7 choses méconnues sur le cancer de la peau

· 12 septembre 2016
Pour prévenir le cancer de la peau, nous devons faire attention lorsque nous nous exposons au soleil, mais également surveiller les grains de beauté et les taches du corps, ainsi que leur couleur et leur taille.

Le cancer de la peau est devenu l’une des grandes menaces du monde moderne et de fait, c’est la variation de la maladie que l’on diagnostique le plus chaque année.

Elle affecte davantage les personnes de plus de 50 ans, même s’il y a des cas d’individus plus jeunes, surtout chez les personnes qui s’exposent souvent au soleil.

Le plus commun est le type non mélanome, qui a reçu ce nom car il ne présente pas de traces de mélanome malin, c’est-à-dire celui qui se produit à partir des mélanocytes.

Les facteurs qui influent le plus sur son apparition sont la radiation qu’émet le soleil à travers ses rayons UV et les mutations d’ADN dans les cellules épithéliales .

Cependant, même si ce n’est pas l’un des plus communs dans la population, ses indices de mortalité se sont stabilisés et il existe de plus en plus d’outils pour réaliser un diagnostic opportun.

Il est donc primordial de connaître plus à profondeur la maladie et d’apprendre à identifier certains de ses signes d’alerte. 

Comme nous savons que certains ne connaissent pas bien son développement, nous voulons partager avec vous les 7 détails les plus importants.

1. L’exposition au soleil augmente le risque

Exposition-au-soleil-augmente-les-risques-500x334

Beaucoup considèrent l’exposition au soleil comme quelque chose d’inoffensif, car le maximum qu’ils ressentent est une sensation de brûlure qui se guérit toujours avec le temps.

Cependant, à long terme, l’impact de la radiation sur la peau altère ses cellules et augmente considérablement le risque de cancer.

Voir aussi : Les 8 meilleures huiles pour une peau jeune et saine

2. L’usage de crème solaire n’est pas suffisant

Même si l’application de crème solaire sur la peau minimise les effets négatifs du soleil, son usage fréquent ne garantit pas un éloignement total de ce type de cancer.

De fait, le soleil est seulement l’un des facteurs associés à son apparition car en plus des rayons UV, les toxines, la cigarette et la mauvaise alimentation pourraient avoir un lien important.

3. N’importe quel grain de beauté peut être malin

Tout-grain-de-beaute-peut-etre-malin-500x334

La plupart des cas de cancer de la peau se développent à partir d’une tache qui commence à grandir anormalement.

Cependant, dans d’autres circonstances, cela peut provenir d’un grain de beauté pré-existant qui a été envahi de cellules malignes.

Cette variété sont les mélanomes connus, qui ne sont pas si fréquents parmi les variétés de la maladie mais qui, malheureusement, sont les types de cancers les plus agressifs.

4. Les grains de beauté plus grands augmentent le risque

Le risque de malignité des grains de beauté augmente quand ils ont une taille considérable et qu’ils sont de type de “nevus melanocítico congénito”.

Cette variété apparaît chez la personne dès la naissance et il est fréquent qu’elle grossisse avec le temps.

5. Les cabines de bronzage peuvent être dangereuses

L’usage continu de lampes ou de cabines de bronzage est un facteur de risque que personne ne doit ignorer.

Si elles semblent être une alternative à l’exposition au soleil, il est évident qu’elles émettent aussi un certain degré de radiation ultra-violette qui peut être dangereux.

6. Cela peut être dû à une infection

A-cause-d'une-infection-500x334

L’une des possibles causes de cette maladie sont les lésions et inflammations chroniques qui sont dues à des brûlures graves et des infections.

Si la peau qui protège la peau interne du corps présente une grave affection, le risque de souffrir de développement de cellules malignes augmente significativement.

Nous vous recommandons de lire : Symptômes et traitements de l’infection stomacale

7. La règle de l’ABCDE pour l’identifier

Les taches soudaines sur la peau et les anomalies sur les grains de beauté sont les signaux les plus évidents qui font penser à ce type de cancer.

Cependant, pour être vraiment sûr, cela vaut la peine d’appliquer la fameuse règle de l’ABCDE :

  • A pour Asymétrie : L’une des parties du grain de beauté ou de la tache de naissance ne ressemble pas aux autres.
  • B pour Bord : les bords présentent des irrégularités ou semblent anormaux.
  • C pour Couleur : La couleur inclut des ombres marrons et noires, alors que parfois, elles peuvent être rougeâtres, blanches ou bleues.
  • D pour Diamètre : le grain de beauté mesure un peu plus de ¼ de pouce (6 millimètres).
  • E pour Évolution : Avec le temps, les changements ont lieu dans la forme, la taille et la couleur du grain de beauté.

Souvenez-vous que l’une des manières les plus efficaces de prévenir son développement, est la visite annuelle chez votre dermatologue de confiance.

Surveillez les signes que vous considérez anormaux et demandez les examens nécessaires.