Que sont vraiment la diverticulose et la diverticulite, et comment les traiter?

31 octobre 2015
La diverticulite ne présente pas de symptômes, jusqu'au moment où elle devient chronique. On estime qu'elle est provoquée par une mauvaise alimentation qui s'est poursuivie sur une longue période.

 

Les diverticules sont des espèces de petites boules qui poussent sur le revêtement du gros intestin.

Lorsqu’elles s’enflamment ou s’infectent, elles provoquent deux pathologies : la diverticulite et la diverticulose.

Que devez-vous savoir sur la diverticulite ?

Cette pathologie se produit lorsque les diverticules intestinales s’enflamment et capturent la matière fécale.

Elle affecte généralement les personnes âgées de plus de 60 ans, et les raisons de ce gonflement subit sont méconnues.

On estime qu’elle est provoquée par une mauvaise alimentation prolongée, caractérisée par un manque de fibres et la consommation d’aliments transformés ou raffinés.

L’un des problèmes les plus importants de la diverticulite, est qu’elle ne provoque pas de symptômes jusqu’à ce qu’elle devienne chronique.

Elle peut seulement se détecter dans les débuts de sa manifestation par une colite ou une distension de la partie basse du ventre.

Lorsque la maladie est plus avancée, elle provoque les symptômes suivants:

  • Du sang dans les selles
  • Des distensions ou des gaz
  • De la fièvre
  • Des frissons
  • Une sensibilité accrue dans la partie basse du ventre
  • Des vomissements ou des nausées
  • Un manque d’appétit
  • Des douleurs dans le bas du dos

N’oubliez pas de lire : Comment éliminer les toxines et les déchets du côlon grâce aux graines de lin ?

Que devez-vous savoir sur la diverticulose ?

Information-sur-la-diverticulite-500x375

Dans le cas de cette pathologie, les diverticules ne peuvent plus réaliser leur travail d’évacuation comme elles le devraient, et la matière fécale s’accumule dans l’intestin.

Lorsque le côlon est saturé par les selles qui ne sont pas éliminées, le patient court le risque de souffrir d’une intoxication générale.

De plus, l’infection peut s’étendre à d’autres organes et provoquer une péritonite par exemple.

Las causes de la diverticulose

  • Un régime déséquilibré à base de substances toxiques et irritantes.
  • Un affaiblissement général de l’intestin à cause du surpoids et de la constipation.
  • Une vie sédentaire faite de mauvaises habitudes et d’un manque d’exercice.
  • Des causes émotionnelles : stress, pressions, anxiété, etc.

Les symptômes de la diverticulose

  • Une constipation prolongée.
  • Des douleurs au ventre au moment d’aller aux toilettes.
  • Une inflammation du ventre.
  • La présence de selles très dures.
  • Des gaz.
Diverticulose-500x364

Les meilleurs remèdes naturels contre la diverticulose et la diverticulite

En plus de changer vos habitudes alimentaires et de commencer à faire du sport, vous pouvez profiter des bontés de la nature pour traiter les problèmes de diverticules dans les intestins.

Les meilleurs remèdes sont les suivants :

Les graines de lin

Le lin, sous la forme de graines ou de farine, est excellent pour notre intestin, grâce à sa teneur en fibres.

N’oubliez pas que vous avez besoin de bien écraser les graines de lin et de les hydrater avant de les consommer, car sinon, elles aggraveront votre condition.

Vous pouvez également ingérer une cuillerée de linette en poudre à jeun, puis une autre avant d’aller dormir, en les accompagnant d’une bonne quantité d’eau.

Cette recette naturelle n’est pas conseillée aux femmes enceintes ou aux personnes qui souffrent de maladies du sang, ainsi que d’obstructions intestinales.

Le son de blé

Il représente également une très grande source de fibres, dont vous pouvez profiter pour combattre ces pathologies.

