4 règles alimentaires pour vous aider à arrêter de fumer

Pour arrêter de fumer, la volonté est indispensable. Mais nous pouvons également nous appuyer sur des aides extérieures qui nous permettront de surmonter l'envie d'allumer une cigarette.

Arrêter de fumer est un processus complexe, que chaque personne doit affronter à sa manière.

Certains préfèrent y aller de manière progressive, quand d’autres arrêtent subitement le tabac sans jamais plus y retoucher.

C’est loin d’être une tâche facile. Pour y parvenir, il faut que vous preniez conscience de tous les bienfaits que cela peut avoir pour vous.

Vous devez avoir une volonté de fer de mener une vie plus saine. Mais vous devez également adopter des habitudes alimentaires différentes, qui vont vous aider à atteindre votre objectif.

Nous vous conseillons aussi de vous appuyer sur le soutien de votre entourage et de contrôler les éléments déclencheurs qui vous incitent à allumer une cigarette.

Arrêter de fumer demande beaucoup d’efforts, mais le jeu en vaut la chandelle.

Arrêter de fumer vous permettra non seulement de gagner en santé, mais également en bien-être.

Arrêter de fumer : les conseils que vous devez prendre en compte

Lorsque nous décidons de sauter le pas et d’arrêter de fumer, il y a plusieurs choses que nous devons prendre en compte.

L’une d’entre elles est que notre cerveau va être en manque de nicotine.

L’absence de cette substance dans notre organisme va provoquer ce que l’on appelle le syndrome de l’abstinence.

De fait, c’est quelque chose que tout fumeur expérimente 20 minutes après une cigarette.

Tout fumeur sait bien que l’instant le plus critique est la première heure de la journée, lorsqu’il se réveille après être resté 7 à 9 heures sans fumer.

Les changements physiques sont évidents : augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, de la sécheresse buccale, de l’anxiété et de l’appétit.

Nous vous recommandons également : Comment arrêter de fumer avec des plantes médicinales et des fruits

Dès que vous arrêtez de fumer, les niveaux de monoxyde de carbone et de nicotine vont fortement baisser dans votre organisme.

C’est à ce moment que le cerveau ordonne au corps de réparer les dommages causés par le tabagisme au niveau du cœur et des poumons.

Des changements notables vont apparaître dans les 3 premières semaines suivant l’arrêt.

C’est l’étape la plus compliquée. C’est à ce moment crucial que nous devons particulièrement surveiller notre alimentation.

Dans la suite de cet article, nous allons vous indiquer comment faire.

cancer-du-poumon-500x283

1. Ne buvez plus de café pendant 1 mois

La caféine stimule le désir de fumer. C’est un activateur naturel de la nicotine qu’il convient d’éviter durant les premières semaines où vous devez lutter contre le syndrome de l’abstinence.

Voilà les boissons par lesquelles vous pouvez remplacer le café :

De la même manière, il est indispensable d’augmenter votre consommation de vitamine C pour dépurer vos poumons.

N’hésitez pas à vous préparer des salades de fruits, avec des fraises, des oranges, des kiwis et des mangues, par exemple.

2. Consommez des céréales complètes

Lorsque nous arrêtons de fumer, les niveaux de glucose dans le sang diminuent. Cette petite hypoglycémie peut entraîner une augmentation du stress et provoquer un certain mal-être.

  • Si nous commettons l’erreur de compenser cette baisse en mangeant des gâteaux, nous allons générer en nous une envie importante de fumer. Il est nécessaire de bien choisir vos aliments.
  • Un régime alimentaire basé sur les céréales intégrales va vous aider à ne pas ressentir l’envie de fumer. Votre état d’esprit et votre sensation de satiété vont s’en trouver améliorés, et votre corps ne souffrira plus d’hypoglycémie.

farine-d-avoine-500x332

Prenez bonne note des céréales qui ne doivent pas manquer à votre alimentation si vous arrêtez de fumer :

  • L’avoine
  • Le sarrasin
  • Le pain de seigle
  • Le pain d’épeautre
  • Le riz complet
  • Le riz rouge
  • Les graines de lin

3. Les aliments qui vont vous détendre

Il y a des aliments qui sont capables de nous relaxer et de soulager le syndrome d’abstinence dont nous pouvons souffrir à cause de la nicotine.

Lire aussi : Quelques conseils pour arrêter de fumer

Les nutritionnistes les appellent les aliments « zen ». Cependant, nous ne devons pas nous laisser influencer par des produits à la mode pour arrêter de fumer.

Essayez de manger de manière intelligente en choisissant parmi les aliments de la liste suivante :

  • La soupe de courge
  • Un filet de dinde au four avec du citron
  • Du poisson blanc
  • Des légumes (brocoli, oignon cru, navet, carotte, radis, poireau, concombre, céleri, blettes, tomate)
  • Les noix
  • Les bananes
  • L’ail
  • La levure de bière

recette-de-soupe-a-l-orange-et-a-la-courge-500x334

4. L’eau tiède au miel

Si vous arrêtez de fumer, vous devez consommer beaucoup d’eau pour éliminer les toxines de votre organisme et pour être bien hydraté.

Découvrez également : 10 ingrédients naturels capables de purifier les poumons des fumeurs

Nous vous recommandons un remède qui utilise les propriétés du miel :

  • Buvez deux fois par jour une tasse d’eau tiède avec une cuillerée de miel. Ce remède dépuratif et antibactérien nous permet d’augmenter nos défenses naturelles, de nous apporter de l’énergie, de prendre soin de nos poumons, de nous détendre et de générer une sensation de satiété.
  • C’est un complément très facile à consommer et qui ne coûte rien. De plus, il vous permettra de vous sentir bien mieux.

Pour conclure sur ce sujet, gardez bien à l’esprit que ces conseils ne seront efficaces que si vous êtes constant et que vous prenez conscience de la nécessité d’arrêter de fumer pour votre santé.

Essayez également de faire du sport et de vous impliquer dans de nouvelles activités. Le fait d’avoir un second souffle va vous permettre de pratiquer la natation ou de vous inscrire à un cours de danse, des activités qui vont vous permettre de penser à autre chose qu’au tabac.

Le jeu en vaut la chandelle !