Trouble de la personnalité narcissique

· 1 avril 2019
Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité narcissique croient qu'elles sont supérieures aux autres et ont peu d'empathie. Par conséquent, elles ne sont pas très tolérantes à la critique et ont des difficultés relationnelles.

Le trouble de la personnalité narcissique est une condition mentale qui amène l’individu à avoir un sens exagéré d’égocentrisme, d’estime de soi et de faible empathie pour les autres. Il pense généralement qu’il mérite un traitement spécial et qu’il doit absolument être au centre de l’attention.

Les personnes souffrant de ce trouble ont souvent des lacunes dans le domaine des relations interpersonnelles, car elles concentrent toute leur attention sur elles-mêmes et ne se soucient pas de ce qu’il advient des autres. À vrai dire, elles n’approuvent les autres qu’ils les flattent.

Cependant, derrière leur masque d’extrême sécurité, se cache une fragile estime de soi qui peut être détériorée à la moindre critique. Pour cette raison, ils ont tendance à tomber facilement dans des états dépressifs, car ils se sentent malheureux et déçus de ne pas être à la hauteur de leurs attentes.

A voir aussi : Qu’est-ce que se ronger les ongles dit de votre personnalité ?

De même, ils ne se sentent pas satisfaits de leurs relations, ils se comparent constamment et pensent que personne n’est à leur niveau. Quelles sont les causes de ce sentiment ? Comment l’identifier? Dans cet article, nous vous indiquons les facteurs qui les font réagir et quels sont les signes pour les reconnaître.

Causes du trouble de la personnalité narcissique

Comme pour les autres troubles de la santé mentale, il n’existe aucune cause exacte pour expliquer le trouble de la personnalité narcissique. Cependant, on pense qu’il est développé par une combinaison de facteurs neurobiologiques, génétiques et environnementaux.

Considérant cela, une personne a un risque plus élevé de souffrir quand elle :

  • A ou a eu de mauvaises relations familiales, en raison d’un dévouement excessif ou d’une critique excessive
  • Souffre d’altérations dans les connexions cérébrales du comportement et de la pensée
  • A des antécédents familiaux
  • Est félicitée pour son apparence ou ses capacités exceptionnelles

Symptômes de trouble de la personnalité narcissique

Les signes qui permettent d’identifier le trouble de la personnalité narcissique sont variables, ainsi que la gravité avec laquelle ils se produisent. Souvent, la personne qui en souffre est trop vaniteuse, exagère ses capacités et considère les autres comme inférieurs. Les autres symptômes incluent :

  • Avoir un sens exagéré de l’arrogance
  • Ressentir le besoin constant d’être admiré ou exalté
  • S’attendre à une reconnaissance de supériorité même lorsque ce n’est pas mérité
  • Exagérer ses réalisations et ses talents
  • Se sentir supérieur aux autres, se comparer à eux constamment
  • Avoir le sentiment de ne pas pouvoir se connecter avec des personnes spéciales, à sa hauteur
  • Monopoliser les conversations et mépriser les autres, considérés comme inférieurs
  • S’attendre à des faveurs spéciales
  • Profiter des autres dans un intérêt personnel
  • Manquer d’empathie
  • Se comporter d’une manière arrogante
  • Insister pour avoir le meilleur dans tout
trouble de la personnalité narcissique

De même, une personne présentant un trouble de la personnalité narcissique a du mal à tolérer les critiques et à faire face à toute situation dans laquelle elle devrait y faire face. En conséquence, elle présente également des signes tels que :

  • Impatience et colère
  • Difficultés à avoir des relations sociales
  • Dépréciation et maltraitance envers les autres pour donner l’impression qu’elle est supérieure
  • Difficulté à réguler ses émotions et son comportement
  • Dépression découlant du fait de ne pas atteindre la perfection
  • Sentiments d’insécurité, de honte et d’humiliation
  • Incapacité à gérer le stress et à s’adapter aux changements

Diagnostic

Le diagnostic du trouble de la personnalité narcissique est souvent compliqué. Beaucoup de ses symptômes sont similaires à ceux d’autres troubles de la personnalité. En outre, plusieurs troubles de la personnalité peuvent être diagnostiqués en même temps.

Pour confirmer cette maladie mentale, le professionnel de la santé considère les critères du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DMS-5). Il effectue également un examen physique et une évaluation psychologique intensive.

Traitement contre le trouble de la personnalité narcissique

trouble de la personnalité narcissique

Il est très difficile pour une personne atteinte d’un trouble de la personnalité narcissique d’accéder à un traitement. En raison de son comportement égocentrique, elle n’accepte généralement pas qu’elle a des problèmes et ne voit donc pas la raison de recevoir de l’aide.

A voir également : 5 mythes à propos de la personnalité psychopathe

Toutefois, si elle recevait un diagnostic et décidait de suivre une thérapie, le professionnel de la santé mentale lui conseillera plusieurs sessions de thérapie cognitivo-comportementale. Ses objectifs sont :

  • Apprendre à mieux communiquer avec les autres
  • Comprendre les causes des comportements
  • Aider à maintenir de vraies relations personnelles
  • Renforcer la capacité de collaboration de groupe
  • Reconnaître et accepter les capacités réelles de tolérer les critiques et les échecs
  • Augmenter la capacité de contrôler les sentiments
  • Libérer le désir d’atteindre des objectifs inaccessibles
  • Améliorer l’estime de soi
  • Contrôler les moments de stress

Les médicaments

Il n’existe pas de médicament spécifique pour lutter contre le trouble de la personnalité narcissique. Cependant, l’utilisation d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs peut être suggérée pour contrôler les symptômes d’anxiété et de dépression.

Enfin, il convient de mentionner que l’état peut s’aggraver ou s’améliorer au fil des ans, en fonction de sa cause et de son mode de vie. Il y a beaucoup d’amélioration dans le cas où la personne affectée a des relations personnelles saines et si elle suit son traitement.

 

André, C. (2008). Trouble de la personnalité. Revue Du Praticien. Debray, Q., & Nottet, D. (2012). La personnalité narcissique. In Les Personnalités Pathologiques. http://doi.org/10.1016/b978-2-294-71514-3.00009-7 Guilé, J. M., Mbekou, V., Fortier, H., Cornez, C., Bergeron, L., & Sayegh, L. (2002). Variables associées au trouble de personnalité narcissique chez l’enfant et l’adolescent. Annales Medico-Psychologiques. http://doi.org/10.1016/S0003-4487(02)00225-1 Freud, S. (1914). Pour introduire le narcissisme. O.C. Rézette, S. (2011). Le narcissisme. In Psychologie clinique et soins infirmiers. http://doi.org/10.1016/b978-2-294-70192-4.50010-7