3 remèdes maison pour traiter la gale

14 janvier 2020
La gale est assez contagieuse et peut se propager parmi les membres d'un même groupe. C'est pourquoi, lorsqu'il s'agit de la combattre, le médecin suggère que toutes les personnes potentiellement affectées suivent le traitement.

La gale est scientifiquement connue sous le nom de scabiose. Une maladie provoquée par un parasite appelé Sarcopte ou Scarpotes scabiei. Cet acarien se loge dans la peau et il est très difficile d’identifier les premiers symptômes. Comment traiter la gale?

Le Sarcoptes scabiei pénètre dans la peau et provoque une réaction allergique qui, si elle n’est pas traitée, provoque alors une infection secondaire. Si vous cherchez un traitement rapide et efficace, la gale sera alors seulement un problème temporaire.

Cependant, il faut noter qu’il s’agit d’un problème contagieux qui peut se contracter facilement par contact physique avec une personne proche, en famille, groupes scolaires, maisons de retraite ou autres. Par conséquent, lorsque la gale est détecté, les professionnels de la santé conseillent de traiter tous les groupes exposés.

Symptômes de la gale

Selon une publication du British Medical Journalles symptômes de la gale commencent à se apparaître dans les deux à six semaines suivant l’infestation initiale. Néanmoins, une réinfestation peut générer des symptômes dans les premières 48 heures. 

L’un des symptômes les plus évidents est la démangeaison intense qui s’intensifie surtout la nuit et qui devient alors incontrôlable. Au début, de petites éruptions rouges apparaissent. Lorsque vous êtes à un stade plus avancé, vous pouvez apercevoir des croûtes ou des squames.

  • Ces acariens vont chercher les plis et les fissures dans le corps : entre les doigts, les poignets, les coudes, les fesses, les mamelons et même des zones intimes.
  • Cependant, il faut être prudent car ils se cachent également dans les accessoires comme les montres, les bracelets, ceintures et bagues.

Il est très important de tenir compte que ces symptômes apparaissent et disparaissent. Cela ne signifie pas cependant que l’infection ait disparu.

Lisez également: Un spray contre les acariens

Comment combattre la gale ?

Tout d’abord, en cas de soupçon de la gale, le médecin cherche les signes de la maladie, comme les boutons caractéristiques. S’il les identifie, le professionnel grattera ensuite la peau pour l’examiner au microscope. Cependant, face à la présence de ces symptômes, il est nécessaire de commencer un traitement avant même que le diagnostic soit confirmé.

Le traitement de la gale consiste à appliquer certains médicaments qui combattent l’infection et contrôlent les symptômes. Comme l’a noté la Clinique Mayoles plus fréquents sont:

  • Crème de perméthrine (Elimite). Une crème à usage topique qui tue les acariens de la gale et ses oeufs.
  • Lotion Lindane. A usage exclusif pour les personnes qui ne peuvent pas tolérer d’autres traitements.
  • Crotamiton (Eurax). Il est disponible en crème ou en lotion et s’applique une fois par jour, pendant 2 jours.
  • Ivermectine (Stromectol). Il s’agit d’un médicament oral qui est conseillé chez les personnes avec un système immunitaire affaibli ou qui ne réagissent pas aux traitements conventionnels.

Pour un usage adéquat de ces médicaments, il est essentiel d’avoir la supervision du médecin. C’est lui qui est responsable de déterminer la dose sûre à chaque cas. Par ailleurs, il informera sur ses effets secondaires et les contre-indications.

 

Remèdes maison pour traiter la gale

Les remèdes maison pour traiter la gale ne doivent pas remplacer le traitement médical conventionnel. Ils peuvent être utilisés comme adjuvants pour calmer certains symptômes de l’infection. Voyons de plus près 3 options.

1. L’aloe vera pour traiter la gale

l'aloe vera pour traiter la gale

Grâce à ses propriétés curatives, l’aloe vera peut être une bonne option pour apaiser les démangeaisons de la peau. Par ailleurs, c’est une plante qui est également capable de régénérer, dégonfler et cicatriser la zone affectée.