Le son permet de combattre la constipation et d’améliorer la qualité des selles.

Le pain au blé complet est l’une des meilleures façons d’ingérer cette graine. Certaines personnes utilisent du son de blé dans d’autres préparations, comme :

  • Des tartes
  • Des soupes
  • Des veloutés
  • Des salades
  • Des smoothies
  • Des jus naturels

La camomille

Cette plante a la capacité de réduire les inflammations et de soulager les symptômes de la diverticulite ainsi que de la diverticulose.

Vous pouvez la consommer sous forme d’une infusion.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de fleurs de camomille (3 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

Faites bouillir les deux ingrédients ensemble, laissez infuser pendant quelques minutes, puis filtrez et buvez.

Vous pouvez sucrer avec un peu de miel, qui dispose de propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.

Camomille-500x334

La menthe

C’est une plante qui dispose de nombreux bienfaits pour lutter contre les problèmes digestifs et intestinaux.

Un thé à la menthe après chacun de vos repas principaux peut vous être d’une grande aide pour soulager les gonflements abdominaux, les douleurs intestinales et les nausées.

Il est recommandé d’en boire 3 tasses par jour.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de feuilles de menthe (3 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

Préparez votre thé comme vous en avez l’habitude, puis sucrez avec du miel ou de la stévia.

Ne choisissez pas ce remède maison si vous souffrez d’acidité stomacale.

L’origan

Cette plante aromatique a la capacité de réduire les infections présentes dans le côlon.

En plus de l’utiliser dans vos plats (c’est l’une des épices les plus utilisées en gastronomie), vous pouvez la consommer sous forme d’une infusion.

Ingrédients

  • 1 cuillerées de feuilles d’origan séchées ou fraîches (3 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Le thym

C’est une grande source de fibres, ce qui démontre que les graines n’ont pas le monopole de ce bienfait.

De plus, le thym a des propriétés analgésiques, antispasmodiques et anti-inflammatoires.

C’est un excellent remède naturel pour les personnes qui souffrent de problèmes de diverticules.

Utilisez-le comme condiment dans vos salades, vos soupes, vos veloutés ou vos sauces.

Les-proprietes-antiparasitaires-du-thym-500x334

Le curcuma

Egalement connu sous le nom de safran d’Inde, le curcuma est un anti-inflammatoire très puissant.

Il se consomme en très faible quantité car il a la faculté d’augmenter la température corporelle, et son goût est assez fort.

Le curcuma permet de réduire les gonflements intestinaux causés par la diverticulite.

La pomme

C’est un fruit qui dispose de nombreux bienfaits.

Une pomme contient des fibres solubles et insolubles, et elle permet de maintenir les systèmes digestifs et intestinaux en bon état. 

Pour les personnes qui souffrent de diverticulose, il est conseillé de ne pas consommer la peau des pommes, que ces dernières soient crues ou cuites.

Il est également recommandé de les déguster par petites bouchées, pour bien les digérer.

Les prunes et les pruneaux

Les prunes et les pruneaux sont réputés pour leurs vertus dans la lutte contre la constipation.

Ces deux fruits apportent une bonne quantité de fibres à l’organisme, et sont particulièrement recommandés aux personnes qui souffrent de diverticulite.

De plus, ils permettent de réguler l’évacuation des selles, et d’améliorer leur consistance.

Voulez-vous en savoir plus ? : Comment faire un nettoyage intestinal chez soi ?

Que devez-vous éviter si vous souffrez de diverticulose ou de diverticulite ?

diverticulose-ou-diverticulite-500x375

Dans les deux cas, il est recommandé de ne pas consommer les aliments suivants:

  • Graines entières
  • Fraises
  • Sésame
  • Grenades
  • Mûres
  • Framboises
  • Graines de tournesol
  • Café
  • Chocolat
  • Soda
  • Aliments transformés
  • Farines et sucres raffinés
  • Pop corn
A découvrir aussi