A quoi est due l’inflammation des doigts ?

· 5 décembre 2014
Si vous n'avez qu'un doigt d'enflammé, il se peut qu'il ait reçu un coup. Cependant, si cette inflammation dure plus de cinq jours, consultez votre médecin.

Découvrez les causes de l’inflammation des doigts. Cela vous est-il déjà arrivé, de regarder vos mains et de remarquer que vos bagues sont soudainement trop étroites ? Ou que vos doigts paraissent gonflés voire d’une couleur un peu différente? A quoi cela peut-il être dû ?

Les causes peuvent être assez variées, la plupart du temps elles sont sans gravité, mais à d’autres occasions, de tels symptômes peuvent indiquer d’une maladie. Lisez plutôt…

Pourquoi mes doigts me lancent-ils autant ?

L'infllammation des doigts

Cette situation est pourtant plus commune que vous pouvez le penser. Parfois, vous pouvez marcher quelques minutes puis vous rendre compte que vos mains et vos doigts commencent à enfler, et vous provoquent une certaine gêne. Cela est en fait dû à un défaut de circulation du sang.

Une inflammation peut aussi être due à une lésion ou un trauma, ce type de mal est d’ailleurs le plus courant. Cependant, il faut tout de même faire attention à ce que ce type d’inflammation ne soit pas en réalité un indicateur d’une maladie articulaire, c’est d’ailleurs ce que nous allons voir plus bas.

  • Éraflures ou contusions : vous vous êtes donné un  coup ? Fait une égratignure ? Un chien vous a mordu ? Alors, dans ce cas-là, la réponse sera évidente. Mais en d’autres occasions, il se peut que vous vous donniez un coup, mais, que vous ne lui donniez pas assez d’importance, alors, quelques heures plus tard, vous pourrez remarquer l’apparition de l’inflammation.
  • Des lésions du cartilage ou des ligaments : si vous avez, par exemple, un travail répétitif et que vous faites toujours les mêmes mouvements avec les doigts ou les mains, il est alors possible aussi que vos doigts apparaissent beaucoup plus enflammés et gonflés. La cause pourrait être une lésion au niveau du cartilage.
  • La bursite : la bursite est une inflammation d’une bourse séreuse qui protège et facilite le mouvement des articulations. Il s’agit d’une maladie très douloureuse qui enflamme les doigts et peut faire gonfler la zone. Parfois, des petites boules douloureuses peuvent même sortir des doigts.
  • Le syndrome du canal carpien : vous devez déjà connaître cette douloureuse réalité, car elle est très habituelle chez nous les femmes. Le syndrome du canal carpien se manifeste par une pression sur les nerfs passant par le poignet. Une personne atteinte de ce syndrome a souvent les doigts enflammés. Il se peut même que la personne perde un peu de sa sensibilité au niveau des doigts. Comme nous vous le disions, il s’agit de quelque chose de très douloureux.

D’autres causes :

  • Les ganglions :  cette affection arrive lorsque la partie supérieure des articulations et des tendons commencent à enfler. Cette inflammation peut alors aussi toucher les doigts.
  • Une infection : il s’agit d’un mal que nous pouvons ignorer. Il existe certaines infections bactériennes telles que le staphylocoque doré provoquant une inflammation dans les doigts. Ce genre d’inflammation est très douloureux et peut même causer de la fièvre.
  • Le panaris : bien sûr, ce mal sera particulièrement visible, touchant en général un seul doigt. Il s’agit d’une infection autour de l’ongle, très douloureuse, et qui enflamme uniquement la zone de l’ongle, elle peut même générer du pus.
  • L’arthrite rhumatoïde : malheureusement, l’arthrite rhumatoïde est une réalité très commune dont nous ne pouvons échapper. Il s’agit d’une maladie auto-immune et chronique affectant les articulations. La sensation d’inflammation est alors très douloureuse et commence généralement au niveau des doigts. Il est donc conseillé, si vous présentez des symptômes d’inflammation, de ne pas écarter la possibilité de l’arthrite rhumatoïde.
  • L’arthrite septique : ce type d’arthrite est infectieux, et doit donc être différentié, de l’arthrite rhumatoïde. En général, les symptômes sont les mêmes c’est donc votre médecin qui fera le diagnostic.

Lorsqu’un ou plusieurs de vos doigts vous lancent, vous devez alors est très attentif à ce type de symptômes. Observez vos doigts, et regardez à quel point ils sont gonflés

S’il s’agit de tous les doigts, il sera fort probable qu’il s’agisse d’un problème circulatoire, ou du syndrome métacarpien. S’il s’agit d’un seul doigt, et qu’il est très localisé au niveau de l’ongle, il se peut que vous vous soyez donné un coup.

Il se peut même que l’inflammation soit due à une piqûre d’insecte. Mais si cette inflammation dure plus de cinq jours, allez consulter un médecin de toute manière.

Comment faire contre l’inflammation de vos doigts ?

L'infllammation des doigts

Bien sur, comme nous vous l’avons dit précédemment, si vous voyez que cette inflammation dure trop longtemps, il est alors nécessaire que vous alliez voir un médecin. En attendant le rendez-vous médical, vous pouvez toujours essayer d’appliquer les conseils qui vont suivre :

1. Des bains chauds et froids d’eau de romarin : le romarin est en général recommandé pour réduire les inflammations des articulations et du cartilage. Vous pouvez donc vous faire une infusion avec deux branches de romarin pour ensuite plonger vos doigts dans ces préparations chaudes durant environ trois minutes. Puis faites de même dans un bol d’eau froide. Et alternez. Cette différence de température améliorera la circulation du sang et réduira ainsi l’inflammation. Enfin, vous pouvez vous faire un massage avec quelques gouttes d’huile essentielle de romarin.

2. Si vous pensez que cette inflammation des doigts est d’origine bactérienne : alors tentez de passer sur la zone infectée une gousse d’ail. En effet, l’ail est un puissant antibactérien qui vous aidera peut-être à résoudre ce problème d’inflammation.

3. Des cataplasmes au gingembre : cette racine médicinale peut vous aider à réduire vos problèmes d’inflammation. Vous pouvez alors râper quelques morceaux de gingembre, en faire une infusion, et l’utiliser sur vos doigts enflammés quelques minutes. Puis reprenez les racines qui ont servi à faire l’infusion et faites-en un cataplasme. Faites tout de même attention à ne pas trop le serrer.