8 remèdes naturels pour contrôler les niveaux de triglycérides

10 février 2020
Quand les niveaux de triglycérides sont élevés, il est fondamental de suivre un régime sain. Il est également nécessaire d'adopter des bonnes habitudes de vie telles que la pratique quotidienne d'une activité physique.

Les triglycérides sont les principaux lipides transportés dans l’organisme, qui jouent un rôle fondamental pour la santé. Après avoir ingéré des aliments, le corps libère cette substance dans le sang et l’utilise pour donner de l’énergie à tout l’organisme.

Même si c’est une substance nécessaire pour le bon fonctionnement des organes, des taux excessifs peuvent saturer les veines, et empêcher la bonne circulation du sang.  Cela augmente alors le risque de développer des maladies cardiaques, du diabète de type 2 ou une augmentation de la graisse abdominale, entre autres problèmes.

Si le médecin diagnostique un taux de triglycérides élevé, il est fondamental de suivre le traitement prescrit et d’améliorer ses habitudes de vie. Pour ce dernier point, l’alimentation joue un rôle très important.

Une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins de l’organisme aidera à promouvoir l’équilibre dans l’organisme, ce qui se traduira par une meilleure santé et un meilleur bien-être.

Certains remèdes naturels peuvent nous aider à compléter et à varier notre alimentation. Ils sont préparés à partir d’ingrédients naturels dont nous pouvons facilement profiter à la maison. Voyons cela plus en détail dans la suite de cet article.

1. Les acides gras oméga-3

Les acides gras pour les triglycérides.

Les acides gras oméga-3 sont un type de graisse saine qui a des effets positifs dans le contrôle des niveaux de cholestérol et de triglycérides.

Voici certaines de ses sources naturelles :

  • La truite
  • Le saumon
  • Le maquereau
  • Hareng
  • La sardine
  • Les graines
  • Les fruits secs

Lisez aussi :Comment réduire vos taux de glycémie, de cholestérol et d’acide urique avec de l’eau d’artichaut

2. La cannelle pour les niveaux de triglycérides

Infusion cannelle et miel

Les agents chimiques de la cannelle ont des propriétés médicinales qui ont été utilisées pour contrôler les lipides présents dans le flux sanguin.

Sa consommation doit être modérée car, en excès, elle peut se révéler toxique ou avoir des effets contre-productifs.

3. L’ail

L'ail pour les triglycérides.

L’ail est l’un des remèdes traditionnels populaires pour le système cardiovasculaire.

Ses composés en soufre aident à éviter l’accumulation de cholestérol et de triglycérides dans les parois artérielles, réduisant le risque d’hypertension et d’obstruction. Néanmoins, on pense que pour tirer parti de ses bienfaits, il faut en consommer régulièrement.

4. L’huile d’olive

Après avoir reçu le diagnostic d’un taux élevé de triglycérides, le mieux est de remplacer le beurre par de l’huile d’olive

Ce type de graisses est plus sain et contient des substances qui ne formeront pas une accumulation de résidus.

Lisez aussi : 6 bienfaits de l’huile d’olive vierge extra pour la santé

5. Le thé à la peau de mandarine

Des mandarines

Les peaux de mandarine finissent souvent à la poubelle, car elles n’ont pas un goût aussi agréable que le fruit. Cependant, elles concentrent d’importantes propriétés qui peuvent être utilisées comme traitement contre les triglycérides, le cholestérol et les difficultés des voies urinaires.

Ingrédients

  • Peaux de mandarine
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Il suffit de faire bouillir les peaux de mandarine dans une tasse d’eau pendant 5 minutes.
  • Laissez reposer et buvez-en jusqu’à 3 fois par jour.

6. Le jus d’aubergine et de concombre

L'aubergine pour les triglycérides.

Selon les croyances populaires, le jus d’aubergine et de concombre est un mélange pouvant compléter une alimentation destinée à équilibrer le taux de triglycérides.

Ingrédients

  • ½ aubergine
  • 1 concombre
  • ½ verre d’eau (100 ml)

Préparation

  • Coupez l’aubergine en plusieurs morceaux, tout comme le concombre, sans la peau.
  • Mettez-les dans le mixeur avec un demi verre d’eau et mixez pendant quelques instants.
  • Consommez à jeun, pendant au moins deux semaines d’affilée.

7. Le thé d’artichaut

Des artichauts dans un panier

Le thé d’artichaut constitue également une bonne option pour compléter son alimentation quotidienne et ainsi maintenir un mode de vie sain.

Ingrédients

  • 2 artichauts
  • 1 litre d’eau

Préparation

  • Lavez bien les feuilles les plus tendres de deux artichauts et mettez-les dans un litre d’eau pendant 10 minutes.
  • Ensuite, retirez du feu, laissez reposer et consommez deux tasses par jour.

Consultez cet article : Les grands usages médicinaux de l’artichaut

8. L’eau d’avoine

L'avoine pour les triglycérides.

La boisson naturelle que l’on obtient de l’avoine est utile pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires et d’obésité.

Ses fibres et sa capacité à résorber les graisses et les sucres en font un bon complément pour contrôler les triglycérides, le cholestérol et le diabète.

Ingrédients

  • 2 cuillerées d’avoine
  • 1 verre d’eau (200 ml)

Préparation

  • Versez l’avoine dans un verre d’eau et laissez reposer toute la nuit.
  • Le jour suivant, filtrez et buvez le liquide résultant.

En somme…

Les remèdes précités sont une aide pour contrôler les triglycérides, mais ils ne remplacent pas les traitements pharmacologiques prescrits par le médecin.

Il faut également garder à l’esprit que leurs effets ne sont pas immédiats et que les résultats dépendent du mode de vie de chacun.

  • Yuan, G., Al-Shali, K. Z., & Hegele, R. A. (2007). Hypertriglyceridemia: Its etiology, effects and treatment. CMAJ. https://doi.org/10.1503/cmaj.060963
  • Marten, B., Pfeuffer, M., & Schrezenmeir, J. (2006). Medium-chain triglycerides. International Dairy Journal. https://doi.org/10.1016/j.idairyj.2006.06.015
  • Nordestgaard, B. G., Benn, M., Schnohr, P., & Tybjærg-Hansen, A. (2007). Nonfasting triglycerides and risk of myocardial infarction, ischemic heart disease, and death in men and women. Journal of the American Medical Association. https://doi.org/10.1001/jama.298.3.299
  • Simopoulos, A. P. (2002). The importance of the ratio of omega-6/omega-3 essential fatty acids. Biomedicine and Pharmacotherapy. https://doi.org/10.1016/S0753-3322(02)00253-6