5 choses que vous devez éliminer de votre maison pour qu’elle soit plus saine

Si vous souhaitez une vie plus saine, il est bon d’éviter l’utilisation de contenants en plastiques et de poêles anti-adhérentes, car leurs composants peuvent être dangereux pour l’organisme.

A quel point vous considérez-vous sain-e ? Pensez-vous que votre maison est un endroit sain ? La majorité d’entre nous répondrait que leur maison est absolument saine et sûre.

Après tout, c’est un endroit où nous nous sentons en sécurité et où nous pensons que tout est bien. Toutefois, aujourd’hui nous voulons vous parler de certaines choses que vous devez éliminer de votre maison pour qu’elle soit plus saine.

Vous découvrirez que certains de ces éléments sont complètement inoffensifs.

De plus, il s’agit d’éléments que nous considérons tous « nécessaires » pour la vie quotidienne.

Le problème c’est que certains peuvent engendrer des problèmes de santé et que leur présence n’est due qu’aux médias publicitaires.

  1. Edulcorants artificiels

 

Ce sont les premières choses que vous devez éliminer de chez vous pour qu’elle soit plus saine car les édulcorants artificiels comme l’aspartame et le sucralose trompent votre corps pour stocker de la graisse.

La consommation d’édulcorants artificiels augmente le risque de souffrir de diabète ou d’altérer vos niveaux de glucose lorsque vous souffrez déjà de ce problème.

De même tous les aliments et les boissons qui contiennent des édulcorants artificiels sont mauvais, comme la boisson de régime par exemple.

En plus d’affecter la sensibilité à l’insuline et favoriser la prise de poids, les édulcorants artificiels favorisent :

  • Les attaques cardiaques
  • L’accident vasculaire cérébral
  • L’Alzheimer

L’une des raisons pour lesquelles les édulcorants artificiels favorisent ces problèmes c’est qu’ils altèrent la flore intestinale et la fonction métabolique.

Ces produits chimiques engendrent également une intolérance au glucose, ce qui rendra votre traitement contre le diabète difficile.

Lisez également : 6 caractéristiques du diabète à connaître

2. Contenants en plastique pour aliments

La seconde chose que vous devez éliminer de chez vous sont les contenants et les bouteilles en plastique pour stocker des aliments.

Cela vous permettra de réduire l’exposition de votre système endocrinien à des produits chimiques comme le bisphénol A et les phtalates.

Votre système endocrinien régule :

  • Votre humeur
  • Les processus de croissance et de développement
  • La fonction du tissu
  • La fonction sexuelle et reproductrice

Lorsque vous consommez de l’eau en bouteille ou des aliments que vous avez acheté ou gardé pendant longtemps dans des contenants en plastique vous prenez le risque de présenter :

  • Des problèmes de santé reproductrice
  • Hypertension
  • Différents types de cancer

Le problème c’est qu’avec le temps et les lavages à répétition, les contenants en plastique dégagent des résidus que vous pouvez consommer sans vous en rendre compte.

L’idéal est d’avoir des contenants en verre ou d’opter pour des contenants sans phtalates.

3. Poêles antiadhésives

 

Vous avez l’habitude d’utiliser des poêles ou des casseroles antiadhésives ? Il est probable que ce soit le cas si vous n’aimez pas que les aliments accrochent en cuisinant et que vous êtes une personne pratique.

Toutefois, vous devez savoir qu’il s’agit de l’une des choses que vous devez éliminer de chez vous pour qu’elle soit plus saine.

Les poêles comme les casseroles anti-adhérentes, il faut mieux les remplacer par des récipients en céramique ou en verre.

Le problème avec ces ustensiles c’est que le revêtement qui évite que les aliments n’accrochent contient de l’acide perfluorooctanoïque, un produit chimique associé avec l’apparition du cancer.

  • L’anti-adhérence est due au fluorure présent dans l’acide perfluorooctanoïque.
  • Le problème c’est qu’une fois que vous faites chauffer la casserole, le fluorure se vaporise dans l’air.
  • Une fois qu’il s’est vaporisé, il est impossible d’identifier la présence du fluorure toxique et vous en inhalez sans vous en rendre compte.

4. Désodorisants

Les désodorisants ou déodorants contiennent du diclorophénol, un produit chimique lié à la puberté précoce et à d’autres problèmes de santé, y compris le cancer.

D’autres produits chimiques fréquents dans les désodorisants sont les phtalates qui, comme nous le mentionnons auparavant, affectent le système endocrinien.

Si vous avez des problèmes d’odeurs désagréables chez vous, essayez des options alternatives.

Voici ce que vous pouvez faire :

  • Ouvrez vos portes et vos fenêtres quotidiennement pour laisser les pièces se ventiler et pour améliorer l’environnement.
  • Utilisez des huiles essentielles de bonne qualité pour ajouter une touche d’arôme agréable.
  • Mettez des fleurs fraîches chez vous.
  • Brûlez un encens tous les jours.

Nous savons que l’utilisation de désodorisants est un acte qui est devenu une habitude, mais vous devriez bien y réfléchir avant d’en utiliser.

Visitez cet article : Comment faire des désodorisants maison ?

5. Epices emballées

Les herbes et les épices de cuisine contiennent une grande variété d’antioxydants, de minéraux et de vitamines qui aident à maximiser la quantité de nutriments de vos aliments.

Toutefois, pour profiter réellement de ces bienfaits, vous devez vous assurez d’utiliser des épices fraîches.

Le problème des épices emballées que vous trouverez au supermarché c’est qu’elles ont dû passer par un processus de conservation.

Cela implique en général qu’on leur a ajouté certains produits chimiques pour éviter qu’elles ne perdent leur saveur et leur texture.

Nous vous recommandons d’acheter les épices naturelles sur les marchés locaux ou que vous les plantiez chez vous dans votre potager.

De cette manière vous serez sûr-e d’avoir toujours des épices fraîches sous la main.