Combien de temps dure le blanchiment des dents ?

Il existe différentes méthodes de blanchiment des dents pour obtenir un sourire plus éclatant. Nous vous présentons ici les méthodes les plus couramment utilisées et nous vous indiquons combien de temps durent leurs résultats.
Combien de temps dure le blanchiment des dents ?

Dernière mise à jour : 19 août, 2021

Avoir un beau sourire radieux est une préoccupation de plus en plus grande pour de nombreuses personnes. Avec les traitements de blanchiment des dents qui existent aujourd’hui, avoir des dents brillantes est devenu quelque chose de tout à fait accessible.

Il existe de plus en plus d’options pour embellir l’apparence de notre bouche. Ainsi, le blanchiment des dents est une procédure qui utilise des produits chimiques capables d’éliminer les pigments et les taches à la surface des dents. Bien qu’il existe des produits pouvant être utilisés à la maison, les soins réalisés dans les cabinets dentaires constituent néanmoins une bonne alternative.

Les résultats et la durée de ces produits sont variables. Dans cet article, nous vous parlons des méthodes les plus couramment utilisées et de la durabilité du blanchiment des dents. Nous allons également vous donner quelques conseils pour faire durer ses effets plus longtemps.

Les types de blanchiment des dents et leur durabilité

Nous avons déjà mentionné que le blanchiment des dents est utilisé pour éliminer les taches à la surface des dents afin de redonner au sourire un aspect plus attrayant. Les types de taches, les produits et méthodes utilisés et les habitudes du patient détermineront la longévité des résultats.

Bien que les effets du blanchiment des dents soient relativement longs, ils ne sont cependant pas permanents. Voici quelques-uns des traitements les plus couramment utilisés et leur durabilité.

Les options à la maison

Il s’agit principalement de produits que les personnes intéressées peuvent acheter en pharmacie avant de se les appliquer eux-mêmes. Il s’agit de gels ou de pâtes blanchissants dont l’effet est généralement limité dans le temps mais aussi en efficacité.

Cela ne concerne pas les traitements de blanchiment des dents que le patient effectue chez un professionnels sous la direction et la supervision du dentiste. On n’abordera pas non plus les méthodes naturelles ou les recettes maison à base de des produits du quotidien. On déconseille en effet l’utilisation de ce type de méthode parce qu’elles ne sont généralement pas efficaces. De plus, elles présentent même parfois un risque de dommage pour les structures dentaires.

Le dentifrice blanchissant

Il s’agit d’un dentifrice pour le brossage quotidien auquel on a ajouté des ingrédients qui lui confèrent des effets blanchissants. Ils contiennent généralement des agents abrasifs, par exemple du peroxyde d’hydrogène et du peroxyde de carbamide.

Ceux qui ne contiennent que des abrasifs agissent sur les taches de surface, sans modifier la couleur des dents. Par contre, ceux qui contiennent des peroxydes peuvent éliminer les taches mais aussi blanchir les dents.

Les fabricants recommandent une utilisation quotidienne, deux fois par jour. Et ce, pendant plusieurs semaines. Cependant, les résultats peuvent n’apparaître qu’après 2 à 6 semaines d’utilisation et durer entre 3 à 4 mois.

Les effets peuvent être prolongés en continuant à utiliser la pâte blanchissante. Cependant, cela n’est pas recommandé. En effet, les ingrédients qu’elles contiennent ne sont pas conçus pour un usage fréquent car elles causent des dommages irréversibles à l’émail. En outre, les tissus mous tels que les gencives peuvent être irrités et une sensibilité dentaire peut donc apparaître.

Dans les cas où le patient choisit d’utiliser ces pâtes de manière régulière et prolongée, il est nécessaire de les associer à des pâtes qui protègent et renforcent l’émail pour éviter les dommages.

Les bains de bouche blanchissants

Les bains de bouche blanchissants sont des bains de bouche qui contiennent du peroxyde d’hydrogène. Il est recommandé de se rincer quotidiennement la bouche avec ces produits pour éliminer les taches de surface.

Les résultats apparaissent généralement après 3 mois d’utilisation et ne sont pas toujours visibles ni durables. En général, ils sont utiles pour prolonger ou maintenir les résultats obtenus après des soins reçus chez un professionnel.

Un bain de bouche bleu.

Les stylos de blanchiment des dents

Il s’agit de petits tubes en plastique contenant du gel blanchissant et un applicateur pour se l’appliquer sur la surface des dents. Le produit s’utilise en le frottant pendant quelques secondes sur les taches. Un peu comme si vous peigniez la dent. Il faut le laisser agir pendant le temps indiqué sans manger ni se rincer la bouche.

Ses effets se perçoivent entre 2 jours à une semaine après le traitement. Cependant, ils restent minimes. De plus, ils ne sont pas durables.

Les bandes de blanchiment des dents

Il s’agit de l’une des méthodes de blanchiment des dents à domicile les plus efficaces et les plus durables. Les effets peuvent nécessiter plusieurs applications mais ils peuvent durer jusqu’à 6 mois.

Il s’agit de bandes adhésives contenant un gel de peroxyde qui éliminent les taches et blanchissent les dents. Le patient les retire de l’emballage et, à l’aide d’un miroir pour se guider, les pose sur ses dents. On les laisse agir pendant la durée indiquée sur l’emballage, puis on les jette.

La recommandation est de les porter 30 minutes par jour pendant au moins 14 jours. Il existe de nombreuses marques. Certaines sont plus efficaces et plus faciles à utiliser que d’autres.

Attention, une utilisation incorrecte ou plus longue que celle recommandée peut être dangereuse. Parmi les conséquences associées à une mauvaise utilisation, on peut citer des détériorations de l’émail, une irritation des gencives et une sensibilité.

Le blanchiment des dents chez un dentiste

Les traitements de blanchiment des dents en cabinet dentaire ont généralement un effet plus immédiat et plus durable que les traitements à domicile. En outre, comme le dentiste établit un diagnostic préalable en évaluant les causes et les types de taches, il peut choisir la méthode la plus adaptée à chaque cas particulier.

Un pré-nettoyage professionnel et une application de fluorure après le traitement font généralement partie du traitement. Cela améliore les résultats et réduit le risque de sensibilité et de complications post-traitement.

Voici quelques-unes des solutions de blanchiment des dents qui peuvent être réalisées par des professionnels.

La lampe à lumière froide blanchissante

Ce type de traitement est réalisé dans un cabinet de dentiste. Le professionnel isole les muqueuses buccales avec un matériau spécial pour ne pas les endommager.

Le gel blanchissant est ensuite placé sur les surfaces des dents et il est exposé à une lumière froide ou à un laser qui active et accélère le produit. Les agents blanchissants tels que le peroxyde d’hydrogène ou le peroxyde de carbamide sont ici utilisés à des concentrations élevées.

La séance peut durer entre 30 et 90 minutes. Et ce, en fonction des besoins du cas clinique. Une seule intervention est généralement suffisante. Parfois, cela nécessite une seconde exposition.

Les résultats obtenus sont très efficaces et sont alors immédiatement perceptibles. De plus, les effets peuvent durer de 1 à 3 ans chez les patients ayant une bonne hygiène buccale.

Les moules associés à un gel de blanchiment des dents à domicile

Dans ce cas, le dentiste encadre le traitement mais le patient le fait chez lui. Le professionnel remet alors à la personne un kit comprenant un moule spécialement adapté à sa bouche ainsi que du gel blanchissant qui sera placé sur le moule pour être utilisé à la maison.

Le produit utilisé dans ces cas est beaucoup plus puissant que le produit en vente libre. C’est pourquoi le dentiste vous indiquera comment l’utiliser correctement. Mais aussi pendant combien de temps et à quelle fréquence.

Dans certains cas, il est utilisé pendant plusieurs heures, voire toute la nuit. Et ce, pendant quelques jours ou même plusieurs semaines. Il existe des formules avec différentes concentrations de peroxyde. Cela vous permet de choisir la meilleure option selon votre cas.

Les résultats commencent à se faire voir après une semaine et atteignent leur pleine expression après 2 à 4 semaines. Chez les patients collaborant et ayant de bonnes habitudes d’hygiène, elles durent un an ou plus.

Le blanchiment dentaire combiné

Il s’agit d’une combinaison des deux traitements précédents. Il se compose de trois phases :

  • Un premier kit ambulatoire. Le professionnel indique au patient comment effectuer le blanchiment avec un moule à la maison. On doit les utiliser au moins 4 heures par jour pendant environ 15 jours.
  • Le blanchiment en cabinet. Ensuite, après 15 jours d’utilisation du moule à domicile. Le patient doit se rendre chez le dentiste pour le traitement à la lumière froide. Le traitement dure alors environ 45 minutes.
  • Le deuxième kit ambulatoire. Enfin, le processus ambulatoire est répété pendant 15 jours supplémentaires.

Ce type de traitement combiné est celui qui donne les meilleurs résultats et celui qui est le plus durable. Chez un patient coopératif, les effets peuvent alors être observés pendant 3 ans au maximum.

Les habitudes qui peuvent nuire au blanchiment des dents

Certaines habitudes et coutumes peuvent affecter les résultats obtenus grâce au blanchiment des dents. Dans certains cas, on obtient même une pigmentation ou des taches encore plus visibles que celles qui existaient auparavant. C’est le cas avec :

  • Certains aliments et certaines boissons. La consommation d’aliments contenant des colorants artificiels, de café, de thé, de vin rouge, mais aussi de chocolat, de sauce à la tomate ou aux myrtilles, par exemple, peut affecter la blancheur des dents.
  • Le tabac. La consommation de tabac, sous quelque forme que ce soit, peut affecter la blancheur des dents.
  • Une mauvaise hygiène dentaire. Ne pas effectuer un nettoyage dentaire correct et favoriser l’accumulation de la plaque bactérienne dans la bouche est un facteur qui affecte l’apparence du sourire. La formation de tartre, l’inflammation des gencives et l’apparition de caries sont des conséquences de la négligence de l’hygiène qui altèrent aussi la couleur des dents.
  • Les traumatismes ou les infections. Un coup ou une infection de la dent peut également entraîner une modification de la couleur de la couronne. Des tons jaunes, bleutés, gris et même noirs peuvent alors apparaître sur l’ensemble de la dent.
  • L’âge et la génétique. Ces facteurs ne se maîtrisent pas, mais il est important de savoir qu’ils influencent également l’apparence du sourire. La couleur initiale des dents et le passage du temps engendrent une tonalité plus jaunâtre des dents. Ceci est donc à prendre en compte.

