7 astuces idéales pour combattre le syndrome prémenstruel

Des facteurs aussi variés que notre alimentation et notre attitude pendant cette période peuvent aggraver le syndrome prémenstruel.

À quel point diriez-vous que vous avez du mal à combattre le syndrome prémenstruel (SPM) ?

À vrai dire, ce n’est pas une tâche facile, car on estime que plus de 73% des femmes espagnoles doivent faire face au syndrome prémenstruel.

Il ne fait aucun doute que c’est l’un des troubles les plus susceptibles d’affecter les femmes. Si vous avez de chance, il est probable que ce mauvais moment ne suppose pas plus qu’une légère douleur dans le bas du ventre.

Dans le cas contraire, vous risquez de passer par des sautes d’humeurs, des douleurs aiguës et une certaine incapacité à effectuer vos tâches quotidiennes.

Heureusement, il existe des solutions et en suivant ces quelques conseils, vous pourrez combattre le syndrome prémenstruel sans trop de difficultés.

À ce titre, nous allons vous dévoiler aujourd’hui dans cet article plusieurs astuces pour y remédier.

1. Mangez des ananas pour lutter contre le syndrome prémenstruel

l'ananas pour lutter contre le syndrome prémenstruel

Manger de l’ananas peut être d’une grande aide pour éviter les douleurs prémenstruelles. En plus d’être délicieux, l’ananas est un fruit facile à acquérir et idéal grâce à sa teneur en bromélaïne.

La broméline est un complexe important d’enzymes qui facilitent la digestion des protéines, ce qui réduit la gêne gastrique associée au syndrome prémenstruel.

Les boissons à base d’ananas peuvent également aider à soulager la douleur, car elles réduisent la rétention d’eau et améliorent la circulation sanguine.

Nous vous recommandons de consommer une tasse (150 g) d’ananas quelques jours avant vos règles. Dans le cas où vous n’aimez pas l’ananas en morceaux, vous pouvez l’inclure dans vos smoothies verts.

Nous vous recommandons de lire : 8 bienfaits de la consommation régulière d’ananas

2. Massages

Un autre remède très efficace pour lutter contre le syndrome prémenstruel est d’effectuer des massages circulaires dans la région du bas-ventre. Une option simple consiste à appliquer un peu de pression dans cette zone avec une compresse chaude.

La deuxième option est le massage aux huiles naturelles :

Ingrédients

  • 1 cuillère à café d’huile d’amande douce (5 g)
  • 1 cuillère à café d’huile de cannelle, de géranium ou de gingembre (5 g)

Préparation

  • Mélangez les deux huiles dans la paume de vos mains.
  • Appuyez avec vos doigts et réalisez des mouvements circulaires en passant de vos hanches à l’abdomen, et en continuant jusqu’aux jambes.

3. Surveillez les portions de vos repas

choisir de petites portions contre douleurs menstruelles

Faites-vous partie des femmes qui souffrent de douleurs dans le ventre pendant le syndrome prémenstruel ? Cet inconfort doit certainement rendre votre vie quotidienne difficile, mais on peut le limiter.

Pour cela, le mieux est de réduire les portions de vos repas. En effet, la consommation de repas copieux contenant de grandes quantités d’hydrates de carbone provoquent ces inflammations.

Essayez de réduire leur consommation pendant cette période et choisissez des aliments sains et nutritifs. Dans ce but, essayez de manger le plus de fois possibles (5 ou 6 fois par jour), mais en choisissant de petites portions.

Si vous avez déjà identifié certains aliments qui vous causent des problèmes, évitez-les.

Dans tous les cas, il est préférable de surveiller la consommation des aliments suivants :

  • Sel
  • Café
  • Chocolats
  • Agrumes
  • Graisses

4. Thé à la camomille

Le thé à la camomille est un autre excellent allié pour combattre le syndrome prémenstruel. En plus d’être délicieux, il vous procurera un grand soulagement si vous le prenez au chaud.

La camomille possède des propriétés analgésiques et émollientes qui réduiront l’inconfort. Nous vous recommandons de la consommer lorsque vous ressentez une douleur ou des frissons dans le ventre.

De cette façon, vous pouvez reprendre vos activités plus rapidement. Si vous prenez cette infusion et évitez les aliments irritants, vos règles passeront sans trop de douleurs.

Lisez aussi cet article : Remède à la camomille et au persil contre l’aménorrhée ou l’absence de règles

5. Réalisez un peu d’exercice

faire un peu d'exercice contre les douleurs menstruelles

Lorsque le syndrome prémenstruel apparaît, beaucoup de femmes choisissent de garder le maximum de repos possible.

En réalité, certaines d’entre nous souffrent davantage, surtout s’il y existe une complication comme celle des ovaires polykystiques.

Cependant, l’exercice est assez efficace pour lutter contre le syndrome prémenstruel. Il est recommandé d’effectuer une activité tranquille, comme la marche, par exemple.

Vous verrez que vous vous sentirez plus à l’aise en peu de temps et que vous pourrez continuer votre vie quotidienne sans problème.

Lisez également cet article : Les postures de yoga soulagent les coliques menstruelles

6. Menez une vie saine

Sortez-vous habituellement avec vos amis pour boire de l’alcool ? Le tabac fait-il partie de votre vie ? Nous savons que l’alcool, les cigarettes et le café font partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes.

Bien qu’ils soient devenus si communs, il est important que vous vous demandiez si vous ne faites pas d’excès mais aussi de vous proposez d’arrêter de consommer de l’alcool, du café et des cigarettes pendant quelques jours.

Tous ces produits peuvent aggraver l’inconfort avant vos règles, et en particulier la douleur.

Pour combattre le syndrome prémenstruel, essayez d’éviter ces trois éléments et optez pour des aliments sains et de l’eau naturelle. Ce n’est peut-être pas si amusant, mais au moins, vous pourrez faire face à moins de douleur.

7. Détendez-vous et oubliez le stress

se détendre pour combattre le syndrome prémenstruel

La dernière astuce pour combattre le syndrome prémenstruel est de rester aussi paisible que possible.

Il est probable que pour votre travail et votre vie de famille, ne soit pas si simple. Dans ce cas, nous vous recommandons de recourir à une technique qui vous éloigne du stress autant que possible.

Vous pouvez par exemple :

  • Lire un peu avant d’aller dormir. Bien sûr, essayez de choisir un roman tranquille.
  • Pratiquer le yoga. En plus de vous aider à obtenir une meilleure élasticité, il aide votre corps à avoir plus d’énergie tout au long de la journée et évite l’inconfort du syndrome prémenstruel.
  • Écouter de la musique. Dans le cas où vous ne pouvez pas vous soustraire de vos obligations, choisissez une bonne liste musicale qui soit calme et agréable.

Rappelez-vous que le stress affecte directement vos hormones. Pour cette raison, lorsque le cycle menstruel est sur le point d’arriver, l’inconfort peut être plus perceptible.

Cet article peut vous intéresser : Ovulation douloureuse : comment la soulager ?

Afin d’éviter l’inconfort occasionné par une ovulation douloureuse, il est possible de recourir à différents remèdes naturels ou bien de consulter votre gynécologue si aucune solution adéquate ne s’offre à vous.

 

A découvrir aussi