Apprenez à réduire votre pression artérielle grâce à ces 5 techniques de respiration. Elles fonctionnent !

5 octobre 2017

Si nous suivons un traitement, ces techniques de respiration peuvent être un complément très efficace pour réguler notre pression artérielle, mais elles ne pourront jamais s’y substituer.

La pression artérielle élevée est l’une des maladies silencieuses les plus fréquentes dans la population.

Il faut rappeler, une fois de plus, que nous ne faisons pas toujours bien attention à cet indicateur de santé, là où le bon équilibre entre pression artérielle systolique et diastolique garantit bien souvent le fait de pouvoir profiter, par exemple, d’une bonne santé cardiovasculaire.

D’autre part, quelque chose que savent les personnes qui font régulièrement des visites médicales c’est que lorsque le médecin nous diagnostique de l’hypertension, il est très fréquent d’avoir recours à des médicaments qui réduisent et régulent notre pression sanguine.

De la même manière, et non moins important, il est vital que nous prenions soin de notre alimentation, que nous réduisions la consommation de sodium et que nous évitions toujours, dans la mesure du possible, le dangereux sédentarisme.

Et si vous nous disions que vous avez à votre disposition une stratégie pour réduire votre pression artérielle élevée ?

Nous parlons des techniques de respiration toujours recommandées pour réduire la fréquence cardiaque par le biais d’une respiration plus profonde, et surtout, beaucoup plus lente.

Il faut toutefois remarquer qu’elle demande un peu de pratique, sans oublier également que ces techniques de respiration sont « des stratégies complémentaires » qui nous sont indiquées et prescrites par nos médecins.

Ci-dessous, nous vous expliquons comment mener à bien ces 5 techniques : elles sont faciles et vous arriverez à obtenir un bon équilibre et une syntonie entre votre esprit et votre corps.

  1. Je me concentre sur un mot et une respiration…

respiration

Une technique simple et efficace pour réduire la pression artérielle est de se focaliser sur un mot, porter notre attention dessus pour « éteindre » le bruit mental ainsi que les pensées erratiques qui engendrent souvent du stress ou de l’anxiété.

Une fois que nous aurons atteint ce calme interne, nous commencerons la technique de respiration. Nous vous expliquons ci-dessous comment le faire.

  • Asseyez-vous dans un endroit confortable avec le dos bien droit
  • Choisissez un mot (vent, harmonie, équilibre, paix, tranquillité, couler…)
  • Répétez-le plusieurs fois jusqu’à ce qu’apparaisse une image dans votre esprit
  • Maintenant, respirez profondément
  • Retenez cet air pendant 4 secondes puis expirez de manière sonore et pendant quelques secondes

Lisez également : 13 stratégies faciles pour libérer votre esprit et gérer votre monde émotionnel

2. Technique de respiration pour « réfrigérer » l’organisme

La proposition que nous vous expliquons ci-dessous peut paraître étrange mais même ainsi, elle est très utile et efficace pour réduire la fréquence cardiaque, calmer l’esprit et réguler la pression sanguine.

Cette technique se pratique en général en yoga et reçoit le nom de Sheetali, un terme qui provient du sanscrit et que l’on pourrait traduire par calme froid ou refroidissement du corps.

Nous expliquons comment la réaliser.

  • Asseyez-vous le dos droit.
  • Détendez-les épaules et les bras.
  • Inspirez de l’air lentement, relaxez-vous.
  • Ensuite, sortez la langue et avec la pointe de celle-ci, essayez de dessiner un « U » dans l’air.
  • Pendant que vous faites cet exercice, inspirez pendant 5 secondes (la concentration doit être maximale).
  • Puis, refermez la bouche tranquillement et sentez cette curieuse fraîcheur dans votre intérieur…

3. Réduisez votre pression artérielle en 5 minutes

femme appliquant une technique de respiration

C’est une option simple et efficace pour harmoniser notre respiration et trouver le bon calme mental.

Prenez note de ce processus :

  • Asseyez-vous confortablement, le dos droit.
  • Puis, inclinez doucement votre tête vers l’arrière.
  • Fermez les yeux et faites reposer les mains sur les genoux.
  • Ensuite, inspirez et expirez cinq fois, lentement, le plus lentement possible.
  • Les respirations doivent être sonores et pour cela, n’hésitez pas à froncer vos lèvres comme si vous alliez prononcer un « o ».

4. Respiration abdominale

La respiration abdominale ou diaphragmatique est la plus connue et, sans aucun doute, la plus utilisée. C’est pourquoi, si nous devions choisir l’une de ces 5 techniques pour réduire notre tension artérielle, celle-ci serait l’une des plus utiles.

Prenez note de cette technique :

  • Mettez une main sur votre poitrine et l’autre sur le ventre.
  • Puis respirez profondément par le nez, de manière à percevoir votre diaphragme qui se gonfle – et non votre poitrine.
  • Retenez cet oxygène quelques secondes puis, expirez profondément.
  • Répétez cet exercice pendant 10 minutes et vous verrez votre esprit s’éclaircir et votre cœur s’équilibrer.

Lire également : 7 bienfaits surprenants de la respiration profonde d’après la science

5. La respiration nasale alternative

technique de respiration nasale alternative

Nous vous avons déjà parlé de cette technique sur notre espace : elle est utile pour réduire le stress et mieux dormir.

De fait, nous vous recommandons de la réaliser quand vous êtes dans votre lit et 30 minutes avant de vous coucher : elle vous apportera un sommeil réparateur et vous vous lèverez avec une bonne pression artérielle.

Voici les étapes à suivre :

  • Asseyez-vous confortablement, mais avec le dos droit.
  • Détendez-vous quelques minutes.
  • Puis, amenez votre pouce droit sur le nez, pour en fermez la fosse nasale.
  • Prenez l’air profondément par la fosse nasale gauche.
  • Lorsque vous aurez atteint l’inhalation maximale et que vous ne pouvez plus prendre davantage d’air, fermez cette fosse nasale gauche avec l’annulaire droit.
  • Expirez ensuite par l’autre orifice, celui de la fosse nasale droite.
  • Puis répétez la même opération de l’autre côté, c’est-à-dire qu’une fois que vous aurez pris le maximum d’air dans la fosse nasale droite, fermez-la et expirez l’air par la fosse nasale gauche.

Vous êtes prêt-e à essayer l’un de ces fabuleux exercices de respiration ? Votre cœur et votre esprit vous en remercieront.

 

A découvrir aussi