs qui affectent la zone dans laquelle se produit ce problème. Ces phénomènes provoquent l’apparition des hémorroïdes.

Il existe certains aliments qui influencent plus que d’autres la venue des hémorroïdes. Il est bon de les connaître afin de pouvoir réduire leur consommation et opter pour un régime alimentaire plus sain. Nous allons maintenant vous parler de ces aliments qui peuvent générer l’apparition d’hémorroïdes.

Les aliments sucrés

Eviter-de-grossir-si-nous-mangeons-des-gâteaux

Quand nous incluons dans notre régime alimentaire de hautes doses de sucre raffiné, nous avons plus de risques de souffrir de constipation, de mouvements intestinaux tendus et même d’inflammation des veines rectales et anales. Ce type d’aliments est l’une des causes principales des hémorroïdes donc plus on en consomme, plus il sera difficile de se débarrasser de ce problème.

La consommation excessive de sucre peut aussi influencer le développement d’autres problèmes de santé comme le reflux acide, les ulcères, le syndrome de l’intestin irritable, la diverticulite, la maladie cœliaque, le cancer du colon, la pancréatite, la cirrhose, la hernie, entre autres.

Les aliments salés

Il est évident que l’excès de sel est l’une des causes de l’hypertension. Lorsque l’hypertension artérielle est trop élevée, les veines du rectum et de l’anus ont plus de propension à s’enflammer et à développer des hémorroïdes.

Les boissons alcoolisées

Alcool

Etre consommateur de boissons alcoolisées est un risque en ce qui concerne les hémorroïdes. Ce type de substances déshydrate l’organisme et engendre une mauvaise digestion ainsi que la constipation.

Les autres causes des hémorroïdes

Outre la mauvaise alimentation, les hémorroïdes peuvent également être générées par d’autres facteurs comme par exemple la grossesse. Le fait de devoir rester sur les toilettes pendant trop longtemps, le vieillissement, la génétique, l’obésité, la mauvaise digestion, les mouvements intestinaux brusques, l’effort pendant l’éjection des selles et certaines maladies comme la cirrhose hépatique sont autant de causes qui peuvent provoquer des hémorroïdes.

Le traitement pour les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont un problème causé principalement par la mauvaise alimentation. C’est pour cela que la première étape pour traiter ce problème est d’opter pour un régime alimentaire sain, riche en fibres et en aliments hydratants qui favorisent le bon fonctionnement digestif.  Il est également bon de consommer au moins 2 litres d’eau par jours et d’avoir de bonnes habitudes, comme celle de faire de l’exercice physique.

Les thérapies froides

Pour réduire l’inflammation qui se produit dans la zone du rectum et de l’anus, l’un des remèdes les plus efficaces est de poser un sac de glaçons ou quelque chose de très froid sur cette partie du corps.

L’ail

Ail

L’ail contient parmi ses composants deux produits principaux qui se chargent d’agir pour la santé: l’allicine et le sulfure de diallyle.

Il est vrai que l’ail est un traitement assez fort contre les hémorroïdes mais néanmoins très efficace. Il réduit l’inflammation et est idéal pour les hémorroïdes qui viennent de la partie interne de l’anus, puisqu’il aide à rétrécir les grosseurs gênantes et douloureuses.

Appliquez une petite quantité d’ail directement sur la zone affectée, vous sentirez immédiatement une sensation de picotements mais cela aura un effet anti-inflammatoire. Laissez agir pendant 2 minutes puis prenez une douche pour retirer l’ail.

Le bain chaud

L’eau chaude a un effet relaxant et anti-inflammatoire. Pour réduire ces gênes, la douleur et le gonflement des hémorroïdes, il faut se faire couler un bain d’eau chaude, s’y plonger pendant 15 minutes et répéter cela tous les jours.

Les graines de lin

Lin-moulu-pour-perdre-du-poids

Inclure des graines de lin dans son régime alimentaire est idéal pour réduire le risque de souffrir d’hémorroïdes. Elles permettent également de les traiter. Ces graines sont riches en fibres, absorbent beaucoup d’eau et forment une masse gélatineuse, qui favorise la digestion, aide à éliminer les déchets correctement, prévient la constipation et agit comme un laxatif naturel.