Vous avez tendance à être triste au moment de Noël ? Suivez ces 6 conseils !

15 février 2016
Tout n'est pas qu'argent dans la vie, alors nous ne devons pas laisser les difficultés financières ruiner cette période. Concentrez-vous sur vos proches et profitez des petites choses.

Noël est une période d’union familiale, de célébrations et de moments qui apportent des sensations de bonheur.

Pourtant, pendant que certains en profitent, d’autres ressentent un vrai sentiment de tristesse qui est souvent comparé à la dépression.

Pour des questions sociales, cette période de l’année est liée au fêtes, aux cadeaux et à bien d’autres choses qui sont supposées générer du bonheur.

Le problème, c’est que, pour une raison ou pour une autre, il y a des gens qui ne peuvent pas la vivre de cette manière et qui développent des émotions négatives qui peuvent finir par provoquer des situations délicates.

Les personnes qui ont tendance à ressentir ces baisses de moral devraient s’intéresser de plus près à la cause de leur malheur et essayer de savoir quelle pourrait être la solution.

Pour cela, nous allons partager avec vous les facteurs les plus influents ainsi qu’une série de conseils pour affronter cette période.

Les causes de la tristesse autour de Noël

Avant de savoir comment la soulager, il est bon d’identifier son origine. Voyons quelles sont les raisons les plus fréquentes :

  • Se souvenir des moments magiques de l’enfance.
  • Ne pas avoir suffisamment de temps pour être avec sa famille.
  • Etre surchargé de travail.
  • Ne pas pouvoir rendre visite à ses proches ou ses meilleures amis. 
  • Etre entouré de personnes négatives.
  • Avoir perdu un être cher.
  • Se sentir seul.

Si vous avez identifié l’une de ces raisons en vous, nous vous invitons à appliquer les 6 conseils suivants pour vivre les fêtes avec plus de calme.

1. Face à la perte d’un être cher…

Face-a-la-perte-d'un-etre cher-500x334

Il est essentiel de s’accorder un moment de deuil et d’adaptation. Ce n’est pas facile d’accepter que quelqu’un ne soit plus présent.

Le fait de se souvenir comment était Noël lors des années précédentes avec cette personne, a tendance à provoquer de la mélancolie et une forme de dépression.

Pour affronter cela, il est bon de rechercher du soutien chez les proches, et d’essayer de transformer ces souvenirs en bonheur.

Bien qu’il ne soit pas obligatoire de célébrer Noël, il est bon de se souvenir des choses positives et de s’entourer de celles qui sont présentes. 

Nous vous recommandons de lire : 6 conseils pour surmonter un deuil

2. Si l’on est loin de sa famille…

Aujourd’hui, les outils technologiques permettent d’être en contact à tout moment, avec des proches qui vivent loin.

Les appels vidéo, les applications de messagerie instantanée et les réseaux sociaux rendent possibles un rapprochement qui permet de ne pas trop ressentir la distance.

De plus, si l’on ne peut pas célébrer Noël, il y aura d’autres moments pour être ensemble.

L’important est de ne pas se laisser submerger par le stress et d’essayer de le fêter d’une manière ou d’une autre à l’endroit où l’on est.

3. S’il y a des problèmes d’argent…

S'il-y-a-des-problemes-d'argent-500x334

Les problèmes d’argent autour de ces dates sont très fréquents et sont souvent les principales raisons de la dépression.

Le fait de ne pas avoir d’argent pour acheter des cadeaux peut générer de la frustration et d’autres émotions négatives qui peuvent se transmettre à chacun de membres de la famille.

Pour ne pas laisser ce facteur affecter ces moments, essayez de trouver un programme alternatif, comme aller se promener parmi les décorations de Noël, aller dans les parcs de la ville ou regarder un film.

Lors de ces moments, il faut se souvenir que tout n’est pas qu’argent et que le bonheur se situe dans les petits détails. 

4. Donner pour ressentir un soulagement émotionnel

L’une des meilleures thérapies, c’est de faire quelque chose pour quelqu’un qui en a besoin, comme offrir un cadeau, ou partager un dîner.

Un simple petit détail peut apporter une sensation de soulagement et de calme au niveau spirituel.

5. Si la tristesse est due à la solitude

Si-la-tristesse-est-due-a-la-solitude-500x334

Le meilleur antidote pour la combattre est d’avoir de la compagnie. Appeler un ami proche ou sortir voir ses amis peut atténuer ce vide et rendre ces journées un peu plus joyeuses.

6. S’il y a des problèmes familiaux…

Il est temps d’en finir avec l’orgueil. Si les autres ne prennent pas l’initiative de la réconciliation, vous pouvez le faire vous-même. 

Le fait d’avoir des difficultés relationnelles dans la famille génère de la tristesse, et encore plus pendant cette période où les personnes devraient être plus unies que jamais.

Il est forcément possible d’arriver à un accord qui permette de passer les fêtes ensemble.

La tolérance et le respect doivent primer sur le reste, même s’il y a des divergences ou des problèmes.

Peut-être que ces conseils ne seront pas suffisants pour soulager complètement la tristesse de cette période mais, ils pourront au moins aider.

Le plus important est d’adopter une bonne attitude et d’être disposé à affronter ces moments de la meilleure manière.

A découvrir aussi