Un père se tatoue la cicatrice de son fils, opéré d’un cancer

Après son opération du cancer, le petit Gabriel a gardé une cicatrice sur le crâne qui lui faisait honte et qui l'empêchait de sortir normalement dans la rue.

Gabriel Marshall est un enfant de 8 ans qui est maintenant sûr de deux choses : il a le meilleur père du monde et la vie a encore beaucoup à lui offrir.

C’est un enfant courageux, aimé inconditionnellement par les siens, qui est parvenu à surmonter un cancer du cerveau qui lui a laissé une large cicatrice sur le crâne, dont il avait honte.

Si Gabriel a fait le tour du monde ces dernières semaines, c’est pour une raison aussi belle que pleine d’espoir.

Il y a quelques mois, la fête des pères était célébrée dans la monde entier et le sien, Josh Marshall, a décidé de faire quelque chose de spécial.

Gabriel porte en effet une cicatrice imposante sur son crâne rasé. Elle lui rappelle sans cesse sa maladie, qu’il a pourtant partiellement vaincue.

Cette cicatrice lui retirait toute joie de vivre. Son père a alors décidé de se faire tatouer la même, avec la même forme et la même couleur, simulant ainsi la même blessure, dans un objectif très précis : redonner des forces à son enfant.

Nous allons vous raconter leur histoire.

Le bel exemple d’un père qui aime son fils

Tous les parents aiment leurs enfants au-dessus de tout. S’il y a bien une chose que nous souhaitons tous éviter dans notre vie, c’est que nos enfants tombent gravement malades, comme par exemple d’un cancer.

Nous vous recommandons également : Nourrissez vos enfants d’amour et leurs peurs mourront de faim

Selon des statistiques récentes, les chances de survie d’un enfant atteint du cancer entre ses 4 et ses 18 ans sont de 80%.

C’est un chiffre qui redonne le sourire mais qui ne masque pas le fait que tous ces enfants doivent souffrir énormément pour lutter contre leur maladie.

Ils doivent se soumettre à des opérations et à des traitements très invasifs.

Gabriel Marshall a été diagnostiqué d’un cancer l’an passé et la nouvelle fut désastreuse : il souffrait d’un cancer du cerveau très rare, appelé astrocytome anaplasique.

pere-et-fils-500x438

Il s’agit d’une tumeur maligne du système nerveux central qui apparaît, en règle générale, chez les hommes adultes.

Même si son pronostic vital était engagé, son jeune âge lui permettait d’avoir de belles perspectives de survie face à sa maladie.

Sa famille n’a jamais cessé de croire un instant en sa faculté à vaincre ce terrible sort.

Le cancer chez un enfant de 8 ans

Lorsqu’un enfant est touché par une telle pathologie, il peut difficilement prendre conscience de tout ce que cela implique.

Sa vie prend un virage drastique, toutes ses habitudes à l’école, ses jeux, ses journées passées à la maison, et son quotidien sont bouleversés par les visites à l’hôpital, les piqûres, les tests et la peur.

Mais la plus grande difficulté est de subir des changements physiques importants à un si jeune âge, à cause des traitements pour vaincre la maladie.

En effet, les traitements comme la chimiothérapie ne font pas seulement perdre leurs cheveux aux malades du cancer.

Leur visage s’affine, ils perdent du poids, leur expression change et la fatigue finit par devenir une constante dans leur existence.

  • Gabriel a dû subir une intervention délicate durant laquelle les médecins ont retiré une grande partie de sa tumeur.
    L’opération fut compliquée car ils n’ont pas pu retirer complètement toutes les ramifications de l’astrocytome.
  • Cependant, les médecins étaient optimistes. La maladie était stable et le cancer inactif. Une bonne nouvelle qui a rempli de joie la famille du petit garçon.

Nous vous recommandons également : 9 aliments qui vous aident à éloigner le cancer

enfant-cancer

  • Le problème essentiel est que Gabriel avait totalement perdu confiance en lui. A chaque fois qu’il se regardait dans le miroir, il ne pouvait voir que sa cicatrice.
    Sa grande cicatrice enflammée part de son oreille pour former une grande ligne incurvée, pareille à une marque présente pour lui rappeler où se trouvait sa maladie.
  • L’enfant avait perdu sa joie de vivre, il ne voulait plus sortir de chez lui, retourner à l’école ou jouer dans le parc. Son regard ne pouvait voir que cette grande cicatrice.

Josh Marshall est le père de Gabriel. Ce jeune de 28 ans, optimiste et courageux, n’a jamais cessé de soutenir son enfant, ne serait-ce qu’une seconde.

Même si la vie a été injuste avec eux, il a su garder à l’esprit que l’important est de ne jamais perdre espoir et de garder une bonne attitude face aux événements négatifs de l’existence.

  • Josh s’est rapidement dit que les médecins avaient fait leur part du travail en retirant la tumeur qui envahissait le cerveau de son fils et qu’il devait maintenant faire la sienne en redonnant de la confiance à son enfant, et en lui transmettant son énergie et son optimisme.
enfant-cancer-500x300

  • Le jour de la fête des pères fut l’occasion d’une grande surprise pour Gabriel. Son père s’était rasé complètement la tête et s’était fait un tatouage qui reproduisait exactement la cicatrice de son fils. Maintenant, ils sont égaux.
  • Depuis, l’enfant peut à nouveau sortir de chez lui et dispose de forces nouvelles.

Il n’a plus honte, parce que son père est à ses côtés, avec la même cicatrice, la même marque.

Ils sont deux êtres forts qui peuvent faire face, ensemble, à n’importe quelle circonstance de la vie.

Nous souhaitons beaucoup de courage au petit Gabriel, dont l’état de santé est stable depuis plus de 9 mois.

Lire également : Journée de la famille : le meilleur cadeau que peut nous donner la vie

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi