Ce que votre façon de marcher dit de vous

· 1 octobre 2016
Notre façon de marcher dit beaucoup de choses sur notre santé. C'est un indicateur simple qui permet de détecter des problèmes rapidement afin d'éviter qu'ils ne s'aggravent.

Lorsque nous voyons quelqu’un marcher rapidement dans la rue, nous nous arrêtons souvent pour penser à sa manière d’être.

C’est une pensée qui traverse notre esprit en une seconde, mais qui dit beaucoup de choses de la manière dont nous jugeons les autres.

Peut-être que la personne que nous sommes en train de regarder est simplement pressée.

De l’autre côté de la rue, nous pouvons apercevoir un adolescent courbé, qui marche en regardant le sol, et nous pouvons penser qu’il a des problèmes d’estime de soi.

Cependant, il est possible que cet adolescent soit simplement en train de marcher en écrivant un texto.

Il est donc difficile d’affirmer que la façon de marcher indique précisément ce que nous sommes, ou ce que nous allons faire, dans l’absolu.

Mais elle peut nous révéler ce qui se passe à l’intérieur de nous. Elle peut nous signaler certaines pathologies cognitives ou indiquer la période de notre cycle menstruel que nous sommes en train de traverser.

Vous êtes sous pression

Si vous êtes une personne très anxieuse, cet état de fait peut altérer votre façon de marcher.

La revue Cognition a récemment publié une étude sur les niveaux d’agitation et d’excitation.

Cette étude, réalisée par l’Université du Kent, a été menée en observant les comportements de personnes à qui les chercheurs avaient bandé les yeux.

personnes-marchant-500x345

Les participants devaient alors marcher sur une ligne droite afin d’atteindre un objectif qu’elles avaient pu visionner préalablement.

En parallèle, les chercheurs ont analysé leur personnalité pour déterminer s’ils étaient anxieux ou plutôt tranquilles.

Les scientifiques sont arrivés à une conclusion : les gens les plus nerveux avaient tendance à pencher davantage sur la gauche que les personnes plus sereines.

L’activité de l’hémisphère droit du cerveau, qui est sollicitée par les processus d’anxiété, est responsable de l’inclinaison sur la gauche de la démarche des sujets angoissés.

Voir aussi : Marcher rend le cerveau plus créatif et plus heureux

Vous courez le risque de souffrir de démence

Votre façon de marcher semblerait indiquer si vous vous trouvez dans les stades primaires du développement d’une forme de démence.

Dans une étude récente, des chercheurs de L’École de Médecine Albert Einstein ont identifié une condition appelée syndrome de risque cognitif moteur (MCR en anglais).

Le MCR a la particularité de se manifester par une corrélation entre une perte de mémoire et une manière de marcher relativement lente.

L’étude a été menée sur 26 802 adultes de 60 ans. 10% d’entre eux présentaient les critères principaux permettant d’identifier le MCR.

Les scientifiques les ont alors séparés en deux groupes, les MCR positifs et les autres.

Les participants diagnostiqués comme souffrant du MCR se sont révélés deux fois plus enclins à développer une forme de démence dans les dix années suivant l’étude que les sujets considérés comme sains.

Vous venez d’avoir un orgasme

apres-le-sexe-1-500x330

Votre façon de marcher peut révéler cet aspect de votre personne, aussi étonnant que cela puisse paraître.

Un groupe de chercheurs belges est parvenu à déterminer que la manière dont une femme met son corps en mouvement peut déterminer si elle a récemment expérimenté un orgasme vaginal.

L’étude a été publiée dans la revue Journal of Sexual Medicine. La vie sexuelle d’un groupe de femmes saines a été étudiée et les chercheurs ont tenté de « deviner » si elles avaient eu des orgasmes vaginaux récemment ou non.

Les sexologues ont examiné les attitudes de ces femmes et furent en capacité de déterminer leur histoire sexuelle dans plus de 81% des cas.

Les chercheurs sont parvenus à démontrer que les femmes qui ont eu dans leur vie ou qui sont capables d’avoir un orgasme vaginal effectuent des mouvements plus larges en marchant. Elles auraient également un bassin nettement plus large.

Vous êtes en période d’ovulation

Ceux qui vous observent de près peuvent déterminer votre période d’ovulation rien qu’à votre façon de marcher.

La revue Personality and Individual Differences a publié une étude qui suggère que les hommes sont plus attirés par les mouvements d’une femme, lorsqu’elle est dans sa période de fertilité.

vous-ovulez-500x328

Les chercheurs allemands ont étudié 46 femmes en déterminant si elles étaient dans leur période d’ovulation ou non. Ensuite, ils les ont enregistrées en train de danser et de marcher.

Ces vidéos ont été montrées à un groupe de participants masculins. Les hommes ont qualifié les mouvements des femmes les plus fertiles comme plus attirants que ceux de celles qui ne l’étaient pas.

La conclusion des scientifiques fut que les résultats suggéraient clairement que les femmes émettent des signaux de fertilité à travers les mouvements de leur corps.

Nous vous recommandons également : Comment accroître la fertilité chez les femmes

Votre corps vous parle sans cesse

Comme vous pouvez le voir, votre façon de marcher révèle de nombreuses choses sur vous: des aspects médicaux très préoccupants, comme la présence de démence, mais également des faits plus amusants, en lien avec votre sexualité.

Gardez à l’esprit que la marche n’est pas une activité physique comme les autres. Elle peut vous aider à rester en bonne santé durant toute votre vie.