Loading...
 

5 signes d'une possible violence chez les couples adolescents

La violence chez les couples adolescents est beaucoup plus répandue qu'on ne l'imagine. Il est important de prêter attention à tous ces signes...

Dernière mise à jour : 28 septembre, 2021

Quand on parle de problèmes de couple, on pense toujours aux adultes. Cependant, la violence chez les couples adolescents est une réalité qui existe et il est nécessaire d’approfondir la question.

Pourquoi est-ce si important ? Savoir quels sont les signes de violence au sein des couples adolescents permet aux parents de les détecter et d’y mettre un terme. 

Ici, nous passons en revue les statistiques sur le sujet, les types d’agressivité chez les couples adolescents, les signes à ne pas négliger et quelques conseils pour prévenir ce type de situations. La violence continue d’être un thème fréquent. Il est temps de faire tout notre possible pour changer cela.

Que disent les statistiques sur la violence chez les couples adolescents ?

Les données sur la violence chez les couples adolescents sont choquantes. Selon les centres Centers for Disease Control and Prevention (CDC), 1 élève de collège/lycée sur 11 a subi un type de violence de la part d’un partenaire au cours de la dernière année. De plus, 1 jeune fille sur 8 a subi des violences sexuelles lors d’un rendez-vous amoureux.

De plus, selon l’organisme Instituto de la Juventud (INJUVE), entre 3 % et 24 % des femmes ont été forcées lors de leur première expérience sexuelle. Après cette mise à jour, il est temps de mettre un terme à tout cela.

Malgré le fait que ces données soient plus focalisées sur les femmes que sur les hommes, cela veut-il dire que les adolescents masculins ne subissent pas des violences de la part de leur partenaire féminine ? La vérité est que oui. Selon le CDC, les hommes subissent également des violences à un taux légèrement inférieur (14 %).



Les types de violence chez les couples adolescents

La violence au sein des couples adolescents peut être de divers types. Le premier type est la violence physique, et il n’en faut pas beaucoup pour qu’un comportement soit considéré comme de la violence. Frapper, secouer, pousser ou blesser est une agression.

Nous avons ensuite la violence psychologique, qui est la plus difficile à détecter. Ce type est très subtil, il mine la confiance de l’individu et son estime de lui-même, afin de faciliter la manipulation. C’est une violence déchirante.

Nous avons ensuite un type de violence dont nous avons déjà parlé dans les statistiques : la violence sexuelle. Forcer quelqu’un à avoir des relations ou publier des images intimes sans son consentement sont des exemples de violence sexuelle.

Enfin, nous avons le harcèlement criminel. Espionner le partenaire, le contrôler, le poursuivre sont des comportements qui rentrent dans cette catégorie. Ces comportements provoquent une grande peur chez l’autre personne, qui se sent intimidée et qui peut limiter ses activités seule.

La violence chez les couples adolescents peut être physique, verbale, psychologique, sexuelle et même être considérée comme un harcèlement criminel.

Les signes de violence chez les couples adolescents

Maintenant que nous en savons un peu plus sur la violence chez les couples adolescents, comment les parents peuvent-ils la détecter ? Il est vrai que les adolescents sont dans une phase compliquée, dans laquelle les sautes d’humeur et le repli sur soi peuvent rendre difficile la communication sur ce sujet. Il est donc très important que les parents soient vigilants et garde les yeux grands ouverts.

1. Un adolescent victime de violence au sein du couple s’isole de ses amis

L’adolescence est une période où les amis sont très importants. Si un jeune homme commence à ne plus sortir avec ses amis, uniquement avec sa partenaire, c’est un signal d’alarme. À moins qu’il ne soit très timide ou qu’il vienne d’intégrer une nouvelle école, il n’est pas normal qu’il ne sorte pas avec ses amis.

2. Il a des marques sur le corps

Les marques sur le corps sont un autre signe avant-coureur de la violence à l’adolescence. Si un jeune commence à couvrir certaines parties lorsqu’il fait chaud ou si certains jours une adolescente se maquille plus que d’habitude, on peut soupçonner qu’il se passe quelque chose.

3. Son tempérament est explosif

Il est normal que les parents demandent ce qui se passe à leur adolescent en remarquant certains des signes avant-coureurs ci-dessus. Si la réaction est explosive et trop excessive, c’est qu’il y a un problème.

4. Ses réseaux sociaux sont contrôlés

Pour pouvoir exercer la violence, un partenaire violent dispose généralement des mots de passe des réseaux sociaux de son partenaire. Cela n’est pas normal, et les parents doivent en être conscients et essayer d’en parler à leurs enfants. C’est un signal d’alerte.



5. Il subit des humiliations

Les humiliations et les insultes sont des signes de violence chez les couples adolescents. A la maison, les parents doivent faire attention.

La violence peut être déguisée et pas si évidente. C’est pourquoi les parents doivent être vigilants.

Comment éviter cette situation ?

Il est normal que les parents se sentent impuissants dans cette situation. Pour résoudre le problème, il est essentiel d’essayer de parler avec ses enfants et de solliciter l’aide de professionnels spécialisés dans la violence chez les couples adolescents.

Pour éviter une telle situation, il est important qu’il y ait une communication à la maison sur cette question et sur les comportements qui ne devraient pas être autorisés dans une relation. Faites des recherches sur les aides et les contact disponibles dans votre pays. Il en existe sûrement.



  • Dalouh, R., & Ayala, E. S. (2020). La educación en valores como prevención de la violencia en parejas adolescentes en entornos transculturales. PUBLICACIONES50(1), 61-81.
  • López Gonzalez, E. (2020). Violencia de género en adolescentes.
  • Perea, L. G., & Viejo, C. (2020). Mitos del Amor Romántico y Calidad en las Relaciones Sentimentales Adolescentes. Revista Iberoamericana de Psicología13(1), 151-161.