4 choses que disent vos genoux de votre santé

Avant de consommer un médicament pour soulager la douleur des genoux, il est bon de consulter un spécialiste pour qu'il nous prescrive le traitement le plus adapté.

Quel que soit votre âge, si vous avez mal aux genoux, vous devez vous en inquiéter.

Peut-être qu’il ne s’agit ni des os ni des muscles, mais des articulations qui sont connectées aux os de la rotule.

Dans tous les cas, votre corps est en train de vous envoyer un message. Quelque chose atteint votre santé et se reflète sur cette zone en particulier.

Le fait de prendre des médicaments pour les maux de tête, de ne pas faire d’exercices et d’éviter à tout prix les escaliers sont les pires choses à faire.

Bien que ces stratégies peuvent diminuer la douleur, elles ne fonctionnent que temporairement.

Une fois que vous essayez de revenir à la normalité, la douleur de vos genoux va se manifester à nouveau.

Si vos genoux vous parlent, ils vous disent ce genre de choses :

1. « Ne monte pas les escaliers ! »

monter-les-escaliers-500x285

Quand vos genoux vous demandent cela, c’est que vous avez très très mal. S’ils vous font mal lorsque vous montez les escaliers, peut-être qu’ils sont usés.

Autres causes de la douleur :

  • Les défauts congénitaux
  • Les traumatismes
  • Les troubles métaboliques

La douleur des genoux au moment de monter les escaliers peut être un signal précoce d’une maladie appelé ostéoarthrite de genou, qui affecte principalement le cartilage.

L’ostéoarthrite est une affection articulaire chronique. Cela signifie que la douleur peut durer longtemps dans les articulations.

Elle se manifeste aussi avec des gonflements, de la chaleur et une limitation des mouvements.

Pour éviter que cette maladie ne progresse, il est important de ne pas faire de mouvements excessifs ou répétitifs.

Les raisons pour lesquelles cette douleur pourrait se développer sont les suivantes :

  • L’âge : l’ostéoarthrite se présente souvent chez les personne d’âge moyen et peut affecter les personnes âgées.
  • L’hérédité : parmi les caractéristiques héréditaires, on trouve les jambes arqués et les genoux joints.
  • Le poids : l’obésité fera que les articulations de vos genoux doivent supporter plus de poids.
  • Les lésions : une lésion sportive, par exemple, est un potentiel facteur causant de l’ostéoarthrite.
  • L’usage excessif des genoux : se mettre à genoux ou s’accroupir, porter des objets lourds et trop marcher dans le cadre de son travail.

Lisez aussi : Smoothie à l’avoine, ananas et cannelle pour renforcer les ligaments et les tendons des genoux

2. « Tu as senti ce crac ? »

Quand la rotule fait un petit « crac », c’est peut-être car il y a une petite déchirure du ménisque.

Il s’agit d’une lésion sportive courante dans les sports de contact, comme le rugby ou le football américain.

Quand le sportif souffre de cette dislocation, le genou cesse de fonctionner correctement et la personne doit se soumettre à une opération pour résoudre cette difficulté.

Les ménisques sont des disques cartilagineux qui ont une forme de C. Ils sont situés entre le fémur (l’os de la cuisse), le tibia (l’os du mollet) et la rotule (l’os central rond de genou).

Les ménisques aident à maintenir le genou stable. Ils amortissent les impacts que reçoivent les os.

Si vous avez une déchirure au ménisque, vous devez immobiliser le genou. Mettez un bandage sur la zone affectée pour le stabiliser.

Ainsi, vous préviendrez les mouvements non nécessaires et vous éviterez des dommages plus importants au niveau des tissus et des muscles.

Demandez à votre médecin quelles sont les méthodes d’immobilisation les plus conseillés pour votre cas.

3. Les genoux engourdis

La sciatique produit un engourdissement ou un fourmillement à l’arrière des genoux.

Même s’il ne s’agit pas d’une maladie en tant que telle, c’est un dommage du nerf sciatique qui débute dans la région lombaire et descend sur la partie postérieure de chaque jambe.

Dans ce cas, la douleur est si forte qu’elle rend impossible le mouvement de la personne.

Si vous consultez votre médecin, il peut vous recommander d’appliquer de la chaleur ou de la glace sur la zone de la douleur, pour réduire l’inflammation.

Il est important de mettre de la glace pendant les premières 48 à 72 heures et ensuite du chaud.

Mais n’ayez pas peur ! En général, la sciatique cesse dès lors que l’on bénéficie de soins physiques. Cependant, ce problème de santé peut revenir, alors faites toujours attention.

Consultez aussi cet article : Traitements et conseils pour soulager les douleurs du nerf sciatique

4. Le genou est « chaud »

Femme-douleur-genou-500x334

Comme dans le cas de la sciatique, les caillots sanguins produisent une douleur derrière le genou.

Ces caillots peuvent arriver à cause des raisons suivantes :

  • L’obésité. Si vous avez quelques kilos en trop et que vos genoux vous font mal, il est important d’essayer de faire une activité simple, comme marcher.
  • La ménopause.
  • La fracture d’un os.
  • Une chute.
  • Un accident.
  • Une grossesse.
  • Un moyen de contraception.
  • L’immobilité. Si vous avez un emploi qui vous oblige à rester assis plusieurs heures d’affilée, il est important que vous vous leviez et que vous marchiez un peu régulièrement. Vous pouvez aussi faire des exercices d’étirements.

Si vous pensez voyager plusieurs heures en avion ou en voiture, essayez de garder vos jambes et les muscles de vos mollets en mouvement.

Sentir de la chaleur et de la douleur directement à l’arrière du genou est un avertissement : un caillot est probablement en train de se former.

Les caillots peuvent être potentiellement mortels. Quand la personne est en danger, il est nécessaire de prendre des anti-coagulants.

Cependant, les médicaments doivent toujours être pris sous supervision médicale. Ne vous auto-médiquez pas.

Maintenant que vous connaissez certaines des maladies qui produisent une douleur de genou, il vous sera plus facile de trouver un traitement.

Si vos genoux vous parlent, c’est qu’ils veulent vous dire quelque chose. Vous avez une maladie ou un problème de santé et ils veulent vous le signifier.