7 recommandations à suivre si vous avez des hémorroïdes

13 septembre 2018
La consommation de fibres et d'eau favorise l'évacuation, ce qui nous aidera à soulager les hémorroïdes en évitant les surtensions et en empêchant leur apparition.

La constipation chronique, les étirements abdominaux ou les mauvaises habitudes alimentaires sont les raisons pour lesquelles les hémorroïdes peuvent se développer.

Ce problème, caractérisé par la dilatation des structures veineuses localisées dans le canal anal, est devenu l’un des maux les plus fréquents.

Dans ses premiers stades, ils peuvent causer un léger inconfort comme des démangeaisons, une inflammation de la peau et un petit saignement dans les selles.

Cependant, ils peuvent également présenter des complications, provoquant des masses charnues qui peuvent être douloureuses.

Bien qu’il existe des médicaments qui peuvent aider à accélérer votre rétablissement, il est important de considérer d’autres recommandations pour leur donner un traitement approprié.

Dans cette lancée, nous avons compilé les 7 principaux remèdes pour que vous n’hésitiez pas à les appliquer quand vous faites face à ce problème.

Quelles sont les causes des hémorroïdes ?

Les veines autour de l’anus ont tendance à se développer en raison de la pression. Souvent, les principaux déclencheurs d’hémorroïdes sont :

  • Rester assis aux toilettes pendant longtemps
  • Souffrir de constipation ou de diarrhée chronique
  • Être en surpoids ou obèse
  • Etre enceinte
  • Pratiquer le sexe anal
  • Manger un régime faible en fibres

Les symptômes des hémorroïdes

 

Les formes plus douces d’hémorroïdes ne produisent pas de symptômes graves. En général, les patients éprouvent une sensation inconfortable dans la région anale.

Les signes et les symptômes peuvent inclure :

  • Saignements qui ne provoquent pas de douleur après expulsion des selles
  • Démangeaisons et irritation autour du rectum
  • Douleur et inconfort
  • Inflammation autour de l’anus
  • Une bosse près de l’anus

Recommandations pour prévenir et traiter les hémorroïdes

Pour prévenir et traiter les hémorroïdes, il est essentiel de stimuler la motilité intestinale par des habitudes saines. Cela aide à prévenir les complications des symptômes de la constipation ou de la surcharge de l’intestin.

1. Augmenter la consommation de fibres

manger des fibres pour éviter les hémorroïdes

Les fibres sont l’un des nutriments essentiels qui aident à améliorer le transit intestinal pour faciliter l’évacuation des selles. Sa consommation quotidienne adoucit les déchets et augmente leur volume pour éviter une force excessive.

Assurez-vous de manger des aliments comme :

2. Boire plus d’eau

La déshydratation est l’un des facteurs qui influent sur les complications de la constipation (y compris les hémorroïdes). Par conséquent, pour contrôler ce problème, il est essentiel d’assurer une consommation d’eau optimale.

  • Buvez 6 à 8 verres d’eau par jour. Si vous préférez, consommez-les en infusions ou en jus naturels.

3. Éviter les aliments irritants

éviter les aliments irritants pour se débarrasser des hémorroïdes

Il existe des aliments irritants qui peuvent aggraver les symptômes de cette maladie. Leur consommation affecte l’activité digestive et complique l’irritation de la peau autour du rectum.

Exclure de votre alimentation :

  • Aliments épicés ou gras
  • Aliments qui produisent trop de gaz
  • Bonbons ou aliments sucrés
  • Fromages affinés
  • Viandes industrielles ou charcuterie

4. Ne pas faire d’efforts supplémentaires

Les hémorroïdes s’accompagnent d’une difficulté à évacuer les selles. Pour cette raison, les patients qui en souffrent ont tendance à faire des efforts excessifs au moment d’aller aux toilettes.

  • Il est important d’éviter de crisper ou de retenir votre souffle en essayant d’évacuer. Cette situation augmente la pression sur les veines affectée et leur dilatation.

5. Faire de l’exercice physique

Pour éviter la réapparition des hémorroïdes, il est utile de faire de l’exercice physique.

Consultez aussi cet article : Comment réguler les hormones via l’exercice physique

Rester actif régule le mouvement des intestins et diminue la pression qui se produit sur les veines de la région anale en restant longtemps assis.

6. Prendre soin de l’hygiène anale

Pour un processus de récupération optimal, il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène anale. La zone doit être nettoyée avec de l’eau chaude et du savon neutre, surtout après être allé aux toilettes.

  • Un lavage excessif peut provoquer un déséquilibre du tissu gras naturel de cette région de la peau. Pour cette raison, l’utilisation d’une pommade anti-hémorroïdale ou de la vaseline est recommandée.

7. Appliquer des remèdes naturels

 

Il existe une grande variété de remèdes naturels qui peuvent aider à traiter ce problème. Les ingrédients anti-inflammatoires et rafraîchissants combattent l’irritation et améliorent la circulation pour réduire l’inflammation des veines touchées.

Certaines options sont :

  • Compresses froides
  • Bains de siège avec infusion de camomille
  • Pomme de terre crue
  • Toilettes aux huiles essentielles
  • Gel d’aloe vera
  • Bains à l’eau d’arnica

Avez-vous des hémorroïdes ? Bien que le problème soit généralement léger, consultez votre médecin si les symptômes prennent beaucoup de temps à guérir. Parfois, leur intervention est nécessaire pour réaliser un bon processus de récupération.

 

A découvrir aussi