5 clés pour savoir si votre partenaire fait preuve d’empathie

· 20 novembre 2018
Une empathie véritable est nécessaire dans un couple. Elle permet aux deux partenaires d'être eux-mêmes à tout moment et de ne pas craindre les reproches qui peuvent survenir lorsque l'un d'eux exprime son opinion.

Sans empathie réelle, il n’y a pas de contact émotionnel, pas de reconnaissance et pas de véritable réciprocité dans le couple.

La plupart d’entre nous manipulons beaucoup de termes psychologiques au quotidien. Il est donc étrange qu’il y ait encore des gens qui ne sachent pas ce qu’est l’empathie ou qui n’ont pas entendu parler de ce terme, si important dans le domaine relationnel.

Et si on vous disait qu’en plus, il y a des gens qui ont une perception déformée ou même erronée de l’empathie ?

Pour résumer, nous pouvons dire quelque chose d’aussi simple que : avoir de l’empathie pour quelqu’un ne signifie pas seulement « se mettre à la place de l’autre ».

Mais c’est quelque chose de beaucoup plus complexe, plus intime. Et, en même temps, cela demande un type d’actions et de comportements où l’on ne se contente pas seulement des sentiments, des émotions perçues.

De plus, il faut adopter une conduite, il faut mettre en pratique des actions réelles.

Parce que, au niveau du couple, il ne suffit pas de savoir que le conjoint souffre. Avoir de l’empathie, c’est aussi savoir donner une réponse efficace, utile, en accord avec un besoin ponctuel.

Par conséquent, dans cet article, nous voulons vous donner aujourd’hui 5 clés de base pour savoir quel niveau d’empathie existe dans votre relation affective, et si cela est vraiment suffisant pour renforcer les liens, la confiance et pour répondre aux besoins de chaque membre du couple.

1.Il y a 3 formes d’empathie : les appliquez-vous toutes ?

3 formes d'empathie

Passons des termes généraux à des concepts plus concrets. Pour comprendre l’empathie d’une manière globale, il est nécessaire de découvrir quels en sont les principaux composants et quelles dynamiques la caractérisent.

Ainsi, il nous sera donc très utile de découvrir les 3 formes d’empathie que nous devons mettre en pratique dans notre vie de tous les jours avec nos partenaires amoureux.

  • Empathie émotionnelle : « Je sens ce que tu ressens ». C’est percevoir la souffrance chez l’autre, remarquer sa joie, lire ses soucis, se mettre dans la peau de l’autre et savoir ce qui lui fait mal.
  • Empathie cognitive : « Je comprends ce que tu es en train de vivre ». Il ne s’agit pas seulement de ressentir, mais de montrer à l’autre une compréhension authentique, de percevoir ce qui a déclenché une telle chose et pourquoi elle lui a causé cet effet.
  • Empathie compatissante : « Je sais que tu souffres, je sais pourquoi tu souffres et je veux t’aider, je veux que tu te sentes bien ». Dans ce cas, il y a un réel désir que le conjoint soit bien, heureux, calme, satisfait.

Lire aussi : 7 erreurs du couple qu’il faut éliminer le plus tôt possible

2. Je sens ce que tu ressens, mais je ne te juge pas

Prenons un exemple pour mieux comprendre cette idée. Elena est rentrée très tard du travail, elle a eu une mauvaise journée et se sent épuisée, avec une envie de pleurer.

  • Quand Carlos, son partenaire, voit cette expression sur son visage, il sait que les choses ne se sont pas bien passées, il ressent son angoisse, son découragement…
  • Bien sur, il tombe dans le jugement facile : « tu prends toujours tout à cœur », » tout le monde profite toujours de toi », »tu ne sais pas t’imposer »
  • Dans ce cas, nous sommes face à un de ces partenaires qui appliquent l’empathie émotionnelle, mais qui ne sont pas capables de développer une empathie compatissante, utile et efficace, qui apporte du soulagement et de l’aide à l’autre personne.

3. Je me mets à ta place, mais je reste moi-même

Nous l’avons souligné au début : il ne suffit pas de se mettre à la place de l’autre, il ne suffit pas de se mettre dans sa peau.

  • Nous devons entamer ce processus de projection et de prise de conscience, mais sans cesser d’être nous-mêmes, sans perdre notre perspective personnelle, notre identité.
  • Par exemple, si je vois mon partenaire souffrir et que je ne conserve pas ma force et mon équilibre intérieur, il est fort probable que j’intensifierai encore plus sa souffrance et que je ne lui serai d’aucune aide.

La véritable empathie, celle qui est utile, c’est celle qui est capable de se mettre à l’intérieur du cœur de l’autre, mais de garder le sien en sécurité.

4. L’empathie, c’est aussi comprendre les erreurs de l’autre, accepter qu’il puisse se tromper, comme nous pouvons nous-mêmes nous tromper

Le couple heureux et stable, qui sait grandir dans un projet commun, est aussi celui qui sait comprendre et faire preuve d’empathie envers les échecs de l’autre.

  • Je comprends que tu aies échoué dans ce projet qui te tenait à cœur, je sais combien tu as travaillé dur et je comprends ce que tu ressens. Tu as eu tort de faire confiance à ces gens, et j’aurais surement fait la même chose à ta place.

Ce genre d’empathie, celle qui sait comprendre que les gens ne sont pas parfaits ou que les relations ne sont pas toujours faciles, est celle qui est la plus utile, celle qui aide le plus lorsqu’il s’agit d’investir dans un projet entre deux personnes.

Lire aussi : Les 5 clés du respect dans une relation de couple

5. Je suis réceptif à toutes tes émotions

empathie du couple

Il y a des gens qui n’osent pas pleurer devant leur partenaire, qui n’expriment pas leurs peurs pour ne pas l’inquiéter, qui ne lui disent pas certaines choses par crainte de la façon dont il pourrait réagir, ou dont il pourrait le prendre…

  • Il faut être clair à ce sujet : tant que le facteur « peur » est présent dans une relation, la relation n’est pas authentique, ni satisfaisante, ni saine.
  • Une personne doit avoir une confiance totale et absolue pour montrer tout ce qu’elle ressent à chaque instant à son partenaire.
  • Un couple est l’union de deux compagnons de vie qui, ensemble, peuvent faire face à tout, aux mauvais comme aux bons moments.

Par conséquent, une personne qui fait preuve d’une vraie empathie est une personne avec qui nous pouvons être nous-mêmes en tout temps, sans crainte de partager quelque pensée ou émotion que ce soit.

Évaluez maintenant chaque point présenté ici et demandez-vous si, dans votre relation, il y a un aspect qui devrait être amélioré ou renforcé…

Image principale de © wikiHow.com