5 conseils pour relativiser une mauvaise journée

· 27 mai 2015
Réglez vos problèmes et chassez les soucis de votre esprit avant d'aller vous coucher. Ces derniers ne nous laissent pas nous reposer correctement, et ils seront toujours là le jour suivant.

Il peut vous arriver de rentrer chez vous, de fermer la porte et de laisser échapper un soupire de fatigue.

Vous avez passé une mauvaise journée, et vous ne savez pas vraiment comment affronter ce moment que vous souhaitez oublier au plus vite.

Quelle est la meilleure chose à faire dans cette situation ? Quelle est la manière la plus saine d’affronter ces jours, malheureusement si fréquents ?

Nous vous invitons à découvrir quelques petites réflexions sur le sujet qui, sans aucun doute, devraient pouvoir vous aider.

1. Ne ramenez pas votre mauvaise journée dans votre lit

anxiété-500x333

Lorsque nous arrivons chez nous, fréquemment, nous allons directement au lit pour oublier au plus vite notre mauvaise journée.

En revanche, il faut savoir que ce comportement a des conséquences plus que négatives.

  • Vous allez mal dormir, et vos difficultés pour trouver le sommeil ne feront qu’augmenter votre état d’anxiété.
  • Une mauvaise journée ne s’évanouit pas forcément lorsque vous dormez. Le plus probable est que vous vous leviez le matin suivant avec un mal-être profond.
  • La meilleure chose à faire est de gérer vos problèmes de jour, avant d’aller vous coucher.
    Essayez de trouver une solution et de faire passer votre mal-être avant de vous mettre au lit. De cette manière, votre sommeil sera plus réconfortant et vous vous lèverez avec un meilleur état d’esprit.

2. L’importance des bons jours, et des mauvais

Marcher-pour-se-relaxer

La vie est remplie de bonnes expériences, dont il faut profiter, et de mauvaises expériences, dont il faut retirer des leçons.

Avoir une mauvaise journée est, et sera, quelque chose d’habituel tout au long de votre vie. Mais ce qui compte vraiment est l’attitude que vous allez adopter face à ces moments.

  • Certaines personnes accordent trop d’importance aux aspects négatifs des choses qu’elles peuvent vivre au quotidien.
    Elles verbalisent ces moments en disant « les mauvaises choses m’arrivent toujours à moi », « je suis toujours malchanceuse » ou « plus je m’efforce à faire quelque chose, plus cela se passe mal ». Cette attitude ne peut en aucun cas vous aider.
  • Il est nécessaire de prendre conscience que nous ne pouvons pas tout contrôler dans notre quotidien.
    Il y a des bons moments, et des mauvais, et nous devons tous apprendre de ces échecs. Les aspects négatifs de notre vie nous obligent à réfléchir sur nous-même, à considérer d’éventuels changements dans notre quotidien.
  • Une mauvaise journée ne doit pas vous bloquer, mais vous ne devez pas pour autant fuir vos responsabilités. Réfléchissez, analysez et trouvez ce que vous pouvez faire de mieux pour que demain soit un jour meilleur.
  • Évitez d’être fataliste : si aujourd’hui a été une mauvaise journée, demain ne le sera pas forcément. Une attitude positive est le meilleur bouclier pour éviter que la vie ne devienne trop compliquée.

3. L’importance du soulagement émotionnel

Femme-triste-500x333

Vous avez envie de pleurer ? Faites-le ! Vous avez besoin d’être seul ? Recherchez un peu d’intimité.

Nous avons besoin de nous soulager des moments pendant lesquels les émotions nous dépassent.

Le fait d’opter pour oublier les choses qui viennent de se passer en allant se coucher par exemple, est une attitude qui ne fera qu’aggraver le problème.

  • Offrez-vous des moments de solitude, durant lesquels vous pourrez soulager votre mal-être. Il est possible que les larmes ne parviennent pas toujours à vous soulager. Une autre option saine peut être d’écrire, de rechercher un exutoire dans la matérialisation.
  • Prenez un cahier et écrivez la première chose qui vous passe par la tête : un mot, une phrase, une exclamation.
    Puis, essayez d’ordonner vos pensées à travers cette structure : « Qu’est-ce que je ressens ? », « Qu’est-ce qui fait que je me sens de cette manière ? », « Que puis-je faire pour me sentir mieux ? ». C’est une stratégie simple, mais qui peut être très bénéfique.

4. Acceptez l’aide des autres

Amitié-500x374

Vous avez passé une mauvaise journée, et vous avez besoin d’être seul chez vous. Vous pouvez prendre un bain relaxant, un repas léger et aller au lit.

Mais parfois, parler avec quelqu’un peut être un excellent moyen de faire le point. Pour cela, choisissez une personne qui a toujours été sincère avec vous, et qui vous comprend.

Laissez les autres vous aider, car la vie n’est pas une salle vide dans laquelle vous avancez seul.

La compagnie des autres et leur soutien, rendent les choses plus simples. C’est pourquoi, n’hésitez pas à parler avec votre partenaire, ou à cet ami qui vous comprend si bien lorsque vous vivez des moments difficiles.

Il est certain qu’avec l’aide des autres, vous allez pouvoir relativiser vos problèmes et vous rendre compte que vous n’êtes pas seul.

Nous passons tous de mauvaises journées, et nous les surpassons toujours.

Les choses seront plus simples si l’on arrive à se défaire de ces mauvaises pensées et que nous partageons des sourires avec ceux que nous aimons. 

5. Faites-vous un cadeau

émotions

Si vous avez passé une mauvaise journée, faites-vous un cadeau !

Parfois, un moment simple comme une balade dans un parc, un café ou une glace en terrasse, peuvent permettre un repos mental très efficace.

Ces choses simples nous permettent de nous soulager, nous apportent du calme et de la sérénité, en nous permettant de relativiser nos problèmes du quotidien.

Vous faire un cadeau n’est pas un geste égoïste, surtout s’il ne vous coûte pas cher. Ce sont ces petites satisfactions personnelles qui nous permettent d’affronter nos journées avec un esprit positif.

Les mauvais jours ont toujours existé, et existeront toujours. Mais l’essentiel est d’adopter une attitude positive pour les affronter.

Toutes les mauvaises choses ont une fin, demain sera un nouveau jour, et il peut être merveilleux si vous l’abordez avec optimisme.