Prenez garde ! Les aliments interdits en cas de syndrome du côlon irritable

3 juillet 2014
Le lait de vache peut constituer un problème pour le colon irritable. Remplacez-le par du lait d'amandes ou de soja. Dans la suite de cet article, vous découvrirez d'autres aliments qui sont déconseillés si vous souffrez de cette condition.

Les symptômes par lesquels se manifeste le syndrome du côlon irritable peuvent s’avérer très gênants et nous causer de nombreux inconvénients. Cette affection provoque des troubles qui varient selon les individus, car tous ne réagissent pas de la même manière : certains tolèrent mal certains aliments, d’autres non.

Les personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable ont la possibilité d’en réduire les symptômes, ce qui leur permet de mener une vie normale ; il suffit pour cela de suivre une diète adéquate de façon continue. Voilà pourquoi nous vous indiquons plus bas quels sont les aliments que vous NE devez PAS manger si vous souffrez du syndrome du côlon irritable, car leur consommation ne ferait qu’aggraver le problème !

Éviter les fritures et les fast-foods

Hamburger

Les aliments frits tels que les pommes de terre frites, le poulet, et de façon plus générale tous les aliments qui sont frits dans une grande quantité d’huile sont très préjudiciables pour la santé, en particulier si l’on souffre du syndrome de côlon irritable. Évitez aussi la nourriture des fast-foods comme les hamburgers, les pizzas et les hot-dogs, qui peuvent aggraver sérieusement le problème.

Une façon plus saine de préparer les aliments plutôt qu’en les faisant frire est de les cuisiner à la vapeur ou au four. Les aliments rôtis sur le gril ou au charbon sont bien plus sains. Si vous devez utiliser une peu d’huile, optez pour l’huile d’olive ou l’huile de coco.

Manger très peu de viande rouge

Il est conseillé d’éviter de consommer des viandes rouges, quelle que soit la façon dont elles sont préparées, y compris les saucisses, le jambon, la viande hachée et les côtelettes, car ces viandes se digèrent lentement et restent donc plus longtemps dans l’organisme, ce qui est mauvais pour les intestins.

Il y a des gens qui ne peuvent se passer d’une bonne ration de viande aux deux principaux repas ; leur objectif doit être de réduire les portions et de n’en manger que trois fois par semaine. Mieux vaut consommer la viande rôtie ou en ragoût, et qu’elle soit tendre et maigre, sans graisse.

Dire NON aux produits laitiers

lait

Les produits laitiers sont des aliments à exclure de la diète des personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable, car non seulement ils n’apportent pas de fibres qui facilitent la digestion, mais ils contiennent des graisses et du lactose ; et de plus, les séroprotéines et la caséine intensifient les problèmes digestifs, ce qui provoque de fortes diarrhées ou de la constipation.

Le lait de vache peut être remplacé par du lait d’amande, du lait de soja ou du lait de chèvre non traité.

Méfiez-vous du jaune d’oeuf

L’idéal est de consommer peu d’oeufs, ou en tout cas d’éviter de manger le jaune, car celui-ci contient trop de graisses. Le blanc d’oeuf, plus facile à digérer, est donc plus sain.

Éviter le sucre et les édulcorants artificiels

sucre

Le sucre raffiné ne contient pas de vitamines ni de minéraux ; il ne fournit donc que des hydrates de carbone qui n’apportent aucun bienfait à notre organisme. De façon générale, tous les sucres raffinés et tous les édulcorants artificiels peuvent entraîner de nombreux problèmes digestifs ; la meilleure chose à faire est donc de tenter de réduire leur consommation au maximum !

Un produit de substitution salutaire est le miel biologique non traité qui, de manière saine et naturelle, nous fournit l’énergie nécessaire pour réaliser les tâches quotidiennes.

Ne pas consommer de boissons très sucrées ou à haute teneur en caféine

Les boissons gazeuses, comme nous le savons tous, contiennent de fortes doses de sucre, ce qui est mauvais pour les intestinscar ces boissons peuvent déshydrater, et si l’organisme manque d’eau, il peut survenir une constipation.

Si vous aimez boire du café pour sa haute teneur en caféine, veillez à boire suffisamment d’eau pure, bien que le thé vert et les jus de fruits naturels faits à la maison soient une bonne option ; cela vous permettra de bieen digérer et d’avoir les intestins en bonne santé.

A découvrir aussi