En effet, dans une étude non comparative menée au sein du Complexe d’Hôpitaux Universitaires Obafemi Awolowo, Ile-Ife au Nigéria, il a été déterminé que le gel d’aloe vera peut être aussi efficace que le benzoate de benzyle dans le traitement de la gale.

Grâce à ses propriétés hydratantes et réparatrices, son application contribue de manière significative au soulagement de la peau. Par ailleurs, son usage est sûr et n’entraîne généralement pas d’effets secondaires même s’il est utilisé pendant une longue période.

Ingrédients

  • Gel d’aloe vera.

Que faire ?

  • Lavez parfaitement la zone affectée.
  • Appliquez ensuite une couche généreuse de gel d’aloe vera et attendez 30 minutes.
  • Ensuite, rincez bien à l’eau froide.
  • Répétez la procédure 2 fois par jour.

2. L’huile essentielle d’arbre à thé pour traiter la gale

L’application de l’huile essentielle d’arbre à thé peut aider à calmer les démangeaisons associées à la gale. Toutefois, il ne peut éliminer les oeufs qui se trouvent sous la peau. Malgré cela, une étude publiée dans The American Journal of Tropical Medicine and Hygienea révélé qu’il avait des effets prometteurs dans le traitement de la gale.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’arbre à thé (15 g)
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (16 g)

Que faire ?

  • Lavez tout d’abord soigneusement la zone infectée.
  • Deuxièmement, mélangez les deux huiles.
  • Ensuite, humidifiez un morceau de coton avec le mélange d’huiles et appliquez-le sur la zone affectée.
  • Répétez cette méthode deux fois par jour pendant 3 semaines.

Lisez également: À quoi sont dues les démangeaisons de la peau

3. Le vinaigre blanc

le vinaigre blanc pour traiter la gale.

Il n’existe pas de preuves qui assurent la sécurité et l’efficacité du vinaigre blanc contre la gale. Néanmoins, dans la culture populaire, il a été utilisé comme remède alternatif pour apaiser les inconforts tels que les démangeaisons et l’irritation. Si vous souhaitez l’essayer, suivez les instructions suivants.

Ingrédients

  • ½ tasse de vinaigre blanc (125 ml)
  • ½ tasse d’eau (125 ml)

Que faire ?

  • Mélangez d’abord les quantités d’eau et de vinaigre dans un bol.
  • Appliquez ensuite ce mélange avec un coton sur la zone affectée.
  • Attendez 15 minutes et rincez enfin à l’eau tiède.
  • Répéter l’application 3 fois par jour pendant 15 jours.

Recommandations supplémentaires

  • Si vous avez des démangeaisons, des brûlures et que la zone est enflammée, évitez le contact avec d’autres personnes.
  • Ne partagez pas vos vêtements ou objets quotidiens.
  • Lavez parfaitement les couvre-lits et les draps pour éliminer les acariens.
  • Si cela vous dérange trop et ne vous laisse pas dormir ou que vous ne vous sentez pas bien, consultez immédiatement le médecin.

Finalement, n’oubliez pas de maintenir le traitement médical jusqu’aux indications du professionnel. Bien que les remèdes naturels aident, ils ne sont pas une solution efficace contre la maladie. Par conséquent, ils ne doivent être considérés que comme un complément.

  • Gilson RL, Basit H, Soman-Faulkner K. Scabies (Sarcoptes Scabiei) [Updated 2019 Jul 22]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK544306/
  • Thomas J, Carson CF, Peterson GM, et al. Therapeutic Potential of Tea Tree Oil for Scabies. Am J Trop Med Hyg. 2016;94(2):258–266. doi:10.4269/ajtmh.14-0515
  • Strong, M., & Johnstone, P. W. (2007). Interventions for treating scabies. Cochrane Database of Systematic Reviews. https://doi.org/10.1002/14651858.CD000320.pub2
  • Walton, S. F., & Currie, B. J. (2007). Problems in diagnosing scabies, a global disease in human and animal populations. Clinical Microbiology Reviews. https://doi.org/10.1128/CMR.00042-06
  • Górkiewicz-Petkow, A. (2015). Scabies. In European Handbook of Dermatological Treatments, Third Edition. https://doi.org/10.1007/978-3-662-45139-7_86