8 aliments qui peuvent vous aider à prévenir un infarctus cérébral

· 31 juillet 2015
Une tasse de thé vert par jour nous permet de lutter contre le vieillissement cognitif. Cette boisson est également riche en antioxydants qui nous aident à dépurer le foie.

L’infarctus cérébral est la troisième cause de mortalité dans le monde, juste derrière les maladies cardiaques et le cancer.

Si nous ne pouvons pas prévenir à 100% la survenance d’un accident cardiovasculaire, de nombreuses études nous indiquent que le fait de suivre des habitudes de vie saines, parmi lesquelles une alimentation adéquate, va nous aider à prévenir les infarctus cérébraux de 30% environ. 

Le jeu en vaut donc la chandelle. En changeant vos habitudes de vie, vous allez diminuer le risque de souffrir d’autres maladies, tout en améliorant nettement votre qualité de vie.

Que diriez-vous d’inclure dans votre régime alimentaire les 8 aliments dont nous allons vous parler ?

Les aliments que vous devez intégrer à votre régime alimentaire pour améliorer votre santé cérébrale

Vous pensez peut-être que les personnes qui ont le plus de chances de souffrir d’un infarctus cérébral sont celles qui sont âgées de 55 à 70 ans. Pourtant, ce n’est pas avéré.

Malheureusement, les ictus ou les accidents cérébrovasculaires peuvent survenir de manière aléatoire, dans la population jeune comme chez des personnes plus âgées. 

Il existe une composante génétique et héréditaire qui ne doit pas être ignorée, mais si vous suivez un régime adapté et que vous essayez de vous débarrasser du stress comme de l’anxiété, le risque de souffrir d’un infarctus cérébral va grandement diminuer.

Pour réduire ce risque et profiter d’une santé de fer, il vaut donc la peine de vous appuyer sur la consommation des aliments que nous allons vous présenter.

Prenez en compte qu’il vous faudra combiner ces aliments chaque jour dans votre régime. 

1. Les carottes

Pomme-gingembre-et-carotte

Selon une étude réalisée en 2008 par l’Université de Harvard aux Etats-Unis, la consommation de 5 carottes par semaine permet de réduire le risque d’ictus de 50%.

Même s’il faut être prudent avec cette information, il ne faut pas mettre de côté le fait que les carottes sont extrêmement riches en antioxydants, qui permettent d’éviter la formation de caillots dans les artères et qui favorisent la circulation sanguine.

Il est donc important de profiter des bienfaits de la carotte dès que vous le pouvez.

2. Les choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles sont riches en potassium et en folates, des éléments fondamentaux pour éviter de souffrir du cholestérol et d’une trop forte accumulation de graisse dans les artères, ainsi que pour pouvoir éliminer les toxines à travers l’urine.

3. L’avocat

Avocat-clkao

L’avocat est riche en acides gras excellents pour notre cerveau, comme l’oméga 3, qui a la faculté de prévenir l’oxydation cellulaire et le vieillissement prématuré.

Souvenez-vous de manger un demi-avocat par jour !

4. Les tomates

La tomate est un cocktail naturel d’antioxydants comme le lycopène, une substance capable de prévenir les ictus grâce à sa capacité à réduire la tension artérielle et à fluidifier la circulation sanguine.

La teneur de la tomate en homocystéine, en fait l’un des aliments les plus adaptés pour diminuer les risques d’infarctus cérébral.

5. Les sardines à l’huile d’olive

Sardines

Elles sont idéales si vous en mangez une à deux fois par semaine, car ce sont des sources naturelles de graisses saines, de calcium et de vitamine D.

De plus, les sardines sont des protectrices naturelles de notre cerveau.

Par contre, vous devez savoir quelque chose à leur sujet : si vous en ouvrez une boîte, et que vous ne les terminez pas, ne les gardez jamais dans leur emballage d’origine.

Mettez-les dans un pot en verre, ou tout autre récipient qui ne soit pas en métal.

6. Les melons et les pastèques

Ces deux fruits sont riches en eau, en minéraux et en antioxydants, alors qu’ils sont faibles en sodium : une combinaison parfaite pour réduire votre cholestérol et éviter de souffrir d’artériosclérose.

N’hésitez pas à manger un bon bol de pastèque ou de melon chaque jour.

7. Le thé vert

The-vert-500x294

Ne passez jamais à côté de votre tasse de thé vert quotidienne. C’est une source naturelle d’antioxydants, de polyphénols et de composants essentiels pour réduire le cholestérol et lutter contre le vieillissement cognitif.

Pour profiter davantage des bienfaits du thé vert, buvez-le 20 minutes après chacun de vos repas principaux.

8. L’avoine

Consommée au petit-déjeuner, l’avoine va nous aider à réduire les niveaux de sucre dans le sang, et à maintenir au plus bas les taux de mauvais cholestérol LDL.

N’oubliez pas non plus que cette céréale est idéale pour réduire le stress, car elle nous apporte d’incroyables nutriments pour notre santé cérébrale, comme le zinc ou le fer.

Que diriez-vous de commencer votre journée par un bon bol d’avoine?

Quelques recommandations pour diminuer le risque de subir un infarctus cérébral

Marcher-pour-se-relaxer

S’il est certain que les aliments précédemment cités peuvent vous aider à réduire la probabilité de souffrir d’un infarctus cérébral de 30% à 50%, il est important de garder à l’esprit les aspects suivants:

  • Votre régime alimentaire doit être varié et équilibré. Il ne s’agit pas de manger tous les jours la même chose, mais plutôt d’équilibrer les aliments dans vos menus quotidiens.
    Par exemple, comme nous l’explique Lyn M. Steffen, épidémiologiste à l’Université du Minnesota aux Etats-Unis, la consommation de 3 morceaux de fruits par jour, ajoutée à celle de 3 légumes, permet d’éviter de souffrir d’un infarctus cérébral, bien plus que la consommation de 5 fruits seuls. Il faut donc associer les deux. 
  • Ne pensez pas que vous devez vous priver de tous les types de graisses pour éviter ce type de maladies.
    Vous devez consommer des graisses saines, comme celles contenues dans l’huile d’olive ou dans le poisson bleu, qui sont des grandes protectrices de votre santé cérébrale.
  • Enfin, n’oubliez pas d’essayer de contrôler votre stress au quotidien.
    Pour cela, essayez d’adopter un mode de vie dans lequel vous ne soyez pas trop sédentaire.
    La curiosité intellectuelle et les émotions positives peuvent également être deux moteurs exceptionnels dans votre vie de tous les jours.

 Prenez soin de votre santé au quotidien, et vous prendrez soin de votre cerveau !