Les personnes qui font tout pour qu’une relation fonctionne n’ont rien à regretter

Pour qu'une relation fonctionne, les deux membres du couple doivent y mettre du leur. Si un seul membre porte le poids du compromis sur ses épaules, il finira par se fatiguer.

 

Les personnes qui font tout leur possible pour qu’une relation fonctionne et qui n’obtiennent que du malheur, des reproches et des larmes, n’ont rien à regretter.

Elles peuvent partir la tête haute et la dignité saine et sauve : le temps se chargera de guérir leur cœur triste.

Quand nous commençons à établir une relation avec une personne, nous avons quasiment toujours l’impression que cette relation sera la bonne.

Mais il s’agit plutôt d’un espoir. Et c’est ainsi car notre cerveau n’aime pas les incertitudes.

De fait, vivre avec l’idée que quelque chose est suspendu à un fil suppose, avant tout, de dépenser de l’énergie, du temps et des émotions dans quelque chose qui, au moindre à-coup, peut s’écrouler.

Lorsque nous nous engageons avec quelqu’un, chacun-e doit être prêt-e à investir autant d’efforts, car cela en vaut la peine selon lui/elle.

En matière d’amour, ce dont nous avons le plus peur, c’est de nous sentir dans l’insécurité, et nous n’avons qu’une envie : penser que ce lien va durer. Qu’il va nous permettre de grandir en tant que personnes et construire un futur en commun pour cohabiter, pour être deux sur un même projet.

Or, aussi triste que cela puisse paraître, cela n’arrive pas à chaque fois. Les couples, comme les os, se brisent.

C’est alors que l’amour, même quand il est encore présent, se transforme en une arme coupante, capable de blesser, de détruire notre estime de nous-même et notre intégrité.

Parlons-en ! Approfondissons ces sujets si complexes. Bien terminer une relation suppose avant tout de guérir son propre cœur pour avancer à nouveau de notre vie.

Les clés d’une relation solide

Qu’est-ce qui fait qu’une relation perdure ? Qu’est-ce qui fait qu’un couple prend de la distance ? Aussi curieux que cela puisse paraître, et comme nous vous l’avons signalé précédemment, l’amour n’est jamais suffisant.

Il existe beaucoup de « peu » qui font un « beaucoup » et de nombreux ingrédients capables de faire que cet amour soit doux ou amer, avec la tendresse en filigrane.

Au début des années 80, un modèle a été présenté, qui est toujours dans le champ de la psychologique relationnelle. Il s’agit du « modèle d’inversion ».

Lisez aussi : 7 choses qui arrivent quand vous n’êtes plus heureux dans votre relation de couple

Selon cette approche, une relation perdurera dans le temps si les 3 points suivants sont présents :

  • Un couple construira un engagement stable à partir du moment où chacune des dimensions basiques d’une relation sont présentes : l’intimité, la compréhension, une bonne communication, le respect, l’amusement, la sécurité, la sexualité…
  • Les membres du couple doivent se sentir « épanoui-e-s » dans cette relation. Aucun ne doit se sentir frustré-e ou limité-e par les agissements de l’autre. C’est-à-dire qu’il y a du respect et un « enrichissement émotionnel » mutuel.
  • De plus, il ne doit pas y avoir de jeux de forces. Il doit y avoir un équilibre égalitaire où les deux membres investissent du temps, des émotions et des ressources efficacement.

Si le lien se brise… luttez !

De nombreux livres de développement et de croissance personnels nous proposent la chose suivante : quand quelque chose ne fonctionne pas dans la relation, le mieux est de « laisser partir sans anesthésie ».

Mais nul besoin d’arriver à ces extrêmes. Et nous savons tous très bien que lorsqu’on aime, il n’est pas facile de se défaire de cette personne si importante, même lorsque nous sommes conscient-e-s que les choses ne vont pas aussi bien que cela.

Quand un couple s’éloigne, cela peut être dû à différents facteurs. Nous ne parlons pas de faits ponctuels comme une trahison, une offense, une maltraitance ou du mépris.

Nous parlons, tout simplement, de cette relation qui se refroidit sans que nous ne sachions bien pourquoi.

  • Toute relation, tout lien où l’amour est encore présent mérite d’être soigné comme un trésor précieux.
  • Quiconque lutte pour maintenir cette relation à flots, quiconque fait l’impossible pour créer des ponts, pour raviver la flamme éteinte ou n’importe quel autre acte qui renforce la relation, se sentira bien mieux, même si tout s’arrête.
  • Cela peut sembler contradictoire, mais il n’y a pas pire regret que de laisser partir un amour en pensant que nous aurions pu faire quelque chose de plus et que nous n’avons rien.

Prendre conscience que nous sommes arrivé-e-s à la limite et que chaque brique posée a été démolie encore et encore nous permettra d’affronter le deuil avec plus d’aplomb, plus d’acceptation.

Découvrez aussi : 6 habitudes des couples satisfaits dans leur relation

Les limites qu’il ne faut jamais dépasser

 

Attention : dans l’amour, il y a des limites. Dans toute bataille personnelle pour conserver le couple, tout n’est pas bon à prendre et toutes les raisons ne sont pas bonnes pour maintenir cette relation à flots.

  • Dans cet engagement personnel pour sauver la relation, il ne faut pas qu’il y ait un membre du couple qui perde sa dignité, son auto-estime et sa propre identité personnelle.
  • De plus, aucune lutte n’aura de sens s’il est évident que l’amour a disparu des deux côtés du couple.
  • D’autre part, nous devons aussi évaluer la relation pour savoir si nous pouvons donner une nouvelle opportunité à l’autre, selon les souffrances passées qu’il a provoquées chez nous.

Une relation méritera tous les efforts du monde dès lors que nous sommes sûrs que cette personne en vaut la peine, qu’il y a du respect, qu’il y a de la tendresse.

Soyez conscient qu’il y a des amours pour lesquels nous devons prendre des risques, afin de ne pas regretter, demain, ce que nous n’avons pas osé faire aujourd’hui.