5 signes précoces pour détecter le cancer du pancréas

Bien que la plupart de ces symptômes peuvent répondre à d'autres pathologies, il est très important d'en tenir compte et de consulter un spécialiste pour établir un diagnostic précoce.

 

Le pancréas est une glande en forme de poire, qui est située entre l’estomac et la colonne vertébrale.

Il joue un rôle essentiel pour la santé puisqu’il participe au métabolisme du corps et il est responsable de la production de jus nécessaires à la digestion ainsi que des hormones qui régulent les niveaux de sucre dans le sang.

Comme le reste des organes du corps, le pancréas peut être attaqué par les cellules malignes qui provoquent le cancer.

Egalement connu sous le nom de cancer exocrine, le cancer du pancréas a une grande incidence sur la population masculine, même s’il survient également chez les femmes, notamment les personnes âgées.

S’il n’y a aucune cause exacte qui puisse expliquer son apparition, les experts croient que la consommation d’alcool, le tabagisme, la génétique et d’autres facteurs peuvent avoir un lien avec la survenance de cette maladie.

Quels sont les signaux du cancer du pancréas ?

Il est très difficile de traiter cette pathologie, car lors des premières étapes, elle ne montre aucun symptôme frappant, ou ceux-ci peuvent être confondus avec d’autres maladies plus communes.

Une grande partie des symptômes apparaissent quand la tumeur atteint une taille considérable, capable de perturber le fonctionnement du tube digestif, du foie et d’autres systèmes qui dépendent de leur fonction.

Dans de nombreux cas, le cancer du pancréas est accusé d’être un « assassin silencieux » car on le découvre seulement lors des stades finaux, quand il n’y a plus rien à faire.

La bonne nouvelle est qu’aujourd’hui, les chercheurs ont identifié quelque signes opportuns qui pourraient nous aider à agir à temps.

Voir aussi : Conseils pour purifier et revitaliser votre pancréas

1. La douleur abdominale légèreDouleur-abdominale-500x334

La douleur abdominale qui se produit comme un signal du cancer du pancréas, a une caractéristique précise: quand la personne se penche vers l’avant, elle ressent une sensation de soulagement. 

Il s’agit d’une gêne persistante qui a différents niveaux d’intensité, et qui irradie souvent jusqu’au dos.

Ce symptôme se produit par la propagation de cellules malignes dans les tissus nerveux affectés, même si cela est intermittent.

2. Les problèmes digestifs

C’est l’un des symptômes les plus difficiles à considérer.

Cependant, il est important de le mentionner, puisqu’il est assez commun chez les patients, à cause d’une obstruction qui bloque la circulation des enzymes digestives, responsables de digérer les aliments lourds tels que les protéines, les graisses et le hydrates de carbone.

Lorsqu’on présente cette difficulté, on peut ressentir :

  • De la constipation.
  • De la douleur.
  • Une inflammation.
  • Des gaz.

3. La peau jaunâtre

Quels-sont-les-bienfaits-de-l'orange-pour-la-peau-500x359

La coloration jaunâtre de la peau est souvent le résultat d’une augmentation des niveaux de bilirubine dans le sang.

Quand la tumeur est située dans la tête du pancréas, les patients ont tendance à souffrir de ce symptôme qui s’accompagne souvent de démangeaisons au niveau des mains et des pieds.

Cela se produit par un bouchonnement dans le conduit biliaire, qui se charge de réguler ce pigment.

4. La perte de poids soudaine

Cela semble être un miracle de perdre soudainement quelques tailles, sans faire aucun effort.

Pourtant, derrière ce « miracle », se cache l’un des principaux signaux d’un cancer et d’autres pathologies chroniques.

Nous vous recommandons de lire : Les 3 régimes les plus efficaces pour perdre du poids

5. Les changements dans les selles

A cause de l’interférence que cause la tumeur sur l’action des enzymes digestives, il est très fréquent que la personne souffre d’une série de changements dans les selles, qui peuvent l’alerter.

La digestion est plus lente, les déchets sont plus durs et plus difficiles à expulser, et ils ont tendance à fermenter pendant le temps passé dans le corps, provoquant une odeur plus fétide que la normale.

Certains experts croient que l’observation de ce type de détails, ou d’autres signaux comme les saignements, augmente les probabilités de recevoir des diagnostics précoces.

Le fait d’expérimenter ces symptômes de manière récurrente, est une raison plus que suffisante pour consulter un spécialiste afin de recevoir un examen médical adéquat.

Bien que l’on puisse trouver d’autres origines, il est important de penser à cette maladie, surtout si l’on a un antécédent familial.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi