5 poissons que vous devriez éviter

Nous devons éviter de consommer ces poissons, car certains contiennent des substances qui peuvent s'avérer dangereuses, et d'autres sont en voie d'extinction.

Au jour d’aujourd’hui, nos océans se sont vidés de poissons sauvages. Ils sont contaminés par des produits industriels de manière constante. Essayer de trouver des poissons à la fois sûrs et issus de la pêche durable n’est pas une tâche facile. La liste des « bons poissons » peut changer d’année en année. En effet, les stocks de poissons peuvent s’épuiser après quelques années. Il peut aussi y avoir d’autres raisons qui poussent à cette modification. D’un autre côté, nous devons savoir qu’il existe d’autres poissons qui contiennent eux des substances dangereuses ! Voici donc cinq poissons que vous devriez éviter.

Food & Water Watch, une société à but non lucratif, a examiné toutes les variétés de poissons qui existent. Elle a ensuite analysé plusieurs aspects : comment les poissons ont-ils été pêchés, comment certaines espèces sont élevées, et quels sont les niveaux de polluants toxiques tels que le mercure et les BPC dans les poissons. La société s’est aussi intéressée aux pêcheurs locaux, en analysant la manière dont la poissonnerie s’est transformée en survie économique pour eux.

Le poisson-chat importé

Pourquoi est-il mauvais d’en manger ? Une grande partie du poisson-chat importé vient du Vietnam. Là-bas, l’utilisation d’antibiotiques interdits aux États-Unis et dans d’autres pays est largement répandue. D’autre part, les deux variétés de poisson-chat vietnamiens vendus dans de nombreux marchés, le Swai et le Basa, ne sont pas considérés comme des poissons-chats ! Ils ne sont donc pas soumis aux mêmes règles d’inspections que les autres poissons-chats considérés techniquement comme tels.

À la place, vous pouvez continuer à consommer du poisson-chat, mais provenant d’élevages domestiques. Ces poissons sont élevés de manière responsable, et il s’agit de l’un des meilleurs poissons d’élevage qui peut se manger ! Sinon, vous pouvez essayer la carpe asiatique, une espèce envahissante avec un goût semblable au poisson-chat. De plus, elle menace aussi l’écosystème des Grands Lacs.

Le caviar

Pourquoi est-il mauvais d’en manger ? Le caviar béluga et l’esturgeon capturé dans la nature souffrent du phénomène de surpêche, selon le rapport de Food & Water Watch. De plus, ces deux espèces sont également menacées par l’augmentation de la construction de barrages qui contaminent l’eau dans laquelle ils vivent. Toutes les formes de caviar sont issus de poissons qui prennent beaucoup de temps à se développer. Cela signifie qu’il faut ensuite attendre un certain temps pour que l’espèce puisse se repeupler.

À la place, si vous aimez réellement le caviar, optez pour des œufs d’autres poissons disponibles sur le marché, ou pour la cavianne, un parfait substitut de l’esturgeon. Consommer ce produit peut aider à pallier les problèmes liés à la grande demande de caviar d’esturgeon qui existe aujourd’hui.

La morue d’Atlantique

Pourquoi est-il mauvais d’en manger ? Les populations de morue d’Atlantique se sont effondrées dans les années 1990. Le désarroi est tel que l’espèce est aujourd’hui répertoriée un cran en danger au-dessus parmi les espèces en voie d’extinction.  Cette classification est faite par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, et il s’agit de la Liste rouge des espèces menacées.

À la place, vous pouvez manger de la morue du Pacifique, puisque sa population reste elle bien solide ! C’est une bonne nouvelle pour ceux qui aiment la morue.

L’anguille d’Amérique

anguille

Pourquoi est-il mauvais d’en manger ? Cette espèce, également appelée anguille jaune ou en argent, finit souvent sur ​​les plateaux de sushi. Elle a aujourd’hui gagné sa place sur cette liste car elle est fortement contaminée par les BPC et le mercure. Ce poisson souffre également de surexploitation, qui connaît aussi une certaine pollution.

À la place, vous pouvez manger de l’anguille d’Europe, ou du calamar du Pacifique. Si vous aimez le goût de l’anguille, vous serez ravi !

Les poissons plats de l’Atlantique

Pourquoi est-il mauvais d’en manger ? Ce groupe de poissons comprend la plie, la sole et le flétan, capturés sur la côte atlantique. Ils sont dans cette liste à cause de la forte pollution et de la surpêche, des faits qui remontent au début des années 1800. D’après Food & Water Watch, la population de ces poissons est à un niveau très bas. Elle représente 1% de ce qui serait nécessaire pour être considéré comme une pêche durable à long terme.

À la place, vous pouvez manger du flétan du Pacifique, qui semble être une bonne option. Mais Food & Water Watch recommande aussi de remplacer ces poissons par de la viande blanche d’autres poissons, comme par exemple le tilapia.