Qu’est-ce que l’arthrose ?

· 5 novembre 2017
L'arthrose n'est pas considérée comme une maladie grave en tant que telle, mais elle affecte notoirement la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

L’arthrose fait partie des maladies rhumatismales, qui sont nombreuses et variées. Elles ont en commun le fait qu’elles affectent une partie de l’appareil locomoteur. Cependant, leurs causes peuvent être très différentes, tout comme leurs évolutions et leurs traitements.

L’arthrose est la plus commune de toutes les maladies rhumatismales. Elle se caractérise par une perte progressive du cartilage des articulations, due à l’usure. Cela, se produit principalement en raison de l’âge, mais d’autres facteurs peuvent également l’influencer.

Cette maladie est assez fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, environ 28% des adultes de plus de 60 ans souffrent d’arthrose.

On estime que d’ici 2020 cette maladie sera la quatrième cause d’incapacité dans le monde.

Les causes de l’arthrose

L’arthrose survient lorsque le cartilage d’une articulation s’use et dégénère. Ce cartilage perd de l’élasticité et de la consistance. Peu à peu il perd de l’épaisseur jusqu’à disparaître pratiquement. Lorsque cela se produit, les extrémités des os ne sont plus protégées et souffrent des frottements les unes contre les autres.

les causes de l'arthrose

L’arthrose se manifeste principalement dans les genoux et d’autres zones.

Les os affectés réagissent à cet effet. Leur réponse est de se densifier ce qui provoque l’apparition de kystes dans ces os. Des pics osseux se forment également au bord des articulations. Cela déforme les os.

Certains des facteurs qui précipitent l’apparition de l’arthrose sont :

  • Âge : l’’arthrose augmente de façon exponentielle après 50 ans
  • Sexe : les femmes de 50 à 55 ans sont les plus touchées
  • Hérédité
  • Activité physique excessive
  • Ménopause
  • Obésité
  • Fractures et blessures

L’arthrose est une maladie chronique, ce qui signifie qu’elle dure toute la vie. Elle provoque une douleur intense, mais avec le bon traitement, il est possible de la contrôler. D’autre part, il est nécessaire de souligner que l’arthrose n’entraîne pas nécessairement une incapacité ou un handicap chez celleux qui en souffrent.

Les symptômes de l’arthrose

L’arthrose est une maladie qui se développe lentement. Les symptômes passent inaperçus au début et deviennent plus intenses au fil du temps. En général, il y a cinq signes qui suggèrent la présence d’arthrose :

  • Rigidité : la personne ressent un manque de souplesse, surtout lorsqu’elle se lève ou après s’être assise pendant une longue période.
  • Gonflement et/ou engourdissement : l’inflammation dans une ou plusieurs articulations peut être observée à l’œil nu, ce qui peut entraîner un engourdissement.
  • Grincement : le/la patient-e éprouve une sensation de «frottement» ou de grincement lorsqu’il effectue un mouvement impliquant l’articulation touchée.
  • Inconfort dans les genoux, les pieds, les mains et les hanches.

Bien que la douleur soit le principal symptôme de l’arthrose, il y a aussi des cas dans lesquels elle ne se manifeste pas. En outre, dans cette maladie alternent des périodes de douleur avec d’autres où elle n’apparaît pas.

les symptômes de l'arthrose

Types d’arthrose et diagnostic

L’arthrose se manifeste principalement dans quatre zones du corps : les genoux, les mains, la hanche et la colonne vertébrale. Le genou est le plus fréquent et peut être primaire ou secondaire. Le premier correspond à la forme typique de la maladie, tandis que le second est dû à une blessure.

Dans le cas des mains, L’arthrose provient presque toujours d’une articulation et s’étend ensuite aux autres. Cela provoque souvent une déformation et la fonctionnalité peut être affectée. L’arthrose de la hanche génère une douleur qui se situe dans la partie interne de la cuisse ou dans la zone de l’aine. Pour sa part, l’arthrose spinale se manifeste habituellement dans la région lombaire ou cervicale.

Le diagnostic est généralement fait après une révision clinique. Habituellement, cela est complété par des rayons X, CT et/ou IRM. De même, une échographie à haute résolution peut être indiquée pour évaluer le niveau d’évolution de l’arthrose.

Pronostics

La maladie en tant que telle n’est pas considérée comme sérieuse, mais elle peut affecter de manière significative la qualité de vie du patient. Cependant, le pronostic dépend de chaque cas particulier. Fondamentalement, elle dépend de l’articulation impliquée et du rythme de l’évolution du problème.

Des mesures précoces de diagnostic et de prévention peuvent modifier positivement le pronostic. Avec un traitement approprié, l’arthrose progresse plus lentement et avec moins de complications.

Le traitement est presque toujours pharmacologique et vise un mode de vie plus sain. Dans certains cas, les mesures normales échouent et finalement le besoin d’effectuer une intervention chirurgicale s’avère la solution. En général, la chirurgie améliore les symptômes et préserve la mobilité.

Avant de terminer, ne manquez pas de lire : Comment soulager les symptômes de l’arthrose

L’arthrose est une maladie articulaire dégénérative qui provoque l’usure du cartilage. Sachez comment soulager vos symptômes.