Vos mains permettent de mesurer les quantités que vous devez manger

· 15 janvier 2017
Si nous avons tendance à mesurer uniquement des aliments comme le riz avec les mains, sachez que l'on peut baser toutes les quantités que nous consommons en fonction de leur taille.

Même si beaucoup l’ignorent, les mains nous permettent de mesurer les quantités à la perfection pour préparer les repas.

L’un des aspects dont il faut tenir compte au moment de choisir une alimentation est la quantité de nourriture que l’on ingère tout au long d’une journée. Si certain-e-s ont l’habitude de diviser leurs portions de manière déterminée, d’autres ont des difficultés à s’alimenter avec précision.

Et même si les nutritionnistes conseillent de manger en petites quantités de nombreuses fois par jour, beaucoup continuent à prendre de mauvaises décisions dans leur régime alimentaire. 

Heureusement, nul besoin d’investir de l’argent dans des balances ou des méthodes rigoureuses pour calculer combien doivent mesurer les rations d’aliments. La seule chose dont vous aurez besoin pour mesurer les quantités  sont vos mains.

Comment utiliser les mains pour mesurer les quantités dont vous avez besoin ?

Peut-être que vous connaissez déjà des méthodes qui utilisent les mains comme, par exemple, le fait qu’elles peuvent révéler des aspects de votre personnalité ou certains problèmes de santé.

Mais le fait qu’elles puissent mesurer les quantités de chaque groupe d’aliments est un aspect moins connu. 

Comme nous savons que cela vous intéresse de savoir comment cela peut être possible, nous allons partager avec vous tous les détails pour que vous en teniez compte dès maintenant.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : 9 signes qui avertissent d’une accumulation de toxines dans le foie

Le « régime de la main »

mesurer les quantités que vous devez manger avec les mains

Le régime main, nom sous lequel on connaît cette méthode qui consiste à mesurer la quantité d’aliments à ingérer, a été publié sur le site web américain Guard Your Health.

Il est devenu populaire, car il respecte l’équilibre nutritionnel, tout en évitant les régimes « miracles ».

Il affirme que le surpoids est dû à l’excès de rations nécessaires à chaque organisme, pouvant être mesurées en fonction de la taille de la main.

Par exemple, les portions de viande ne devraient pas être plus grande de la paume de la main et les hydrates de carbone ne pas dépasser le diamètre du poing fermé. 

La méthode a retenu l’attention des nutritionnistes et des experts du sujet, qui considèrent que c’est une manière intéressante d’aider à comprendre que l’alimentation est une affaire personnelle. 

La taille du poing fermé

La taille d’un poing serré doit être utilisée quand les aliments sont forts en hydrates de carbone.

Par exemple :

  • Pâtes
  • Riz
  • Pommes de terre
  • Pain

La taille d’une main

les mains permettent de mesurer les quantités

Il a été ainsi démontré que la paume d’une main permet de mesurer les quantités adaptée de fruits secs que l’on doit consommer pendant la journée. De même, l’espace que la paume de la main occupe depuis le poignet jusqu’au début des doigts, sert de mesure pour les aliments riches en protéines, comme les lentilles.

La taille des deux mains

Les deux mains ensembles, en forme de bol, sont idéales pour mesurer les rations de légumes.

La taille des index et du majeur ensemble

Si vous mesurez la taille du index et du majeur ensemble, vous pourrez ainsi choisir la portion correcte de fromage.

La taille de la première phalange du pouce

Cette quantité est la quantité recommandée pour les graisses ainsi que les sucres.

Il est primordial de savoir qu’il s’agit d’un groupe alimentaire que l’on doit ingérer avec modération pendant toute la journée.

Voir aussi : Remède à la camomille et à la cannelle pour faire baisser le sucre et contrôler le diabète

Autres conseils pour éviter les excès

Même si les astuces de mesure avec les mains sont utiles pour faire des rations d’aliments, nous savons que d’autres conseils sont importants.

Ainsi, en plus de ce qui a été dit, il est bon de :

  • Éviter de consommer des chips, des aliments transformés et conditionnés.
  • Lire les portions conseillées sur les étiquettes des produits et en tenir compte au moment de les consommer.
  • Modérer sa consommation d’aliments sucrés.
  • Choisir de petites assiettes pour servir les plats et diviser les repas en quatre ou cinq rations par jour.
  • Éviter de manger avec des distractions telles que la télévision, l’ordinateur ou bien le téléphone, entre autres.
  • Disposer d’au moins 20 minutes pour chaque repas, dans un lieu tranquille et aussi sans bruit.
  • Ajouter plus de légumes dans chaque plat principal, de manière à ce qu’il en représentent la moitié.
  • Faire des exercices modérés.
  • Augmenter sa consommation d’eau et de boissons faibles en calories.

Comme vous venez de le lire, vous pouvez faire beaucoup pour diminuer et choisir les aliments que vous consommez.  Si ce n’est pas simple au début de mettre tout cela en pratique, avec le temps, votre corps s’habituera. Vous êtes prêt ?