Comment détecter les ulcères à l’estomac ?

· 9 novembre 2015
En cas d'ulcères à l'estomac, mieux vaut ne pas abuser des anti-inflammatoires et déterminer si votre affection provient d'une composante génétique, afin de prendre les précautions nécessaires.

Des millions de personnes du monde entier souffrent d’ulcères à l’estomac. Mais dans la plupart des cas, ce trouble est dû à une infection causée par la bactérie Helicobacter Pylori, et non pas à une mauvaise alimentation ou des tensions émotionnelles, comme on a tendance à le croire.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment apprendre à détecter les ulcères à l’estomac et mettre en place un traitement adapté.

Information importante sur les ulcères à l’estomac

Il s’agit d’une lésion au niveau de la membrane qui recouvre l’estomac et la première partie de l’intestin grêle (ou duodénum).

Les ulcères affectent autant les hommes que les femmes. Le symptôme principal de ce problème digestif est la sensation de brûlure dans l’estomac et dans la zone du nombril, même lorsque l’on n’a rien mangé.

Voir aussi : Comment prendre soin de votre estomac et éviter qu’il ne tombe malade

Comment savoir si l’on souffre d’ulcère à l’estomac ?

Il est important de reconnaître les symptômes de cette lésion des membranes muqueuses, pour ensuite profiter de remèdes maison.

Les douleurs au ventre

Douleur abdominale, peut-être des ulcères à l'estomac

Sans avoir réalisé d’effort ni avoir trop mangé, on ressent une sorte de pointe entre le sternum et le nombril. Cette douleur peut varier en intensité et en durée. 

Elle apparaît surtout entre les repas. Car c’est à ce moment que l’estomac se vide.

La description la plus adaptée pour ce signe est celle de « brûlure » dans le ventre.

Il est probable que vous en souffriez davantage pendant la nuit et quand vous avez faim.

Autres symptômes

Comme nous vous l’avons précisé, les ulcères à l’estomac présentent divers types de symptômes.

Il est important d’y faire attention et de ne pas oublier que vous n’aurez pas toujours les mêmes symptômes au même moment.

Voici ces symptômes:

  • Plus de gaz
  • Plus de flatulences
  • Incapacité à boire des liquides
  • Sensation d’avoir l’estomac plein même sans avoir mangé
  • Faim juste après avoir mangé
  • Nausées légères aux premières heures de la journée
  • Perte d’appétit 
  • Sensation de mal-être général
  • Fatigue
  • Perte de poids

Les symptômes d’un ulcère grave

Si vous n’avez pas prêté attention à tous les symptômes antérieurs et que vous n’avez pas suivi de traitements, les ulcères deviennent chroniques et provoquent alors:

  • Vomissements (dont certains avec du sang)
  • Selles sombres avec un aspect de goudron.
  • Selles avec du sang.

La propension à avoir des ulcères

Bien qu’ils soient causés par une bactérie, certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres à cette affection.

Les personnes qui ont le plus de probabilité de développer des ulcères à l’estomac sont les suivantes: 

  • Les personnes déjà infectées par la bactérie H. Pyroli ou d’autres bactéries.
  • Les personnes qui consomment régulièrement  des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdes, comme l’aspirine et l’ibuprofène.
  • Ceux qui ont des antécédents d’ulcères dans leur famille.
  • Les personnes qui consomment trop l’alcool. 
  • Patients avec des maladies rénales, pulmonaires ou hépatiques.
  • Les personnes de plus de 50 ans.

Astuces pour prévenir les ulcères

Si vous commencez à ressentir les symptômes, ou que vous faites partie des personnes qui ont un risque de souffrir d’ulcères à l’estomac, il est donc nécessaire que vous changiez certaines de vos habitudes. Car la meilleure solution est la prévention.

Il est primordial de:

Arrêter la cigarette

Il existe un lien très étroit entre le fait de fumer et la formation d’ulcères. Ainsi que la mauvaise cicatrisation des blessures provoquées dans la muqueuse.

Éviter les aliments « déclencheurs »

Nous nous référons aux aliments qui nuisent à la santé de l’estomac des personnes les plus enclines à souffrir d’ulcères.

Parmi les aliments déconseillés on trouve:

  • Le café
  • Le chocolat
  • L’alcool
  • La menthe
  • La tomate
  • Les graisses
  • Les plats épicés
  • L’ail cru
  • Les agrumes

Ne pas consommer de médicaments

Certains comprimés peuvent aussi générer une douleur ou en empirer certaines, comme celles provoquées par l’ulcère.

Par exemple, les anti-inflammatoires pour soigner l’arthrite ou les douleurs musculaires, nuisent aux muqueuses digestives.

Consultez votre médecin pour savoir s’il existe d’autres alternatives ou cherchez des traitements naturels.

Nous vous recommandons de lire : 4 plantes idéales pour combattre les symptômes de l’arthrite

Les jus et les remèdes pour les ulcères

Jus et remèdes contre les ulcères à l'estomac

Si vous souffrez d’ulcères à l’estomac, il serait bon que vous profitiez de l’un de ces traitements maison pour améliorer votre condition:

  • Mélangez 2 blancs d’oeuf et 2 cuillerées d’huile d’olive et buvez ce mélange à jeun.
  • Préparez un jus avec ½ chou vert et une branche de céleri. Puis ajoutez de l’eau et sucrez avec du miel.
  • Mangez une banane verte bouillie, chaque jour. 
  • Préparez un smoothie avec 1 banane et 1 rondelle de papaye, et buvez 2 fois par jour.
  • Consommez du son de blé dans différentes préparations. 
  • Préparez un jus curatif avec ½ kiwi et ¼ de melon. Ajoutez l’eau nécessaire et consommez immédiatement.
  • Faites bouillir 2 cuillerées de camomille et 2 cuillerées de mélisse dans une tasse d’eau. Laissez infuser pendant 5 minutes, buvez après dîner.
  • Faites une infusion avec 1 litre d’eau pour 2 cuillerée de fenugrec. Filtrez et sucrez avec du miel. 
  • Mâchez bien et avalez une cuillerée de graines de linette. Vous pouvez aussi les moudre dans un mortier ou un écraseur d’aliments.
  • Préparez un jus avec 2 carottes épluchées et 1 feuille de chou blanc. Puis filtrez et buvez entre les repas. 
  • Consommez du miel dans différentes recettes comme par exemple sur des tartines grillées ou des gâteaux.
  • Mélangez 2 cuillerées de gel d’aloe vera et 1 cuillerée de miel, dans de l’eau. Puis buvez le mélange 15 minutes après avoir déjeuné et dîné.
  • Préparez un thé avec 1 cuillerée de camomille, 1 cuillerée de verveine et 1 cuillerée de millepertuis par tasse d’eau bouillante. Filtrez et buvez.