Barbie brise ses stéréotypes et diversifie la beauté avec de nouvelles courbes

15 mars 2016
Après des décennies de minceur, Barbie gagne quelques courbes. Nous retrouvons des poupées plus voluptueuses au visage moins stylisé, mais plus réaliste.

 

Barbie, la poupée la plus célèbre de toute l’histoire et l’une des plus controversées, laisse enfin derrière elle son stéréotype de la beauté féminine et change son aspect physique pour montrer aux petites filles des versions plus réalistes du corps de la femme.

Pour la première fois depuis sa sortie en mars 1959, Mattel, la compagnie qui les fabrique, a agrandi sa collection avec trois nouveaux modèles pour ce qui est de l’anatomie et sept couleurs différentes pour la peau.

Après des décennies de critiques et de polémiques quant aux mensurations parfaites, qui ont influencé le concept de beauté durant plus d’un demi siècle, le fabricant répond à la pétition de millions de personnes du monde entier et présente ses nouvelles versions « petite », « tall » et « curvy », où; respectivement, les poupées se montrent plus petites, plus grandes et avec plus de courbes.

Celle qui a le plus attiré l’attention est la voluptueuse, avec des hanches plus larges et une silhouette qui se rapproche beaucoup plus du modèle de beauté féminine réelle.

Un nouveau pari de Mattel

Cela fait plus de 50 ans que Barbie conserve cette silhouette grande et mince, qui était très loin de la réalité du corps de la femme mais qui encouragea des petites filles du monde entier à avoir une silhouette plus mince et « parfaite ».

Depuis ses premières versions il reçut de fortes critiques à ce sujet et provoqua l’indignation quant au concept de beauté qu’il transmettait aux fillettes.

Malgré cela, ce fut l’un des jouets les plus populaires et les plus vendus de toute l’histoire, écrasant les ventes pendant des décennies, dans le monde.

Barbie design

Cependant, pour Mattel, tout a changé durant ces dernières années, et celui qui fut son jouet le plus vendu pendant des décennies, subit désormais une crise qui, année après année, lui fait perdre des millions.

En 2012 on enregistra une diminution des ventes de 20% par rapport aux années précédentes.

La compagnie voulut innover en lançant des collections avec des nouvelles professions et des accessoires intéressants, mais elle ne récupéra pas sa place de choix et les données pour 2014 et 2015 ont laissé voir que ses ventes avaient encore plus chuté.

L’arrivée sur le marché de poupées comme Elsa – la protagoniste du film Frozen – généra aux producteurs de Barbie des pertes de plus de 500 millions de dollars.

Et même si Elsa est blonde aux mensurations qui ne diffèrent pas beaucoup de celles de Barbie, elle porte en elle un exemple de force, de courage et de fraternité qui a attiré l’attention des fillettes, mais également des parents.

Ainsi, Evelyn Mazzocco, vice présidente et gérante générale de la marque depuis 2014, se mit à rechercher ceux qui détestaient la poupée et quelles pouvaient être les raisons pour lesquelles Barbie avait perdu tous ses avantages.

Barbie courbes

Après avoir déterminé que les parents préféraient des jouets plus inspirants, débuta le Projet Amanecer, avec lequel la compagnie voulut élargir cette vision de la beauté que les fillettes ont depuis leur plus jeune âge.

« Nous pensons avoir une responsabilité devant les petites filles et les parents, celle de refléter une vision plus large de la beauté », estima Mazzocco.

Parmi les changements, on ajouta également différentes teintes de peau et plusieurs styles de cheveux, ainsi que la possibilité de plier le pied pour pouvoir enfin utiliser d’autres chaussures que les talons.

Après avoir annoncé de manière officielle les nouveaux modèles sur le compte Twitter de Barbie, des journaux prestigieux comme le Time lui dédièrent leur première page, en assurant qu’il s’agissait de l’un des évènements les plus importants pour la représentation commerciale de l’idéal corporel féminin.

Toutefois, ils ajoutent qu’il existe un risque d’échouer avec cette initiative logistique, car ils ont nommé les trois nouveaux modèles de corps et on ne connait pas les réactions à venir.

Time

Mattel est également en train de préparer une ligne d’attention spéciale avec laquelle on essaiera de résoudre les conséquence du Projet Amanecer.

Les poupées sont disponibles en prévente sur shop.mattel.com et la vente au public débutera en février.

L’exposition dans les boutiques aux Etats-Unis  se fera début mars puis commenceront également les envois dans les autres pays du monde.

Le projet aura-t-il du succès ? C’est pour le moment une question à laquelle il est difficile de répondre.

Peut-être que dans quelques mois cette même compagnie annoncera l’impact sur le marché, et surtout au niveau social.

 

 

A découvrir aussi