5 manières d’abîmer sa santé émotionnelle subtilement

· 21 novembre 2016
Savez-vous qu'au-delà des facteurs extérieurs, l'un des pires ennemis de votre santé émotionnelle est bien vous-même ? Cessez de reporter vos rêves et commencez par construire votre propre bonheur.

Votre santé émotionnelle est une feuille de verre délicate qui peut se briser à la moindre altération.

Peu importe les apparences, les sourires ou le fait de dire “je peux tout faire » ou « bien sûr que tout va bien ». 

Les apparences les plus fortes enferment en réalité de complexes mondes intérieurs. Les plus fortes se fatiguent de l’être car à l’intérieur, une feuille de verre est fragmentée, en mille morceaux.

La bonne nouvelle, c’est que notre santé émotionnelle peut se réparer. Si nous écoutons cette feuille délicate chaque jour, le soleil l’illuminera pour nous redonner du souffle à chaque moment difficile.

Dans cet article, nous allons vous proposer la chose suivante : passez un contrat émotionnel avec vous-même. Tout bon contrat implique de remplir un engagement.

Le nôtre va se baser sur le fait de penser davantage à soi, de s’écouter, de mettre des limites et d’alimenter les racines de l’auto-estime.

Il est facile de le mettre en pratique : il suffit seulement de volonté et de courage.

De même, il est vital de détecter le moment où notre santé émotionnelle est altérée. Nous allons tout vous expliquer.

1. La fatigue qui amène le découragement et la mauvaise humeur

Il existe de nombreux types de fatigue. L’épuisement physique est lié à un effort ponctuel qui est maintenu tout au long de la journée.

Découvrez aussi : Le bonheur vient de notre vie intérieure, pas des personnes qui sont à nos côtés

Nous pouvons aussi expérimenter la fatigue mentale. Des choses aussi courantes que le maintien de l’attention pendant longtemps, le fait d’atteindre des objectifs ou d’être dans un contexte demandeur ou exigeant épuise également.

Dans ce cas, et pour évoquer la santé émotionnelle, il existe aussi la fatigue qui n’a rien à voir avec l’effort physique.

  • Le mal être basé sur le malheur qui s’accumule et ne s’affronte pas. Tôt ou tard, on psycho-somatise dans le corps.
femme-et-oiseaux-500x323

  • Se laisser porter par les volontés des autres, sans imposer ou défendre ses propres besoins, épuise également.
  • Accumuler des déceptions, des tristesses et ne pas appliquer de stratégies d’affrontement, provoque de l’épuisement.

Ce sont, sans aucun doute, des indicateurs dont nous devons tenir compte concernant notre santé émotionnelle.

2. Dire « oui » quand nous voulons crier « non »

Nous le faisons tout, en plus ou moins grande mesure. Nous nous moulons aux opinions ou aux volontés des autres pour s’emboîter et s’harmoniser avec nos contextes quotidiens.

  • Le faire de temps en temps pour se socialiser a des conséquences. Le problème se cristallise quand ce comportement devient la norme, au point d’avoir une vie complètement opposée à nos désirs
  • S’auto-affirmer, ce n’est pas agir avec égoïsme ou arrogance. Dire « oui » sans peur et « non » sans culpabilité est nécessaire pour notre santé émotionnelle. 

3. Liens émotionnels que vous n’avez pas encore brisés complètement

Il y a des moments dans notre vie où nous nous auto-percevons comme des personnes heureuses et efficaces dans chaque chose que nous faisons ou que nous projetons. Mais, nous ressentons un vide, une épine.

Des faits aussi courants que ne pas avoir complètement rompu avec son passé émotionnel nous empêchent d’avancer.

  • Avoir des problèmes non résolus avec notre famille, évoquer tout le temps les relations affectives du passé au lieu de les refermer, créent des liens chargés de douleur.
  • Pour prendre soin de sa santé émotionnelle, il est nécessaire de refermer les étapes de la vie de manière efficace. Pour réussir cela, tout d’abord, il faut savoir pardonner.
  • Même si pardonner n’est pas facile, c’est essentiel. Pensez qu’accumuler de la haine, du dépit ou du ressentiment nous lie encore plus à ce passé. Nous sommes prisonniers du souvenir.
feuille-soleil-500x332

4. Vivre une réalité qui ne nous rend pas heureux

Cela peut être au travail, où on ne vous met pas en valeur, où vous ne vous sentez pas accompli. Peut-être que c’est en amitié, ou avec quelqu’un de votre famille. Ou même avec votre conjoint.

  • Chaque jour, vous essayez de vous convaincre que vous ne devez pas vous sentir ainsi. Finalement « personne ne vous fait de mal », « tout le monde vous respecte ». Pourtant, vous n’êtes pas heureux et bien que vous vous efforciez, cette sensation ne changera que si vous le voulez vraiment.
  • Si c’est ce que vous ressentez à ces moments-là, essayez d’analyser la situation. Vous ne pouvez pas avancer à contre-courant alors que vous ne vous sentez pas épanoui. 

5. Votre santé émotionnelle est affectée si vous êtes votre propre ennemi

La santé émotionnelle n’est pas affectée uniquement par la manière dont les personnes qui nous entourent nous traitent.

Parfois, nous nous auto-sabotons, nous nous faisons du mal via les mécanismes suivants :

Nous vous recommandons aussi de lire : Un Japonais a planté des milliers de fleurs pour que son épouse aveugle puisse les sentir

  • Quand vous ne vous estimez pas et que vous vous comparez tout le temps aux autres.
  • Quand vous vous sabotez vous-même en reportant vos rêves, quand vous vous dites « je ne peux pas », « je ne sais pas » ou « mon train est déjà passé ».
  • Nous nous faisons du mal quand nous voyons uniquement des problèmes qui n’ont pas de solution. Quand nous voyons la fin du monde au lieu de favoriser de nouveaux levers du soleil.
  • Nous attaquons notre santé émotionnelle quand nous continuons à nous alimenter de relations toxiques au lieu d’être courageux et de dire adieu.
  • Vous êtes votre propre ennemi quand vous ne vous aimez pas comme vous le méritez, quand vous vous focalisez uniquement sur vos erreurs et vos échecs au lieu de faire confiance à vos capacités.
lanternes-500x323

Pour conclure, souvenez-vous de ce que nous vous avons dit au début de cet article : passez un bon contrat émotionnel avec vous-même, pour prendre soin de votre auto-estime chaque jour et pour construire vous-même votre propre bonheur.

Cela en vaut la peine !