5 symptômes d’une carence en acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6

· 21 mars 2017
L'oméga-3 et l'oméga-6 sont deux acides gras essentiels que notre corps ne produit pas, mais dont il a besoin pour mener à bien certaines de ses fonctions. Si nous n'en consommons pas suffisamment, des conséquences peuvent vite se faire ressentir d'un point de vue médical.

Les acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6 sont indispensables à tout régime sain.

Ils se nomment ainsi car nous sommes incapables de les synthétiser. Ils sont en outre des éléments de base de la structure de nos cellules.

Vous ne vous étiez peut-être jamais posé la question de la raison d’être de ce qualificatif d’essentiel. Nous vous donnons néanmoins la réponse !

Aussi curieux que cela puisse paraître, beaucoup de personnes refusent d’en consommer. Ces graisses sont présentes dans des aliments comme :

  • Les avocats
  • Le poisson
  • Les cacahuètes
  • Les œufs
  • Les olives

Nous avons peur de consommer ces aliments parce que nous pensons qu’ils nous font prendre du poids. En réalité, notre organisme a fortement besoin de ces graisses saines, essentielles à son fonctionnement.

Avant d’être stockées, ces graisses facilitent de multiples fonctions, processus, métabolisations et médiations, qui sont autant de mécanismes fondamentaux pour notre santé.

Nous vous proposerons ci -après la chose suivante : augmenter dès aujourd’hui votre consommation d’acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6. Vous vous apercevrez des effets bénéfiques de cette habitude saine et votre corps vous en sera reconnaissant.

Tout ce que vous devez savoir sur les acides gras oméga-3 et oméga-6acides gras

Nous disposons aujourd’hui sur le marché de nombreux produits enrichis, de manière artificielle en oméga-3 et en oméga-6, qu’il s’agisse de smoothies, de laits végétaux ou de beurres. Les industriels n’hésitent plus à en faire un argument de vente.

Découvrez aussi : 9 raisons surprenantes pour lesquelles nous devrions manger de l’avocat

Il s’agit d’une aide non négligeable, nous ne pouvons pas le nier. Cependant, puisque notre organisme n’en produit pas mais que la nature s’en charge pour nous, mieux vaut opter pour des solutions qui ne sont pas synthétiques, en augmentant notre consommation de saumon, de noix, de graines de lin ou de brocoli.

  • L’acide linoléique (LA ou oméga-6) est l’acide gras à chaîne longue le plus représentatif. Il est présent dans les graines, les fruits secs et les huiles, comme celle de tournesol.
  • De son côté, l’acide gras oméga-3 se trouve davantage dans le poisson bleu, les fruits de mer, les légumes secs, l’huile d’olive, les noix et les amandes.
  • Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont des composants structurels des membranes de nos cellules. Ils servent de précurseurs à d’innombrables processus organiques.
  • De plus, ils constituent une source importante d’énergie.

Les symptômes d’une carence en oméga-3 et oméga-6acides gras

1. Une peau sèche

L’un des signes cliniques les plus évidents d’une carence en acides gras essentiels est la sécheresse cutanée. Il s’agit d’un phénomène très courant chez les enfants lorsqu’ils sont très jeunes car ils ne s’alimentent pas comme ils le devraient.

Bien des problèmes de peau sont liés à une sous-consommation d’oméga-3 et d’oméga-6. Cette carence se manifeste notamment par une sensibilité aux infections et par une mauvaise cicatrisation des plaies.

2. Des naissances prématurées

Même si les facteurs qui font augmenter sensiblement les naissances prématurées d’enfants ne sont pas tout à fait clairs, l’âge de la mère, la consommation de tabac, le stress et une carence en acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6 semblent en faire partie.

Ces graisses favorisent en effet le bon développement du fœtus durant la grossesse.

Elles agissent comme une sorte de combustible d’excellente qualité, qui permet aux cellules de bien se former et qui influe sur le fait que l’enfant va naître à terme.

Si toute l’alimentation est déterminante durant la grossesse, des éléments comme la vitamine D, le calcium et les acides gras essentiels ne doivent absolument pas manquer dans le régime de la future maman.

3. Des problèmes cardiaques

Consommer des aliments riches en oméga-6 nous aide grandement à créer une barrière protectrice autour de notre cœur. Cette graisse nous offre de l’énergie et nous permet de diminuer deux taux particulièrement sensibles : celui de cholestérol et celui de triglycérides.

De leur côté, les acides gras oméga-3 permettent de réduire le risque de souffrir de thromboses et de développer une plaque artérioscléreuse, tout en nous aidant à réguler les inflammations qui peuvent nous toucher.

Il est donc très important de consommer suffisamment ces graisses pour garder notre cœur en bonne santé.

4. Une fatigue extrêmeacides gras

N’oubliez jamais la chose suivante : aucun régime amincissant ne doit exclure totalement la consommation de graisses, notamment d’acides gras oméga-3 et oméga-6.

Si vous suivez un tel régime alimentaire, vous allez rapidement manquer d’énergie.

La plupart de nos calories proviennent des lipides. Il est donc absolument indispensable d’en consommer au quotidien, de manière raisonnée.

C’est la manière la plus simple et la plus saine d’obtenir de l’énergie.

Découvrez aussi : 7 aliments excellents pour perdre du poids naturellement

5. Un plus grand risque de développer des maladies inflammatoiresacides gras

Lorsque nous parlons de maladies inflammatoires, nous faisons référence notamment à l’arthrite rhumatoïde.

Les aliments riches en acides gras oméga-3 ont comme principale qualité de nous aider à soulager les articulations enflammées, ainsi que celles touchées par une rigidité matinale.

Ils réduisent les gonflements et les douleurs ; ils agissent donc comme de véritables anti-inflammatoires naturels. Gardez bien une chose à l’esprit : il est important d’en consommer quotidiennement. Les bienfaits de ces aliments ne proviennent que d’une consommation régulière et constante.

L’alimentation ne peut faire l’objet de modes ou de tendances : nous devons d’abord penser à notre bien-être et à notre qualité de vie.

N’hésitez donc pas à augmenter votre dose quotidienne d’aliments riches en acides gras essentiels.


  • Cuvelier, C., Cabaraux, J. F., Dufrasne, I., Hornick, J. L., & Istasse, L. (2004). Acides gras: Nomenclature et sources alimentaires. Annales de Medecine Veterinaire.
  • Anses. (2003). Acide gras de la famille oméga 3 et système cardiovasculaire: intérêt nutritionnel et allégations. Rapport de l’Anses.
  • Dallongeville, J., Marecaux, N., & Amouyel, P. (2010). Acides gras oméga-3 et risque cardiovasculaire. OCL - Oleagineux Corps Gras Lipides. https://doi.org/10.1684/ocl.2010.0317