9 choses du corps humain que vous ne saviez sûrement pas

· 22 octobre 2014
Les gauchers ont plus de force pour les mouvements qui vont dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. C'est pourquoi il leur est beaucoup plus facile qu'à un droitier d'ouvrir un pot de confiture.

Notre corps est fantastique. Il réalise chaque jour des milliers d’opérations qui, aussi insignifiantes qu’elles puissent paraître, sont indispensables pour nous maintenir en bonne santé et pour nous sentir bien. Dans la plupart des cas, nous connaissons les fonctions de notre organisme. Cependant, nous en méconnaissons beaucoup d’autres choses qui sont d’importance capitale et paraissent même parfois incroyables. Dans cet article, nous allons vous présenter 9 choses du corps humain que vous ne connaissiez probablement pas.

1. Nous avons la même quantité de poils que les chimpanzés

Le corps moyen d’un homme adulte contient la même quantité de poils (connus comme duvet) qu’un chimpanzé. La différence réside dans l’épaisseur du poil, qui est beaucoup plus fin chez l’humain. Ainsi, dans notre cas, les poils ont perdu leur fonction originale de protection. La situation actuelle du duvet corporel est probablement due à l’évolution et à l’usage de vêtements qui nous protègent du froid.

2. Pourquoi avons-nous la chair de poule?

chair-de-poule

Chacun a déjà expérimenté la chair de poule de nombreuses fois dans sa vie. C’est un réflexe pilo-moteur, une réponse que les humains avaient dans l’Antiquité pour hérisser les poils du corps et se protéger du froid ou d’autres dangers comme les animaux. Il s’agissait en fait d’un grossissement de la taille. Bien sûr, cette fonction est aujourd’hui obsolète. Bien que nous n’ayons plus autant de poils sur le corps, notre peau a toujours la même réponse.

3. Des années passées à cligner des yeux

Les humains passent l’équivalent de 5 ans à cligner des yeux. Comme nous le savons, cette action est très importante pour nos yeux: c’est un mécanisme de protection et de prévention. Grâce à cela, nous lubrifions et nous reposons nos yeux, qui ne peuvent rester ouverts en permanence. Cligner des yeux est aussi un réflexe de protection puisque nous le faisons généralement lorsque  quelque chose est dirigé vers notre visage.

4. Les gauchers sont plus forts

mains-principal

Peut être que cela vient de la physique, les personnes gauchères ont plus de force lorsqu’ils l’appliquent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Cela veut dire que pour un gaucher, il sera plus simple d’ouvrir un bocal que pour une personne droitière. Cependant, pour fermer le même bocal, où il faudra appliquer une force dans le sens inverse, le droitier aura plus de facilité à le faire.

5. L’estomac stocke de l’acide

Notre estomac stocke de l’acide chlorhydrique, produit par les cellules qui se trouvent dans cette zone. Dans l’industrie, ce type d’acide est hautement corrosif et s’utilise dans la métallurgie. Pourtant, le revêtement des parois de la muqueuse de l’estomac nous protège de l’effet nocif de l’acide, et nous n’en souffrons absolument pas.

6. Nous sommes un dépôt de bactéries

Bactéries

Le corps humain est un immense dépôt de bactéries. De fait, les calculs disent qu’elles sont beaucoup plus nombreuses -environ 10 fois plus- que les cellules. Bien sûr, cela ne veut pas dire que toutes les bactéries de notre organisme sont nocives pour la santé. Il en existe de différentes, certaines sont bénéfiques et aident notre corps à se maintenir en bonne santé.

7. Les siestes sont bonnes

Faire une sieste de 20 minutes est bon pour la santé. Cela nous aide à améliorer notre concentration, notre humeur et notre productivité. Cependant, dormir trop longtemps pendant la journée peut avoir des conséquences négatives. Nous pouvons par exemple nous sentir plus fatigués et irritables.

8. Beaucoup de cellules mortes

Peau-sèche

Tous les jours, notre corps rejette une grande quantité de cellules mortes, principalement de notre peau. Il en chasse tellement que si nous les rassemblions pendant un an, nous obtiendrions environ 2 kilos de cellules dermiques mortes.

9. La sensibilité

Comme nous le savons, le corps humain a une grande quantité de terminaisons nerveuses qui nous permettent de ressentir des choses. Parmi celles-la, les plus sensibles se trouvent sur les lèvres et les doigts, alors que les moins sensibles se trouvent au niveau de la zone du milieu du dos.