9 effets de l’exercice physique sur le cerveau

En plus des bienfaits sur le plan physique, faire des exercices peut aussi améliorer considérablement la santé de notre cerveau et notre santé psychologique. Il suffit de pratiquer 30 minutes par jour pour commencer à remarquer ses vertus.

La plupart des personnes savent que la pratique habituelle d’exercices physiques est l’une des meilleures habitudes pour la santé.

C’est la manière la plus efficace de gagner en masse musculaire, de renforcer les articulations et d’améliorer la résistance physique face à des activités déterminées.

De plus, c’est l’une des clés principales pour faire face au surpoids et prévenir le développement de maladies cardiovasculaires.

Pourtant, même si l’on est conscient de ces bienfaits si importants, la connexion entre le sport, le cerveau et le moral n’est pas toujours très claire.

Peu de personnes savent que le sport impacte directement la santé cérébrale, améliorant les fonctions cognitives et régulant certaines émotions.

Comme nous savons que peu de gens les connaissent, nous allons partager avec vous 9 choses qui surviennent dans le cerveau pendant la pratique d’exercice physique. 

1. Le sport améliore la mémoire et l’apprentissage

Ameliore-la-memoire-500x334

L’augmentation de l’afflux sanguin qui se produit pendant l’activité physique atteint aussi le cerveau.

Grâce à cela, l’oxygène est transporté correctement et les cellules cérébrales s’activent pour mener à bien leurs fonctions respectives.

Comme résultat, il y a une plus grande concentration mentale et de nouvelles cellules se développent pour améliorer la mémoire et l’apprentissage.

2. Le sport protège des maladies neurodégénératives

En lien avec le bienfait précédent, le cerveau s’habitue à l’augmentation de l’afflux sanguin ce qui, à long terme, développe la capacité d’éteindre et d’allumer certains gènes.

Les nouveaux neurones stimulent la mémoire dans l’hippocampe et protègent des maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson. 

De fait, s’il s’active tous les jours, cela peut éviter la dégénérescence liée à l’âge et aux hémorragies cérébrales.

Voir aussi : 7 signaux qui vous aideront à savoir si vous avez des risques de souffrir de la maladie de Parkinson

3. Le sport prévient l’anxiété

Previent-l'anxiete

Les exercices qui activent la plupart des groupes musculaires du corps sont une grande thérapie pour les personnes qui souffrent d’anxiété. 

Ils stimulent la production d’hormones comme la sérotonine et la dopamine, connues pour leurs effets calmants sur la santé mentale.

4. Le sport lutte contre la dépression

Faire de l’activité physique à faible et à fort impact permet de multiplier les neurotransmetteurs liés au bien-être.

Cela explique pourquoi beaucoup de thérapeutes recommandent sa pratique quotidienne en tant que complément du traitement contre la dépression.

Tout indique que l’activité augmente les niveaux d’endorphines et de sérotonine, appelées populairement « les hormones du bonheur ».

Ses effets sont tels contre cette affection mentale, que beaucoup osent dire que c’est le meilleur des antidépresseurs conventionnels.

5. Le sport diminue la fatigue professionnelle

Diminue-la-fatigue-professionnelle-500x334

La fatigue professionnelle survient lorsque l’oxygène n’arrive pas de manière optimale au cerveau et que celui-ci est obligé de faire des efforts démesurés pour activer ses fonctions. 

Puisque les exercices physiques augmentent l’afflux sanguin et l’oxygénation, leur pratique continue réduit la fatigue globale et la fragilité.

6. Le sport augmente l’appétit sexuel

Les femmes dont la libido est diminuée peuvent obtenir de merveilleux bienfaits grâce à la pratique du yoga, d’exercices cardiovasculaires ou l’entraînement physique.

Ces activités améliorent l’appétit sexuel, augmentent la sécurité dans l’intimité et assurent un bon flux sanguin. 

Dans le cas des hommes, c’est aussi très bénéfique, notamment pour la fonction érectile.

7. Le sport améliore l’auto-estime

Ameliore-l'auto-estime-500x406

Avec les neurotransmetteurs qui bénéficient à l’état émotionnel, l’activité physique régulière renforce et stimule une zone du cerveau appelée la voie fronto-striatale qui plus elle est forte, plus elle augmente l’auto-estime de la personne.

8. Le sport élimine le stress

Les personnes qui se sentent stressées par leurs conditions de travail ou leurs problèmes personnels peuvent ressentir une immense détente grâce à la pratique quotidienne de 30 minutes de sport.

Cette activité thérapeutique améliore l’habilité physique qui répond au stress grâce à l’augmentation de la norépinéphrine dans le cerveau.

De plus, il a été démontré que cela diminue les niveaux de cortisol, une hormone décrite comme étant responsable de cet état émotionnel.

Nous vous recommandons de lire : Stress et anxiété ? Détendez-vous avec ces smoothies naturels

9. Le sport maintient votre cerveau jeune

Mantient-le-cerveau-jeune-500x375

Cette habitude déclenche les gènes et les facteurs de croissance impliqués dans le renouvellement et le rajeunissement du cerveau.

Ces facteurs envoient des signes aux cellules du bulbe rachidien et aux cellules satellitaires musculaires pour qu’elles se transforment en neurones.

Grâce à cela, on permet au cerveau, aux neuromoteurs et aux fibres musculaires de se conserver dans un état biologiquement jeunes.

Comme vous venez de le lire, adopter ces habitudes sportives n’est pas uniquement excellent pour brûler des calories et avoir un corps en bonne santé.

La pratique d’exercice physique régule plusieurs fonctions cérébrales et aide à jouir d’une meilleure santé mentale.