Comment stimuler le nerf vague pour améliorer notre bien-être

· 15 septembre 2017
Pour pouvoir réveiller le nerf vague et profiter de tous ses bienfaits nous devons nous concentrer sur la respiration pour réactiver de nombreuses fonctions vitales et se sentir mieux.

L’être humain dispose de douze paires de nerfs provenant du crâne. Parmi eux, le numéro dix est sans aucun doute le plus intéressant et puissant : le nerf vague.

Il fait partie du système nerveux parasympathique et sa fonction est très concrète et en même temps passionnante.

Il nous aide à nous relaxer, à trouver un état de calme adéquat pour faire face au stress, à l’anxiété et profiter d’une sensation de bien-être pour avoir une meilleure qualité de vie.

Découvrez aussi : Programme d’exercices simples pour soulager le stress et améliorer la bonne humeur

Tout le monde n’a pas conscience de l’importance de ce nerf dans notre corps.

Cela est dû à une raison très simple : les personnes font plus attention aux stimuli externes qu’à l’écoute patiente et intuitive de leur propre corps.

Dans cet article nous vous proposons de prendre une demi-heure rien que pour vous. Une brève coupure ou vous apprendrez à « réveiller » votre nerf vague pour améliorer votre qualité de vie.

Si vous mettez en pratique ces stratégies chaque jour, vous noterez rapidement des changements.

Êtes-vous prêt-e-s à essayer ?

Localisation du nerf vague

Localisation du nerf vague

Le nerf vague ou nerf pneumogastrique nait du bulbe rachidien pour réaliser ensuite un long et fascinant parcours par :

  • Le pharynx
  • L’œsophage
  • Le larynx
  • La trachée
  • Les bronches
  • Le cœur
  • L’estomac
  • Le pancréas
  • Le foie

Il passe également à travers différentes artères, plexus et une grande quantité de fibres synaptiques.

On pourrait dire qu’il est semblable à une longue autoroute qui parcourt la partie supérieure de notre organisme et réalise en même temps les fonctions suivantes :

  • Permet la sensibilité
  • Stimule les muscles de la cavité vocale pour favoriser la communication
  • Régule la respiration
  • Stimule la production d’ocytocine (l’hormone de la tendresse, de l’amour, du lien maternel)
  • Régule les fonctions du foie et du pancréas
  • Donnée fascinante : il permet aussi de calmer nos crises de hoquet

Le nerf vague, une structure associée au bien-être général

Nous expérimentons tou-te-s quotidiennement les symptômes suivants : terminer de manger et sentir une fatigue indéfinie, comme une légère somnolence qui nous invite à nous asseoir pour nous relaxer ou dormir une courte sieste.

  • Cette sensation est régulée par le nerf vague. Après avoir mangé, notre organisme va consommer beaucoup d’énergie pour pouvoir réaliser la digestion.

De là, ce nerf nous induit une série de stimuli pour favoriser le calme et la somnolence résultante.

  • Le nerf vague régule aussi la digestion, supervise que le cœur ne s’excite pas en excès.
  • Certaines personnes souffrent par exemple du syndrome du « malaise vagal ».

Lorsqu’elles sont surexcitées, montrent trop d’effusion ou ont peur, le nerf vague les induit à une perte de conscience : elles s’évanouissent. Ce sont des cas extrêmes.

  • Il régule également notre système immunitaire et la régénération cellulaire
  • Par ailleurs, une autre fonction de cette structure fascinante est de nous donner la sensation de satiété
  • Étroitement lié au processus digestif, il joue aussi le rôle de régulateur. C’est lui qui nous dit que nous sommes rassasié-e-s et celui qui contrôle notre plus ou moins grand appétit quand nous souffrons de stress

Comme nous pouvons le voir, il favorise naturellement diverses fonctions : la relaxation, la satiété, notre poids, souffrir d’une plus ou moins grande anxiété… Il est sans aucun doute fascinant.

Technique pour « réveiller » le nerf vague

technique d'inclinaison pour "réveiller" le nerf vague

Cette technique est très simple et ne vous prendra pas plus d’une demi-heure de votre temps. Cependant, il est indispensable de la pratiquer quotidiennement au même moment.

Vous noterez qu’elle ressemble à n’importe quelle technique de relaxation du Mindfulness. La clé est de toujours contrôler un type de respiration spécifique.

Voyons quelles sont les étapes :

  • Portez des vêtements amples et commodes
  • Couchez-vous sur une surface inclinée, avec la tête vers le bas (position de Trendelenburg)
  • Placez un linge humide et frais sur votre front
  • Inspirez avec le nez pendant 6 secondes, de façon à ce que l’air s’accumule dans la partie basse de votre ventre (respiration abdominale)
  • Gardez l’air pendant 6 secondes tout en contractant le ventre comme si quelqu’un allait vous donner un coup de poing
  • Ensuite, respirez profondément pendant 7 secondes en gonflant votre ventre. Mais en même temps vous devez contracter vos lèvres comme si vous étiez en train d’éteindre une bougie (c’est le meilleur moyen de nous oxygéner et d’activer le nerf vague).
  • Répétez cet exercice 7 fois
  • À la fin, incorporez-vous petit à petit et attendez 5 minutes avant de vous lever. Détendez-vous. Une fois levé-e-s, il est conseillé de boire un verre d’eau fraîche

Lisez aussi : Comment attirer l’énergie positive dans votre vie

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un exercice très simple. En réalité, il permet de favoriser simplement une respiration adéquate avec laquelle vous réactivez de nombreuses fonctions vitales.

Ce nerf irradie une grande partie de notre organisme, c’est pourquoi nous devons le connaître ainsi que son rôle sur notre bien-être.