Si vous vous rendez aujourd’hui, vos efforts d’hier ne serviront à rien

Il n'est pas mal de se rendre si c'est pour recommencer avec encore plus de force. Le problème surgit dès lors qu'on se rend car on ne trouve rien qui nous motive et nous encourage à aller de l'avant.

Si vous vous rendez, vous boitez.

Si vous vous dites à vous-même que vous n’en pouvez plus et que vous permettez que vos espoirs se transforment en larmes, tout ce que vous avez fait hier, chaque barrière détruite et chaque réussite atteinte en silence ne vous serviront à rien.

Nous avons sur les épaules des batailles dont nous seuls sommes conscients.

Vous avez tout donné pour votre famille, pour vos enfants, vous avez lutté chaque jour pour donner forme à ce rêve que vous aviez en tête et que personne ne comprenait. 

Alors… Pourquoi nous rendons-nous ? Pourquoi tombons-nous, plions-nous les genoux et laissons-nous échapper un long soupir de découragement ?

À cause du manque de soutien des déceptions et de l’épuisement émotionnel.

Il se peut que beaucoup vous voient comme un lion, comme un être qui est capable de tout et qui ne se rend jamais.

Pourtant, parfois, ce lion se transforme en un chat fatigué qui ne souhaite que se blottir dans un coin et dormir.

Si cela vous est arrivé un jour, nous vous proposons de puiser le courage en vous.

Nous vous recommandons de ne pas vous rendre et de ne pas vous laisser abattre pas le découragement. Nous allons vous expliquer comment y parvenir.

Si vous vous rendez, rien ne change

Se rendre est un mot qui sonne mal, qui manque de prestige et qui est associé à la lâcheté. Nous ne devons pas le voir ainsi.

Nous vous recommandons aussi de lire : N’oubliez jamais : les personnes qui vous font du mal ne vous méritent pas

Se rendre de temps en temps est normal et même conseillé, surtout lorsqu’il s’agit d’accepter une évidence face à laquelle on ne peut rien faire.

“ Je me rends, je sais que cette personne ne m’aime pas et que je ne dois plus perdre de temps avec ça ». « Je dois me rendre à l’évidence : je ne suis pas fait pour ce travail et je dois orienter mes capacités vers d’autres champs professionnels“.

lion-et-papillon-500x342

  • Se rendre sera toujours acceptable si nous acceptons une réalité pour être plus compétents dans notre vie, pour prendre conscience que quelque chose n’était pas fait pour nous.
  • De l’autre côté, se trouve sans aucun doute, cette reddition qui vient du cœur brisé, de l’esprit fragmenté qui n’a plus de force ni d’espoir pour affronter un fait concret.

Si nous nous rendons, si nous nous voyons nous-même comme des personnes incapables de maintenir cette bataille personnelle, nous devons prendre conscience que rien ne va changer.

  • Nous restons toujours exactement au même endroit, sans pouvoir avancer dans notre bien-être ou dans ce projet qui représente tant pour nous.

Si vous vous rendez à un moment donné, évaluez quelles sont les conséquences de cela. Abandonner votre objectif, est-ce une bonne solution ?

Une reddition momentanée pour préparer la bataille

Prenons un cas où nous nous sommes rendus. Nous nous sentons saturés dans notre travail et nous nous disons à nous-même : « Je ne serai jamais promu ».

  • Nous nous rendons avec nos enfants, nous pensons qu’ils ne passeront jamais au niveau supérieur car ils sont incapables de se concentrer, d’être plus responsables et de tirer profit de leurs heures d’étude.
  • Parfois, une reddition momentanée nous permet de prendre du recul et de voir les choses avec plus de calme et moins de pression.
  • Quand vous vous rendez, vous passez par une période de calme intérieur et tout d’un coup, sans savoir comment, vous réunissez vos forces à nouveau.
    De nouvelles idées, de meilleures stratégies et des rêves renouvelés apparaissent.
 lion-500x342

Gardez le calme et vous verrez comment le lien revient petit à petit en vous. 

Nous vous recommandons de lire : Pour les jours nuageux, parapluies de couleurs

La victoire finale s’obtient avec de petits triomphes quotidiens

Le gagnant est un rêveur qui ne se rend jamais. Ainsi, pour atteindre un but, il est nécessaire d’y rêver, de l’imaginer, de dessiner des plans, de concevoir des stratégies et avant tout, d’envelopper chaque désir du souffle de la motivation.

  • Il faut également tenir compte de la chose suivante : le triomphe final s’atteint en obtenant de nombreux triomphes quotidiens.
  • Parfois, nous ne les voyons pas, car nous nous concentrons uniquement sur un objectif à long terme, sans obtenir les changements quotidiens que nous provoquons.

Pour ne pas se rendre, nous avons besoin d’une bonne attitude, de confiance, d’auto-estime, et avant tout d’être capable de voir que cette lutte personnelle a un sens et un objectif dans lesquels cela vaut la peine d’investir du temps et des émotions.

Lisez aussi : Les aiguilles du temps ne recousent pas toutes nos blessures

Ainsi, au moment où vous livrez une bataille personnelle, souvenez-vous que parfois ceux qui nous entourent peuvent être d’une aide inestimable ou cette pierre du chemin capable de nous décourager.

Écoutez ceux qui sont au plus près de votre cœur et avant tout, suivez vos instincts, votre voix intérieure.

Catégories: Sexe et relations Étiquettes:
A découvrir aussi