Qu’est ce que la fasciite plantaire ?

La fasciite plantaire est une inflammation du fascia plantaire provoquant des douleurs dans la région du talon.

La fasciite plantaire est une inflammation du fascia plantaire également appelé aponévrose plantaire, un ligament qui relie le calcanéum aux phalanges proches, qui s’étire et se contracte à chaque pas, comme le ferait un élastique.

Le fascia plantaire ou le ligament arqué est un tissu très large et épais dûe à l’énorme résistance et à la pression qu’il doit supporter.

L’inflammation du ligament arqué provoque des douleurs dans la région du talon, étant l’une des afflictions les plus fréquentes dans cette zone du pied.

Les personnes les plus à même de souffrir de fasciite plantaire sont les athlètes, et en particulier les personnes pratiquant beaucoup de sport.

Quels sont les facteurs à risque ?

  • Sports avec des exercices répétitifs
  • Empreinte du pronateur
  • Maladies telles que l’arthrite et le diabète
  • Chaussures inadaptées
  • Pieds plats
  • Âge avancé
  • Obésité
  • Changements hormonaux

Comment la maladie apparaît-elle ?

L’utilisation excessive du fascia plantaire finit par provoquer un microtraumatisme dans le tissu. Les apparitions répétées de micro-fractures dans cette zone provoquent une inflammation du ligament, qui se produit avec des douleurs dans le talon.

C’est donc un type de pathologie chronique, car il n’apparaît pas du jour au lendemain mais est le résultat d’une somme de lésions répétitives.

Causes de la fasciite plantaire

quels sont les causes de la fasciite plantaire

Les lésions du fascia peuvent être produites par différentes causes, multifactorielles et variables, incluant des facteurs environnementaux, posturaux et génétiques.

L’utilisation de chaussures inappropriées, comme les talons, provoque des cassures fibrillaires qui entraînent une fasciite plantaire.

En outre, il existe des facteurs qui aggravent grandement la fasciite plantaire, comme l’utilisation de chaussures inappropriées, une mauvaise posture, l’utilisation excessive de cette zone, une insuffisance de flexibilité des muscles associés et une pronation démesurée du pied.

Activité physique répétée

L’exercice physique excessif est la principale cause de la fasciite plantaire.

Les activités physiques comme la course ou le saut réalisées sur de longues périodes de temps peuvent provoquer une surcharge du ligament, qui ne peut pas supporter autant de pression et finit pas se déchirer.

En outre, des changements brusques dans les habitudes sportives sans processus d’adaptation adéquat, peuvent provoquer des cassures plus graves, associées à des douleurs plus intenses.

Les personnes les plus affectées par la fasciite plantaire sont les athlètes, les joueurs de football, de badminton et de tennis.

L’Anatomie du pied

fasciite plantaire et l'anatomie du pied

Il existe plusieurs structures anatomiques impliquées dans la marche qui peuvent provoquer une surcharge du fascia plantaire.

Le tendon d’Achille est un ligament qui est inséré entre les muscles gastrocnemiens, communément appelés muscles jumeaux et soléaire jusqu’à l’os du talon. Une rétractation du tendon d’Achille provoque une augmentation de pression dans le calcanéum, avec une augmentation conséquente de la pression dans le ligament arqué.

Un autre facteur à prendre en compte dans la structure anatomique est le support du pied, c’est-à-dire la façon dont le pied touche le sol. Les pieds plats ou ayant tendance à la pronation provoquent un plus grand étirement de la fasciite plantaire, ce qui augmente le risque de déchirures dues à la pression accrue dans le tissu.

Les maladies associées

L’arthrite et le diabète sont considérés comme des facteurs à risque dans le développement de la fasciite plantaire, car les deux peuvent se produire avec l’inflammation des tendons.

Les personnes âgées présentent souvent cette affliction à la suite de l’une de ces deux maladies.

Le type de chaussures

Dans de nombreux cas, sont utilisées des chaussures qui ne s’adaptent pas correctement. Soit elles ne fournissent pas une surface d’appui suffisante, soit l’amortissement du poids n’est pas bien réparti.

L’utilisation continue de chaussures inadéquates provoque la fasciite plantaire, parmi les nombreuses autres lésions du pied. Les chaussures à talons sont l’un des grands ennemis de cette maladie.

Les caractéristiques de la douleur

  • Intensité plus élevée le matin
  • Chronique
  • Sous forme de picotements ou de brûlures
  • Progressif

La douleur augmente généralement le matin en raison de la rigidité du pied pendant la nuit, et diminue au fur et à mesure que le tissu s’étire et se réchauffe.

Parfois, la douleur peut être insupportable et même affecter les phalanges, empêchant les mouvements comme lever ou  baisser les doigts de pied.

La fasciite plantaire est souvent associée à l'existence d'un éperon calcanéen

La fasciite plantaire est souvent associée à l’existence d’un éperon calcanéen, bien que ce ne soit pas un symptôme déterminant.

Lorsque la fasciite plantaire se poursuit au fil du temps, ou qu’elle n’est pas traitée correctement, les patient-e-s peuvent souffrir de troubles de la marche, ce qui entraîne des symptômes tels que des douleurs dans les genoux, le dos ou le cou.

Les traitements de la fasciite plantaire

  • Physiothérapie
  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens)
  • Des chaussures appropriées
  • Corticostéroïdes
  • Semelles orthopédiques
  • Pansements fonctionnels
  • Orthèse

Au cours du traitement, il est essentiel d’arrêter tout exercice, qui aggraverait la situation, néanmoins il est conseillé de réaliser des étirements du muscle soléaire et gastrocnémien durant la journée.

Certains professionnels recommandent d’utiliser des attelles pendant les périodes de repos ou la nuit pour garder le fascia étiré.

Le traitement peut également se compléter grâce à la thérapie par ondes de choc et la chirurgie, cette dernière étant uniquement réservée à la fasciite plantaire chroniques et grave.

Le temps de récupération variera selon chaque patient-e.

Voici quelques exercices à réaliser avec une balle de tennis pour réduire la douleur provoquée par la fasciite plantaire. Faites-les à la maison !
Comment utiliser une balle de tennis pour soulager la douleur de la fasciite plantaire

A découvrir aussi