7 effets invisibles de la maltraitance psychologique

17 août 2017

Bien souvent la victime de maltraitance psychologique a un fort sentiment de culpabilité qui l’empêche de sortir de sa relation et qui peut même dériver sur une dépression.

La maltraitance psychologique est, sans aucun doute, l’une des plus cruelles. Ce type de violence provoque que la victime ne sache pas si elle est en réalité maltraitée ou non.

Le pire c’est qu’à moins qu’il y ait également une agression physique, nous ne sommes pas conscients de la gravité du problème.e

En plus d’être un type de maltraitance invisible, ses conséquences le sont également.

Elles ne sont pas visibles à simple vue, mais la personne maltraitée en souffre et les porte même longtemps après être sorti-e d’une situation de violence.

Les conséquences de la maltraitance psychologique

  1. La sensation constante que vous ne valez rien

La faible estime de soi peut être l’un des éléments déclencheurs de ce type de maltraitance. Une personne avec une grande estime de soi ne le permettrait jamais. Toutefois, nous sous-estimer est quelque chose de bien plus fréquent que ce qu’il paraît.

De plus, après une situation de violence ceci peut également augmenter, ce qui ne fait qu’accentuer la sensation que nous ne valons rien, jusqu’au point où nous ne sommes plus capables de relever la tête.

Demander de l’aide et s’entourer de gens qui nous aiment et qui sont de bonnes personnes sera très important.

2. La rencontre avec la solitude

Dans la majorité des cas de maltraitance psychologique, le/la maltraitant-e isole de plus en plus sa victime, jusqu’à l’éloigner de ses ami-e-s voire de sa famille.

Ce que cherche l’agresseur-se c’est que son/sa partenaire n’ait plus aucune aide pour qu’iel ne puisse pas essayer de rompre la relation.

Dans la majorité des cas, il arrive même à créer une image péjorative de la victime, pour que personne ne suspecte et qu’iels s’éloignent d’elleux-mêmes.

Découvrez Maltraitance et abus dans les couples adolescents

3. Tomber nez à nez avec le sentiment de culpabilité

L’une des meilleures cartes avec lesquelles le maltraitant psychologique peut jouer c’est la culpabilité. La victime croira à tout moment qu’elle est celle qui a mal agi et c’est pourquoi l’autre répond en insultes, attaques verbales, etc.

Cette culpabilité surgit à cause de cette faible estime de soi dont nous parlions au début et dont il est très difficile de se débarrasser, à moins que nous travaillons dessus.

4. La dépression sera présente à chaque instant

La dépression est l’un des maux de notre temps. Toutefois, c’est également ce qu’ont connu la majorité des personnes qui ont souffert de maltraitance.

Selon sa profondeur, elle peut amener la personne à avoir des pensées suicidaires.

La culpabilité, croire que l’on mérite tout ce qui nous arrive et la solitude provoquent que la personne pense que l’unique issue est d’en terminer avec la vie.

5. La difficulté à exprimer ce que l’on ressent

L’une des grandes conséquences des personnes qui ont souffert de maltraitance psychologique c’est qu’elles ont de gros problèmes à exprimer leurs émotions. C’est ce que l’on appelle le « mutisme émotionnel ».

Lisez Journée contre la maltraitance infantile : protéger les enfants est la responsabilité de tous

Elles ont passé tellement de temps à avaler tout ce qu’elles vivaient émotionnellement car elles se sentaient coupables et pensaient le mériter.

De cette manière elles ont essayer d’annuler leurs émotions pour pouvoir survivre. Cependant, cela les ramène au point précédent : la dépression.

6. Je n’arrive pas à dormir !

C’est l’un des problèmes dont souffrira n’importe quelle victime de maltraitance : l’insomnie. Tout cela à cause de l’anxiété et du stress provoqué par la situation qu’ils vivent.

Bien souvent, les rêves se transforment en cauchemars, et empêcheront de pouvoir profiter d’un sommeil tranquille, agréable et réparateur.

Il est normal que les personnes qui sont passées par un certain type de maltraitance aient recours à des comprimés pour dormir qui leur permette de se reposer d’une certaine manière.

7. Problèmes dans leurs relations avec les autres

Comment pourrait-il en être autrement, les personnes qui ont souffert d’une maltraitance psychologique auront une grande tendance à se méfier des autres, au cas où la situation se reproduirait.

Pour cette raison, mais également à cause de leur mutisme émotionnel, ces personnes finissent par ne plus être capables d’avoir des relations saines ou d’établir des liens émotionnels avec d’autres personnes.

Avant de partir ne ratez pas : Blessures qui ne cicatrisent pas : neuropsychologie de la maltraitance des femmes

La maltraitance psychologique est silencieuse, elle ne se voit pas, elle se cache derrière un regard ou un mot en apparence innocent.

Toutefois, les blessures profondes qu’elle laisse chez une personne peut lui détruire la vie à jamais. Car les coups invisibles sont toujours ceux qui font le plus souffrir et les plus difficiles à guérir.

 

A découvrir aussi