5 conseils pour cesser d’être trop orgueilleux

· 5 décembre 2017
Se mettre à la place de l'autre peut être l'un des meilleurs moyens de voir les choses différemment et d'arrêter d'être trop orgueilleux 

Cesser d’être orgueilleux n’est pas simple pour une personne qui n’a pas l’habitude de demander pardon. A tort, elle peut croire que cela signifie être humilié, vous prosterner aux pieds de l’autre et perdre votre dignité.

Par conséquent, même si s’excuser et demander pardon peut sembler être une simple étape, c’est en fait assez complexe et difficile pour tous ceux qui sont trop orgueilleux.

Si vous souhaitez arrêter d’être fier, aujourd’hui, nous vous donnerons quelques astuces qui amélioreront vos relations. Elles vous permettront de vous sentir mieux dans votre peau.

1. Vous n’avez pas échoué

Peur de l'échec

Bien souvent, les personnes orgueilleuses ont une image d’elles très idéalisée qui leur fait croire que demander pardon montre aux autres personnes qu’ils ont échoué.

De cette façon, ils refusent de le faire parce qu’ils considèrent qu’ils cesseraient d’être parfaits. Cependant, nous sommes tous des êtres humains, nous faisons des erreurs et nous avons tort.

Pour cesser d’être orgueilleux, vous devez embrasser l’imperfection, vous permettant d’être plus flexible et aimant avec vous-même. Il n’est pas nécessaire que vous exigiez autant. Nous sommes tous imparfaits.

2. Faites preuve d’empathie

Parfois, la fierté peut vous rendre moins empathique, c’est-à-dire poser un voile épais sur la compréhension de ce que les autres ressentent.

Cependant, si vous déplacez ce voile fait de la peur d’échouer et de ne pas être parfait, vous réaliserez combien les autres ont besoin de votre pardon. Ainsi, vous vous mettrez à leur place.

Quand quelqu’un fait une erreur, nous apprécions qu’il le reconnaisse et s’excuse sincèrement. Vous vous sentirez bien. Qu’attendez-vous pour essayer ?

3. Ecrivez vos excuses

Ecrire ses excuses

Peut être que par manque d’habitude, vous ne saurez pas par où commencer pour vous excuser auprès de quelqu’un. Par conséquent, si vous vous sentez plus en sécurité, vous pouvez écrire vos excuses.

Vous n’avez pas à vous angoisser outre mesure. Vous verrez que si vous laissez votre main écrire, elle seule vous guidera vers les mots corrects et sincères et cela aura l’effet désiré.

Il n’est pas nécessaire que vous vous étendiez trop. Un simple « je regrette ce que j’ai dit, j’étais en colère, je suis désolé » suffit.

De plus, ayant écrit et réfléchi sur vos excuses vous permettra de vous familiariser avec elles et de vous sentir beaucoup plus en sécurité au moment de les exprimer.

4. Libérez-vous de la honte

Souvent, même après les étapes précédentes, on peut trouver une nouvelle barrière qui nous empêche de dire « je suis désolé » avec liberté et sans avoir le sentiment que nous allons souffrir de le faire.

La honte est l’un des sentiments les plus limitants qui vous empêche, vous bloque et vous évite de faire ce que vous voulez.

Par conséquent, pour cesser d’être orgueilleux, il faut arrêter ces réflexions sur la honte. C’est peut-être un outil qui vous rend orgueilleux et que vous trainez derrière vous depuis trop longtemps.

5. Observez ce que vous ressentez et votre manière d’agir

Ne plus être orgueilleux

Pour cesser d’être orgueilleux, la dernière étape que vous devez franchir est de pouvoir vous voir comme si vous étiez témoin de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Demandez-vous si vous aviez un ami qui agisse de cette manière. Que diriez-vous ? Que conseilleriez-vous ? Verriez-vous le fait de s’excuser auprès de quelqu’un comme quelque chose d’impossible ?

Quand nous adoptons une nouvelle perspective, beaucoup de choses changent. Alors observez ce que vous ressentez et comment vous agissez pour réaliser quelles sont les croyances et les motifs qui vous empêchent de demander pardon pour de vrai.

Peut-être que vous vous rendrez compte que ces limites que vous vous imposées sont le résultat d’expériences négatives qui ont été mises de côté. Il est maintenant temps d’apprendre.

Etes-vous de quelqu’un de très fier? L’êtes-vous vous même? En être conscient et faire face à vos peurs qui approchent chaque fois que vous devez vous excuser vous fera sortir de cette sensation d’insécurité.

Tout le monde, à un moment donné, a été trop fier. Cependant, la clé est de savoir comment admettre ses erreurs et donner aux autres les excuses qu’ils méritent.

Mettez-vous à leur place, rappelez-vous que cette personne s’excuse sans problème et faites de même. Vous verrez à quel point vous vous sentirez bien et combien vous apprendrez.