5 raisons pour lesquelles vous avez des douleurs aux seins

· 12 juillet 2017

Vous est-il déjà arrivé de penser que votre alimentation pouvait être une des raisons pour lesquelles vos avez des douleurs aux seins ? Essayez de réduire la consommation de certains aliments pour soulager ces maux.

Les douleurs aux seins se produisent lorsque la sensibilité augmente lors d’un frottement ou d’une pression. Une douleur spontanée peut également se présenter, même si elle peut être normale en fin de cycle ou pendant la grossesse.

La douleur peut apparaître dans un ou dans les deux seins, voire même dans la zone des aisselles. L’intensité de la gêne est variable et de nombreuses explications sont possibles.

Vos seins vous font souffrir ? Nous vous expliquons ici les possibles raisons.

Lisez aussi  : Exercices quotidiens qui vous aideront à tonifier vos seins

1. Mastite

La mastite provoque l’inflammation des seins. Elle trouve principalement son origine dans l’obstruction des conduits du lait. Parfois elle peut être due à une infection dans le sein.

raisons pour lesquelles vous avez des douleurs aux seins : mastite

 

En plus de la douleur, elle peut aussi s’accompagner de :

  • Inflammation
  • Mal être général
  • Fièvre
  • Sensibilité du sein
  • Rougeur
  • Sensation de dureté

La cause principale de la mastite peut être la gerçure des tétons. Ceci permet à certains organismes infectieux d’y entrer.

Avoir le système immunitaire fragilisé ou, pendant l’accouchement, laisser la mère exposée à certains organismes peut également provoquer ce problème.

Pour soigner la mastite et les douleurs aux seins qu’elle entraîne, il suffit de suivre le traitement indiqué par le médecin. Vous devez également vous assurer que votre bébé s’alimente correctement.

Pour éviter l’apparition des gerçures sur les tétons, vous devez tirer votre lait toutes les deux heures et appliquer une crème hydratante.

2. Kystes dans les seins

Cette douleur est très fréquente chez les femmes. C’est une boule bénigne de liquide qui apparaît souvent pour des questions hormonales.

Elles grossissent en général lorsque les seins changent de taille. Même s’il n’y a aucune cause apparente de leur apparition, elles peuvent être très douloureuses.

Il est important de consulter un médecin pour éliminer le problème grâce à une médication orale. Dans la majorité des cas, ces kystes peuvent être traités sans avoir besoin de recourir à un acte chirurgical.

Dans le cas où le médecin considère qu’il s’agit d’un problème grave, il pourra aussi vous prescrire un traitement plus complet.

Ne vous inquiétez pas, ceci arrive rarement et il ne s’agit presque jamais d’un cancer dont ont si peur les femmes.

Si vous présentez ce problème, essayez d’éviter certains aliments comme le chocolat et les boissons sucrées. Il est également recommandé d’ajouter un supplément de vitamine E et B.

3. Fibromes

Les fibromes sont des tumeurs bénignes. Dans un premier temps, vous devez comprendre que les tumeurs et les kystes ne sont pas la même chose.

Une tumeur est la formation de cellules qui croissent rapidement . Elle forme un excédant de tissu, souvent dur et rigide.

En général, les fibromes mammaires bénins apparaissent sous la forme de petites boules millimétriques.

Ces nodules varient selon :

  • L’activité hormonale
  • Pendant le cycle menstruel
  • La grossesse
  • L’allaitement

Même s’ils peuvent être parfois très grands et requièrent l’extraction chirurgicale, heureusement, dans la majorité des cas ils disparaissent avec un traitement plus doux.

4. Influence de l’alimentation dans les douleurs aux seins

Il existe aussi certains aliments qui peuvent expliquer vos douleurs dans les seins. Par exemple, les aliments avec une forte teneur en graisse, sel ou caféine sont d’excellents exemples.

Pour cela vous devez les éviter ou en réduire la consommation.

Parmi eux se trouvent :

  • Le chocolat
  • Les fruits secs (noix, cacahuètes, amandes)
  • Les boissons contenant de la caféine (sodas, thé noir, thé vert)
  • La fast-food
  • Le pop-corn et les frites salées
  • Les sauces industrielles
  • La viande rouge et la charcuterie

Si même en réduisant la consommation de ces aliments la douleur dans les seins ne diminue pas, vous devez consulter un médecin spécialisé. De plus, vous devez réaliser tous les mois un auto-examen des seins.

5. La menstruation

Pendant le cycle menstruel vous pouvez souffrir de nombreux symptômes. L’un d’entre eux sont ces douleurs aux seins. Il s’agit d’une zone très sensible et peut même parfois devenir intouchable les jours précédents ou suivants cette période.

Certaines femmes se plaignent de beaucoup de douleur, jusqu’à ne plus supporter le frottement des vêtements sur les seins ou les tétons.

Les hormones font partie des principaux protagonistes dans la menstruation. Mais également dans les changements qui se produisent dans votre corps à cette période. Comme un gonflement général, de la fatigue ou une douleur dans les seins.

raisons pour lesquelles vous avez des douleurs aux seins : hormones

L’œstrogène et la progestérone sont les deux hormones impliquées et qui préparent la femme à une possible grossesse.

Lisez aussi cet article: Signes et symptômes de hauts niveaux d’œstrogènes

Elles sont chargées de provoquer les symptômes prémenstruels et menstruels comme la prise de poids et le douloureux gonflement des seins.

Pour éviter ces symptômes gênants avant ou pendant la menstruation, il existe de nombreuses méthodes. L’une des plus utilisées est d’employer des contraceptifs comme la pilule, des patchs, ou des anneaux, car ils diminuent considérablement la douleur dans les seins.

Une autre bonne alternative est de limiter la consommation de caféine, de sel, de graisse animale et autres produits laitiers avant le début de la période.

En résumé, les raisons pour lesquelles vos seins vous font souffrir sont nombreuses. Chaque femme est très différente et vous ne devez pas penser que la situation d’une amie ou d’un membre de votre famille est similaire à la votre. Si vous avez un doute, consultez votre médecin.

Rappelez-vous qu’en aucun cas vous devez vous auto-médicamenter. Même si certains médicaments en vente libre aident dans un premier temps, les consommer à outrance peut leur faire perdre toute efficacité.