4 infusions pour faire baisser la glycémie

· 17 octobre 2017
Les infusions sont la méthode la plus simple pour profiter des propriétés médicinales des plantes et de leurs bienfaits.

Les infusions sont la méthode la plus simple pour profiter des propriétés médicinales d’une plante et l’utiliser pour faire baisser la glycémie.

La manière la plus commune de préparer une infusion est d’utiliser des petits sachets que l’on peut trouver dans n’importe quel supermarché. Toutefois, pour les recettes que nous allons vous donner ci-dessous, nous aurons besoin des plantes en vrac, sèches ou fraîches.

Vous pouvez les trouver sur les marchés ou bien en magasins bio.

Comment préparer une infusion ?

Le processus est très simple et vous n’avez besoin que de :

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau chaude (250 ml)
  • 1 cuillère à soupe des feuilles, fleurs ou racines de l’herbe sèche de votre choix (10 g) ou bien 2 cuillères à soupe (20 g), si l’herbe est fraîche.

Ustensiles

  • Une théière ou un récipient
  • Une tasse

Que devez-vous faire ?

  • Introduisez l’herbe et l’eau chaude dans la théière.
  • Laissez reposer 7 minutes.
  • Une fois le temps écoulé, filtrez le liquide dans la tasse.

Il y a aussi une étape optionnelle, qui est celle d’ajouter du miel pour sucrer. Toutefois, comme le but de nos infusions est de faire baisser la glycémie, nous ne sucrerons pas l’infusion.

Ce même procédé fonctionne pour toutes les infusions.

Visitez cet article : Les meilleures infusions pour lutter contre les 13 maux les plus courants du quotidien

Pourquoi faire baisser la glycémie ?

pourquoi faire baisser la glycémie

L’excès de glucose dans le sang, ou hyperglycémie, est mauvais pour notre santé.

S’il est certain que nous avons besoin de sucre pour avoir de l’énergie au quotidien, dépasser les limites peut nous amener au pré-diabète et, si l’on ne se préoccupe pas de faire baisser la glycémie, à souffrir de diabète.

Il faut signaler qu’une personne peut souffrir de prédiabète et ne présenter aucun symptôme.

D’autre part, les personnes qui souffrent déjà de diabète doivent faire spécialement attention à leur alimentation et vérifier constamment leurs niveaux de glucose.

De la même manière, il est recommandé de consulter un médecin avant d’inclure les infusions mentionnées ci-dessous à vos habitudes nutritionnelles.

1. Fenugrec

Le fenugrec est une plante herbacée originaire d’Europe et d’Asie méridionale. Il est utilisé dans la cuisine orientale comme condiment.

Ses utilisations médicinales sont nombreuses. Cette herbe aide à traiter :

  • La gastrite
  • Le cholestérol élevé
  • Les inflammations bucco-pharyngées
  • Il est également bon pour le foie

Grâce à sa teneur en coumarines, acide nicotinique et trigonelline, on l’utilise donc pour faire baisser la glycémie dans des cas de diabète non dépendants à l’insuline.

De nombreuses études démontrent que le fenugrec, en plus de diminuer la quantité de glucides absorbés, améliore aussi l’action périphérique de l’insuline.

Méthode de consommation

  • Buvez une tasse d’infusion de fenugrec par jour, pendant un mois.
  • Laissez le corps se reposer une semaine puis répétez le traitement.

2. Ginseng

Le ginseng est le nom utilisé pour désigner plusieurs espèces de la famille Panax.

Bien qu’il pousse de manière sauvage dans des régions montagneuses, du Népal à la Mandchourie et de la Sibérie orientale à la Corée, à cause de la demande il est également cultivé dans d’autres pays.

Son action réductrice de glucose (hypoglycémiant) est due à sa teneur en panaxanes, qui favorisent cette fonction.

Méthode de consommation

  • Boire tous les jours une tasse d’infusion de racine de ginseng, pendant trois mois.
  • Une fois le trimestre passé, faites une pause pendant un mois.
  • Après évaluation médicale vous pouvez en consommer à nouveau, mais sans jamais dépasser la période de neuf semaines.
le ginseng pour faire baisser la glycémie

Lisez aussi : Découvrez le ginseng, comment le prendre et toutes ses vertus

3. Camomille

La camomille est une plante herbacée annuelle largement connue pour ses propriétés antispasmodiques et digestives.

De plus, elle possède également des qualités qui lui permettent de traiter des douleurs telles que :

  • Insomnie
  • Douleurs rhumatismales
  • Hémorroïdes

En plus de faire baisser la glycémie, la camomille augmente le stockage de glycogène dans le foie et protège aussi le pancréas du stress oxydatif causé par l’excès de glucose.

Méthode de consommation

  • Boire trois tasses par jour d’infusion de fleurs de camomille après les repas.

4. Thé vert

Le thé vert provient de la plante du thé (Camellia Sinensis) et est originaire de Chine, bien que sa consommation s’est étendue à la planète entière.

Il possède des qualités antioxydantes, grâce aux catéchines qu’il contient et à sa teneur en bêta-carotène et vitamines C et E.

Son efficacité dans la réduction des niveaux de glucose est due aux polysaccarides présents dans ses feuilles qui agissent comme l’insuline.

Méthode de consommation

  • Buvez entre 3 et 5 tasses par jour de feuilles de thé vert, pendant deux mois.
  • Mais ne consommez pas cette infusion l’estomac vide.
  • Après la prise de ce traitement, il est nécessaire de se soumettre à une évaluation médicale avant de le reprendre.
  • Ribaldo, P. D. B., Souza, D. S., Biswas, S. K., Block, K., Lopes de Faria, J. M., & Lopes de Faria, J. B. (2008). Green tea (Camellia sinensis) Attenuates Nephropathy by Downregulating Nox4 NADPH Oxidase in Diabetic Spontaneously Hypertensive Rats. Journal of Nutrition. https://doi.org/10.1111/j.1746-1561.1985.tb05667.x
  • Wein, S., Schrader, E., Rimbach, G., & Wolffram, S. (2013). Oral Green Tea Catechins Transiently Lower Plasma Glucose Concentrations in Female db/db Mice. Journal of Medicinal Food. https://doi.org/10.1089/jmf.2012.0205
  • Shokrzadeh, M., Ebadi, A. G., Mirshafiee, S. S., & Choudhary, M. I. (2006). Effect of the aqueous green leaf extract of green tea (Camellia sinensis) on glucose level of rat. Pakistan Journal of Biological Sciences. https://doi.org/10.3923/pjbs.2006.2708.2711
  • Louie, J. C. Y., Atkinson, F., Petocz, P., & Brand-Miller, J. C. (2008). Delayed effects of coffee, tea and sucrose on postprandial glycemia in lean, young, healthy adults. Asia Pac J Clin Nutr.