Des difficultés à dormir ? 9 choses à éviter avant de se coucher

20 mai 2015

Nous savons tous qu’un sommeil réparateur est clé pour bénéficier d’une bonne santé, autant physiquement qu’émotionnellement.

Le sommeil nous permet de nous reposer des activités que nous réalisons au quotidien, il nous aide à nous recharger en énergies pour le jour suivant et il contribue au bon fonctionnement de tout notre organisme.

Cependant, le style de vie actuel, l’usage de la technologie et de nombreux autres facteurs ont diminué de façon significative la qualité du sommeil des personnes, devenant alors l’une des causes de nombreux troubles de la santé.

Il existe différents facteurs qui peuvent influer sur le manque de sommeil et les différents troubles qui empêchent de dormir.

Si vous avez des difficultés pour vous endormir, vous avez peut-être des habitudes qui interrompent votre repos sans vous en rendre compte.

Dans cet article, nous allons partager avec vous 9 choses que vous devez éviter de faire avant de vous coucher, afin de bénéficier d’un sommeil réparateur. 

Les boissons alcoolisées

Alcool

La consommation de boissons alcoolisées peut provoquer au début une sensation de sommeil, mais c’est quelque chose qui trompe l’organisme.

Une fois que le corps commence à métaboliser l’alcool, le cycle de sommeil qui paraît être réparateur, se réduit significativement.

L’altération du sommeil provoque une sensation de fatigue au réveil et de mal-être général. De plus, l’alcool agit comme un diurétique, qui vous fera vous réveiller au milieu de la nuit avec une envie d’aller aux toilettes, interrompant ainsi le sommeil.

Les dispositifs électroniques

Les études qui ont déterminé les dommages que provoquent les lumières des dispositifs électroniques sur la qualité du sommeil, sont nombreuses.

Les lumières émises par les téléphones portables, par les ordinateurs, par les tablettes et même par la télévision peuvent interrompre le sommeil car elles empêchent la production de mélatonine, qui est l’hormone du sommeil.

Les experts recommandent d’éloigner ce type de dispositifs de la chambre et d’éviter leur usage, au moins une heure avant d’aller se coucher.

Le pilules ou les médicaments

Médicaments-pour-arrêter-de-fumer

La consommation de pilules ou d’autres médicaments peut également influer sur l’interruption du sommeil.

Dans ce cas, il est bon de consulter un médecin et de lui demander s’il existe d’autres alternatives à ces médicaments. Par exemple, les pilules anti-dépressives peuvent avoir des effets sur le sommeil, à tous les niveaux.

Les pilules pour dormir peuvent créer une dépendance et cela affecte également le sommeil.

De plus, les médicaments qui luttent contre les douleurs peuvent provoquer des douleurs à l’estomac et interrompre le sommeil.

Les aliments épicés et riches en graisse

La consommation d’aliments épicés ou riches en graisse avant de dormir peut altérer le sommeil, car ils sont liés au reflux acide et à d’autres troubles de l’estomac pendant la nuit.

C’est pour cela que  les experts conseillent d’éviter ces aliments le soir et d’opter pour un dîner léger, qui doit être consommé au moins deux heures avant de se coucher, afin d’avoir le temps de digérer.

Boire du thé ou du café

Le thé, comme le café, agissent comme des stimulants dans le corps, car ils contiennent de la caféine, et empêchent donc une bonne qualité de sommeil quand ils sont consommés le soir.

Ces deux boissons ont des propriétés diurétiques qui causeront une envie d’uriner, et interrompront ainsi le sommeil. 

La cigarette

Cigarette

Bien que les fumeurs assurent se sentir plus détendus après une cigarette, il est évident que la nicotine de la cigarette agit comme un stimulant qui peuvent provoquer ou empirer les insomnies.

Cela est applicable à tous les types de cigarettes, de pipes ou n’importe quel élément contenant de la nicotine. 

L’entraînement intense

De nombreuses personnes profitent de leur soirée pour s’entraîner, car elles n’ont que ce moment pour faire du sport et profiter des bienfaits qu’il apporte à notre santé.

Cependant, ces exercices ne doivent pas être pratiqués trop longtemps ou trop intensément car cela peut altérer la qualité du sommeil.

Parler des problèmes

Si vous avez des problèmes ou que l’un de vos proches passe par une mauvaise phase, le mieux est d’en parler le matin après une bonne nuit de repos.

Lorsque l’on évoque des problèmes ou que l’on vit des situations stressantes avant de dormir, cela peut empêcher de trouver le sommeil.

Le stress et la sur-stimulation avant de dormir peuvent causer du retard de sommeil ou de la « parasomnie ».

Travailler jusque tard

Mal-dormir

Bien souvent, nous n’avons pas d’autres choix que de travailler à des heures tardives pour pouvoir réaliser toutes nos obligations.

Cependant, cela ne doit pas devenir une habitude car elle peut générer des problèmes de sommeil, d’anxiété, de nervosité et de concentration. 

A découvrir aussi