Techniques de base pour bien soigner une plaie

· 23 mars 2019
Les plaies constituent une excellente porte d'entrée vers notre organisme pour les micro-organismes. C'est pour cette raison qu'il est important de savoir comment les nettoyer et les faire cicatriser dans le but d'éviter toute complication.

Les plaies sont, dans la plupart des cas, des lésions survenant sur la partie extérieure du corps. On peut également les définir comme une altération de la continuité de la peau due à un facteur externe. Selon le type de plaie, le personnel médical peut décider de favoriser sa cicatrisation ou pas. Le recours aux sutures pour fermer une blessure est l’une des techniques les plus employées aujourd’hui. Il existe différents types de sutures et le médecin compétent choisira la méthode la plus adaptée en fonction de la lésion du patient.

Classification des plaies

plaie non cicatrisée

L’une des caractéristiques qu’il convient de vérifier est celle liée à l’état de propreté de la plaie. Une lésion propre est récente et n’est ni contaminée ni infectée. Une plaie souillée peut en revanche être plus vieille, avoir des tissus plus déchirés et sembler altérée ou contenir un corps étranger.

Une autre façon de catégoriser la lésion est de déterminer l’agent responsable ou la cause de la blessure (feu, arme à feu, etc.). On peut aussi la différencier et la classifier en fonction de son aspect, si elle affecte d’autres éléments en dehors de la peau, etc.

Phases de cicatrisation des plaies

Les blessures suivent généralement un processus de reconstitution ou de guérison comprenant les étapes suivantes :

  • Phase inflammatoire : également appelée réaction inflammatoire, elle apparaît quelques jours après la création de la plaie. Les vaisseaux sanguins se dilatent et la perméabilité vasculaire augmente au cours de cette étape. Le liquide séreux est ainsi filtré et les leucocytes forment une couche protectrice (croûte).
  • Phase de prolifération : portant aussi le nom de phase régénérative ou de phase de granulation. Elle débute 3 jours après la blessure et se termine 1 à 2 semaines plus tard. Une production de collagène commence dans le but de remplacer celui qui a été perdu et les vaisseaux lymphatiques et sanguins se rétablissent.
  • Phase de maturation : elle se fait parfois appeler phase de remodelage de la lésion. Elle s’amorce quelques semaines après avoir subi le dommage corporel et peut se terminer jusqu’à plusieurs années plus tard. La cicatrice se réduit en profondeur et en taille durant cette période. Pour terminer, la peau du patient présentera une décoloration à l’endroit où la blessure est intervenue.

Cela peut aussi vous intéresser : Blessures aux mains et aux doigts chez les enfants

Comment soigne-t-on une blessure ?

techniques pour soigner une plaie

Le personnel qualifié doit, dans tous les cas, suivre une procédure générale lors du traitement de la blessure. Il est de son devoir d’établir des priorités en cas d’accident ou d’urgence impliquant d’autres problèmes médicaux.

Il y a lieu, premièrement, d’anesthésier le patient afin de réduire l’inconfort causé par la fermeture de plaies. L’anesthésie peut se réaliser localement ou immobiliser totalement la personne en fonction de la gravité de la blessure. Pour ce faire, le médecin anesthésiste injecte un ou plusieurs produits tels que la lidocaïne.

Le praticien extrait ensuite avec précaution et délicatement tout corps étranger éventuellement présent dans la plaie. L’instrument le plus approprié et stérilisé est utilisé pour cela. Une quantité importante de sérum physiologique est plus tard appliquée sur la surface de la blessure pour la désinfecter correctement.

À découvrir également : Comment classe-t-on les analgésiques ?

Les différentes techniques de suture

S’il le juge nécessaire, le médecin poursuit en exécutant une suture pour joindre les tissus détachés à la suite de l’accident corporel. En fonction de la blessure rencontrée, le médecin qualifié décide du type de suture le plus approprié :

  • Le point de rapprochement : consiste en un ensemble de bandes adhésives maintenant les bords de la plaie rapprochés. En général, elles se détachent naturellement quelques jours après leur pose, surtout si elles sont mouillées.
  • Les agrafes : il s’agit de petits fils métalliques en forme d’agrafe retenant fermement ensemble les bords de la plaie dans le but de favoriser la guérison et la régénération des tissus corporels.
  • Les sutures au moyen de fils : un professionnel peut employer une grande variété de nœuds et de types de fil en fonction du tissu à suturer et de la forme de la blessure. Dans cette configuration, on utilise une aiguille afin de coudre toute la longueur de la plaie.