7 clés pour la résilience : le courage que vous portez en vous

La résilience est la capacité que nous avons à surmonter des moments difficiles, à laisser derrière nous la douleur émotionnelle et à regarder vers le futur. Une capacité que nous avons tous et que nous pouvons développer.

Même si l’on pense que la résilience est un terme très spécifique au champ psychologique et motivationnel, ce mot vient de la physique.

Quand une matière est déformée à cause d’un impact ou de l’agression d’un chimique, et est capable de reprendre sa forme originelle sans se briser ou se casser, c’est un cas de résilience.

Cette particularité physique a été empruntée pour la psychologie positive pour nous apprendre que nous aussi pouvons mener cette merveilleuse action : celle de nous confronter aux adversités, à les dépasser et même, à en sortir renforcés.

Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à découvrir 7 clés qui peuvent nous aider à mettre en marche ce mécanisme thérapeutique et guérisseur.

Car, que vous le croyiez ou non, en tant qu’organismes vivants, nous sommes préparés biologiquement à « survivre » et notre cerveau peut nous guider dans cette adaptation, dans cette renaissance qui nous permet de traverser des moments d’obscurité pour demain, renouveler ses rêves et ses aspirations. 

Clés pour développer votre résilience

Aujourd’hui, le concept de résilience s’applique à une multitude de champs et de disciplines. Dans l’entreprise, par exemple, il est très utile pour faire face aux moments de crise et de difficulté où chaque membre doit être capable d’analyser sa situation pour appliquer de nouvelles stratégies d’amélioration.

Parfois, lors de moments de crise, surgissent les meilleures opportunités qui nous permettent d’en sortir renforcés. Et c’est quelque chose que l’on trouve aussi bien dans le champ professionnel que dans le champ affectif. Voyons quels sont les facteurs qui peuvent nous aider à la mettre en pratique.

Nous vous recommandons de lire : La confiance en soi : apprenez à compter sur vous-même

1. Connectez-vous à votre entourage

Moine-dans-grotte-coeur-500x500

Quand nous vivons des moments de difficultés, nous avons la sensation que le monde a perdu son harmonie, que tout le monde va dans une direction et nous dans une autre.

Il faut alors s’arrêter et prendre conscience que nous ne sommes pas seul. Osez vous connecter aux autres, prenez appui sur vos bons amis, sur votre famille, sur les personnes qui savent vous écouter et qui sont capables de vous offrir de l’aide.

Accepter l’aide de notre entourage nous permet de nous renforcer, de nous sentir plus confiants pour prendre de nouvelles décisions et retrouver l’espoir.

2. La douleur intense ne dure pas éternellement : vous pourrez respirer à nouveau

Personne ne peut changer ce qui est arrivé, les faits sont passés et nous avons toute la liberté de nous sentir en colère, triste, abattus…

Cependant, nous devons savoir que les situations complexes ne dureront pas pour toujours, que la douleur n’est pas éternelle et qu’un jour les choses s’amélioreront. Nous devons nous permettre de « nous laisser-aller » à la vie. Il y a des moments de difficulté, des moments d’opportunités et des journées de bonheur authentique.

3. Le changement fait partie de la vie

Cela va avec ce que nous disions ci-dessus : la vie est en perpétuel mouvement et cela implique que les changements sont inévitables, mais s’accrocher éternellement à la douleur est optionnel. Ne le faites pas, ne vous enfermez pas vous-même…

L’adversité doit nous inviter à allumer les moteurs innés de l’adaptation que nous avons tous intégré dans notre cerveau. Affinez vos émotions à la recherche de rêves nouveaux, acceptez tout ce qui s’est passé et petit à petit, permettez-vous d’avancer, laissez le passage des jours vous inviter à regarder l’horizon. 

4. Mettez-vous de nouveaux objectifs 

Ce qui s’est passé n’aura pas de retour en arrière, on ne pourra pas le changer, la seule option qui vaille est à présent d’accepter et d’assumer. Votre première action pour faire face à cette adversité est de prendre une décision, de vous proposer un objectif simple et facile à assumer.

Plus tard, viendront les objectifs les plus risqués mais pour commencer, les plus faciles, les plus thérapeutiques sont suffisants : sortez marcher, retrouvez vos amis, faites un voyage, profitez…

Découvrez aussi : Les conseils les plus judicieux pour développer l’estime de soi

5. Créez une image positive de vous-même

Coeur-ressentant-ce-que-je-suis-500x446

Vous connaissez déjà cette image de vous-même souffrant, touché de plein fouet par la peine, l’échec, l’absence ou la trahison. C’est une image qui vous est familière. À présent, il faut vous en créer une nouvelle.

Le développement de la confiance en soi est clé dans ces moments, c’est la voie moyennant laquelle vous pourrez faire face au quotidien, résoudre des problèmes et faire confiance à vos instincts. De cette manière, vous construirez votre résilience.

6. Gardez du recul sur les choses 

Même si nous devons faire face à des événements très douloureux, il est nécessaire de garder le contrôle et un bon recul sur des choses. Si on vous a abandonné, cela ne signifie pas que vous n’avez plus le droit d’être heureux.

Si vous avez perdu quelqu’un, vous ne devez pas tomber dans ce puits qui vous empêche de sourire ou de rêver à nouveau à la vie. Prenez du recul, écoutez votre cœur.

7. Prenez soin de vous-même

Vous avez des amis, une famille, des personnes qui vous aiment et qui sont là pour aider au quotidien. Mais la seule personne qui sait vraiment prendre soin de vous-même, c’est vous-même.

Lisez aussi : 8 signes qui montrent que notre corps a besoin de sexe

N’oubliez jamais que vous méritez d’être heureux à nouveau, alors n’hésitez pas à stimuler votre bonne santé physique et émotionnelle. Sortez marcher, ayez un régime équilibré, encouragez le déchargement émotionnel, et ayez des projets, des rêves… N’arrêtez jamais de penser au futur.

A découvrir aussi