Les 5 clés du respect dans une relation de couple

Même si cela semble être un cliché, nous devons offrir à notre partenaire le respect que nous aimerions recevoir. Même si cela semble évident, remercier avec des mots peut être très réconfortant pour les deux conjoints.

 

Le respect dans toute relation ne doit jamais être considéré comme acquis : il se gagne chaque jour, il se travaille avec délicatesse, avec réciprocité et avec cette volonté authentique de celleux qui comprennent qu’aimer c’est avant tout savoir construire.

Il est curieux de voir que lorsqu’on parle de respect, tout le monde sait le définir, sait bien quels sont ses principes et pourtant, peu l’appliquent correctement dans le quotidien.

Le problème de base du respect en tant que tel, c’est que tout le monde veut le recevoir mais on oublie d’abord de l’offrir à celleux qui se trouvent face à nous.

C’est comme si, d’une certaine manière, nous disions en permanence : « Respecte-moi et ensuite je te respecterai ».

Si l’on parle de respect appliqué aux couples, le sujet devient encore plus subtile et encore plus complexe.

Car, nous le considérons souvent comme quelque chose d’acquis. « Qui t’aime te respectera« , nous pensons. Mais, on adopte souvent un comportement contraire et c’est là que se concentrent une grande partie des problèmes des dynamiques affectives.

Le respect dans un couple ne se base pas uniquement sur le fait de ne pas se faire de mal.

Il s’agit plutôt d’un tissu psychologique et émotionnel où l’objectif va bien au-delà : nous cherchons un respect qui prenne soin de nous, qui nous permette de grandir et qui nous rende complices l’un de l’autre.

Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à approfondir et à réfléchir à ce sujet !

1. Le respect implique l’intentionnalité

Nous vivons dans un monde où les mots vendent, où les personnes partagent sur les réseaux sociaux des phrases pleines de bien-pensance, de gentillesse et d’harmonie mais qui dans la vie réelle et son quotidien, ne les pratiquent pas avec la même ardeur.

  • La bonté, comme le respect, si elle n’est pas démontrée et si elle ne se pratique avec une intentionnalité claire, ne sert à rien.
  • Dans les relations de couple, c’est la même chose. L’amour, en soi, n’est pas suffisant pour qu’une relation prospère ni pour qu’elle se maintienne à flot.
  • On a besoin de bien plus de dimensions qui, ensemble, donnent un sens complet à cette relation et à cet engagement qu’est le couple.
  • Pour cela, pratiquer une respect quotidien où on écoute et où on est écouté, où on montre de l’intérêt, où il y a de la réciprocité et où l’on soit capable d’anticiper les besoins réels de l’autre donne forme à ce respect qui nous alimente et nous fait du bien.

Découvrez aussi : Les personnes qui font tout pour qu’une relation fonctionne n’ont rien à regretter

2. L’empathie : un pilier de base

Personne ne pourra jamais démontrer un respect authentique s’il n’y a pas une empathie réelle, proche, basée sur l’intuition et la sincérité.

  • Le cerveau humain est, avant toute chose, une entité développée grâce à la sociabilité, à nos interactions et à ce lien qui nous a permis de survivre en tant qu’espèce dans des groupes consolidés.
  • L’empathie, et les neurones miroirs qui lui donnent forme, nous permettent de voir l’autre comme une partie de nous-même.

Nous comprenons ce que notre partenaire ressent sans avoir besoin qu’il ne nous le dise avec des mots.

C’est, sans aucun doute, fondamental pour appliquer ce respect car on sait alors que faire, que dire et ne pas dire pour prendre soin de cette personne, qui est si importante pour nous.

3. L’importance de connaître son partenaire sous toutes les coutures

Il y a des personnes qui disent connaître leur partenaire sur le bout des doigts alors qu’en réalité, ce qu’elles font, c’est obliger l’autre personne à avoir les mêmes besoins et goûts qu’elles.

  • Il faut savoir que lorsqu’on construit une relation saine et heureuse, il n’est pas indispensable d’aimer tout et de tout partager.
  • Respecter les passions, les goûts et les croyances de l’autre est fondamental, tout comme le fait de connaître son partenaire, savoir ce qui ne lui plaît pas, ce qui le met mal à l’aise et quels sont les petits détails qui font partie de sa personnalité, de son identité.

Sans connaissance, il n’y a pas de respect. Souvenez-vous-en car sinon, et sûrement sans vous en rendre compte, vous finirez pas saboter la personne aimée en pensant que certaines choses ne sont pas si importantes.

Vous porterez atteint aux besoins de l’autre que vous « étiquetterez » comme a priori « non importants » et vous décevrez l’être aimé-e.

Lisez aussi : Le bonheur vient de notre vie intérieure, pas des personnes qui sont à nos côtés

4. La gratitude

Quand a est-ce que vous avez remercié votre partenaire la dernière fois ?

Un « Merci d’être comme tu es », un « Merci d’être à mes côtés chaque jour » ou un « Merci de me rendre heureux-se » est une manière de pratiquer ce respect basé sur la reconnaissance, la gratitude, sur le fait de valoriser la personne que nous aimons, pour lui donner toute son importance.

La gratitude pratiquée avec humilité renforce n’importe quel lien, et encore plus celui du couple.

5. L’importance des petits détails

Le respect ne se démontre pas avec de grands actes ponctuels de courage. La relation la plus heureuse et durable est celle qui sait prendre des détails du quotidien, là où le respect est sage, découle de l’intuition et sait faire briller ce qui est important.

D’autre part, nous ne pouvons pas oublier que ces détails se transmettent aussi via une bonne communication. D’où l’intérêt de tenir compte des dimensions suivantes :

  • Utilisez des mots de remerciements et de gratitude.
  • Communiquez sans crier, en faisant attention à votre ton.
  • Utilisez une communication « relationnelle » : je sais comment tu te sens et je te respecte pour cela, dis-moi comment je peux t’aider. Dis-moi ce que je peux faire pour te rendre heureux-se.