Comment aller de l’avant quand rien ne nous rend heureux

· 6 octobre 2016
Lorsque rien ne nous rend heureux, nous ne devons pas désespérer. Il faut avancer pas à pas pour générer ces changements que nous attendons et qui vont nous apporter du bien-être.

Nous connaissons tous des périodes durant lesquelles rien ne nous rend heureux. Le monde perd de sa brillance, de ses chansons, de sa mélodie, de ses rires et de sa joie.

Continuer à aller de l’avant dans ces moments n’est pas simple, surtout que nous n’avons aucune raison forte qui nous motive à nous lever chaque matin. Cependant, cette raison est présente et facile à identifier : il s’agit de vous-même.

Lorsque nous négligeons nos besoins émotionnels, lorsque nous laissons nos idées noires nous envelopper, lorsque nous perdons le contrôle sur notre existence, le monde nous paraît fonctionner à l’envers.

Nous pouvons nous dire qu’il ne s’agit que d’une passade, nous pouvons nous dire que « le temps guérit tout et que tout finit par passer« , mais si nous ne reprenons pas les rênes de notre univers personnel, les bonnes paroles et les tapes sur les épaules ne nous seront d’aucune utilité.

Il y a réellement des moments dans notre vie où rien ne nous rend heureux. Cependant, ne laissez pas un mauvais moment devenir une mauvaise vie.

Nous allons vous expliquer comment procéder.

Des stratégies d’affrontement

Si rien ne vous rend heureux, si vous vous rendez compte que cela fait plus de trois mois que vous avez le moral dans les chaussettes, avec des problèmes d’insomnie et une apathie constante en sus, vous devez absolument consulter votre médecin.

Lire également : Nul besoin d’apprécier tout le monde : tout le monde n’a pas bon goût

Vous pouvez souffrir de dépression, c’est une option envisageable. Seul un professionnel de santé peut vous offrir un diagnostic adéquat et vous indiquer les stratégies à suivre en fonction de vos besoins.

Une fois que vous avez pu mettre ce problème de côté, il est nécessaire que vous réfléchissiez sur certaines dimensions de la vie et que vous preniez des résolutions pour améliorer votre quotidien.

arbre-representant-l-intelligence-emotionnelle-1-500x339

Respectez votre rythme intérieur

Si vous vous sentez mal, vous ne pouvez et ne devez pas le dissimuler. A quoi cela vous servirait-il de sourire et de porter un masque alors que vous ressentez de la tristesse et de l’apathie ?

  • Ne feignez pas ce que vous ne ressentez pas ou vous allez intensifier votre souffrance.
  • Vous avez le droit de vivre des moments de fragilité, de tristesse. Que vous le croyez ou non, les émotions négatives ont une fin : elles sont là pour nous faire voir ce que nous devons changer dans notre vie pour mieux nous adapter à notre environnement.

Adoptez un rythme plus lent, car votre corps et votre esprit en ont besoin. Vous devez réaliser une introspection qui va vous permettre de découvrir ce qu’il se passe au fond de vous.

Nous vous recommandons également : Celui qui juge ne définit pas la personne jugée : il se définit lui-même

Laissez de côté ce que vous ressentez et découvrez ce dont vous avez besoin

Vous ne vous sentez pas bien et vous ressentez parfois de la colère, mais aussi de la tristesse. A certains moments vous avez un besoin irrépressible de dormir, à d’autres vous voulez vous confier à quelqu’un.

Une fois que vous avez pris conscience de ce tourbillon émotionnel dans lequel vous vous trouvez, c’est le moment de laisser au second plan ce que vous ressentez pour identifier ce dont vous avez besoin.

  • Vous avez besoin d’avoir une meilleure image de vous-même.
  • Vous avez besoin de passer un moment seul.
  • Vous avez besoin de vous découvrir de nouvelles passions.
  • Vous avez besoin d’un nouveau départ.
  • Vous avez besoin de ne plus ressentir de tristesse.
  • Vous avez besoin de vous sentir utile.
  • Vous avez besoin d’être aimé comme vous le méritez.
femme-a-cote-d-un-arbre-attendant-500x338

 

Des petits changements quotidiens

Personne ne peut se sentir heureux du jour au lendemain. Le bien-être se travaille de jour en jour, en modifiant peu à peu nos pensées et en faisant de petits changements régulièrement.

  • Aujourd’hui je vais me fixer l’objectif de faire une longue balade, dont j’essaierai de profiter au maximum.
  • Aujourd’hui je dois contrôler mes pensées négatives.
  • Aujourd’hui je vais passer du temps avec un ami et je vais lui parler de mes plans d’avenir.
  • Aujourd’hui je vais me faire passer en priorité, je vais me réserver un moment de plaisir.
  • Aujourd’hui je vais m’impliquer dans un projet à long terme : je vais m’inscrire à un cours ou projeter un voyage.

Ces petits changements quotidiens génèrent d’importantes améliorations émotionnelles qui vont restaurer petit à petit votre bien-être.

Pour être heureux, vous devez renoncer à certaines choses

Pour être heureux, nous devons être capables de renoncer à certaines choses, voire à certaines personnes. Tout cela requiert un grand courage et des sacrifices qui peuvent s’avérer importants.

Nous vous recommandons également : Ne traitez pas ceux qui vous traitent mal comme une priorité

  • Vous devez apprendre à être attentifs à vos besoins, à votre conscience. Si vous vous rendez compte que ce qui vous entoure vous éloigne de ce que vous désirez, vous êtes actuellement dans une situation où vous avez renoncé à votre bonheur.
  • Renoncer c’est apprendre à fermer des cycles, des étapes. C’est savoir reconnaître ce que les autres ne vous apportent pas, ce qui ne vous enrichit pas et ce qui vous fait souffrir.
  • Vous devez garder à l’esprit que parfois votre malheur n’est pas de la responsabilité des autres. Vous êtes parfois à l’origine de ce problème, à cause de vos peurs et de vos insécurités, qui vous poussent à fermer les portes de votre bonheur.

Apprenez à identifier tout ce qui vous empêche d’aller de l’avant et débarrassez-vous en. Le jeu en vaut toujours la chandelle.