Les conseils pour prolonger le blanchiment des dents

Que vous ayez opté pour une méthode à domicile ou pour un blanchiment dentaire chez un professionnel, le suivi est essentiel pour préserver les résultats obtenus. Leur mise en pratique peut clairement prolonger la durée des effets produits.

L’hygiène bucco-dentaire

Nous avons déjà mentionné que l’accumulation de la plaque bactérienne favorise l’apparition de nouvelles taches, le dépôt de tartre et la formation de caries. Il est donc essentiel de garder ses dents propres pour éviter ces complications et pour conserver un sourire éclatant.

La recommandation est de se brosser soigneusement les dents au moins deux fois par jour, surtout après les repas. Surtout si l’on mange des aliments colorés.

Il est également nécessaire d’utiliser du fil dentaire une fois par jour. Certains dentistes peuvent aussi recommander des dentifrices ou des bains de bouche spéciaux pour préserver les résultats du blanchiment.

Le régime alimentaire et les habitudes

Faire attention à la consommation de certains aliments peut aider à prolonger les effets du blanchiment. La meilleure chose à faire est d’éviter ou de réduire la consommation d’aliments et de boissons qui favorisent la pigmentation. C’est le cas du curry, du safran, du cola, du café, du thé, du vin ou du maté. S’ils ne peuvent être évités, il est conseillé de les boire à l’aide d’une paille pour réduire le contact avec la surface des dents.

On préconise également de réduire la consommation d’aliments acides qui endommagent l’émail. Par exemple, les agrumes ou les vinaigres.

Le tabac est à éviter car, comme nous l’avons déjà mentionné, il donne aux dents une couleur caractéristique brune ou jaune. L’efficacité du blanchiment est donc rapidement perdue si vous continuez à fumer.

Les visites chez le dentiste

Un contrôle de suivi après avoir subi le traitement est recommandé. Il est normal d’éprouver certaines complications liées aux traitements de blanchiment des dents. Il peut s’agir d’une certaine sensibilité par la suite. Cela est généralement temporaires et cela se traite facilement.

On conseille aussi de rendre régulièrement visite à son dentiste. Tous les six mois en général. Le contrôle de l’état général de la bouche permet en effet de prévenir d’autres complications.

Deux grands cafés.

La pré-évaluation est importante

Lorsque l’on recherche un sourire plus attrayant, il faut tenir compte de certains éléments avant d’opter pour ce type de traitement. Les ingrédients employés peuvent, par exemple, provoquer une sensibilité des dents et des gencives. Cette sensation d’inconfort au froid et à la chaleur est généralement temporaire et disparaît après seulement quelques jours.

Mais il y a aussi d’autres complications à prendre en compte. Les voici :

  • Une irritation des gencives et des tissus mous. Cela se produit généralement lors de l’utilisation des méthodes de blanchiment à domicile. Cependant, elles sont souvent légères et transitoires.
  • Le blanchiment des gencives. L’agent peut aussi agir sur le tissu gingival et décolorer la zone. La couleur normale se rétablit avec le temps.
  • Des dommages aux tissus dentaires. Si les dents présentent des fissures, des craquelures ou des caries, ou si l’émail est très usé et aminci, l’agent de blanchiment peut endommager les tissus. Même le tissu pulpeux peut être irrité et provoquer alors des douleurs.

Pour toutes ces raisons et à cause du risque lié à la manipulation de ces produits sur les structures dentaires, le traitement doit idéalement être effectué par un dentiste. Avant le traitement, le dentiste évalue l’état général de la bouche et choisit les options les plus appropriées pour chaque personne. De plus, les patients pensent parfois qu’ils ont besoin d’un blanchiment alors qu’un simple nettoyage résout leurs problèmes esthétiques.

En revanche, s’il existe des pathologies dans la bouche et que d’autres approches sont nécessaires, celles-ci doivent être résolues en premier lieu. Le dentiste s’occupera de la santé de la bouche avant d’exposer les dents à des substances qui pourraient aggraver la situation.

Les soins aux patients sont essentiels

Vous savez à présent qu’il n’est pas nécessaire d’arrêter de sourire pour cacher des dents jaunes ou tachées. En effet il existe de nombreuses options lorsqu’on cherche à obtenir un sourire plus brillant.

Les effets obtenus et leur durée dépendent de nombreux facteurs. On citera les taches et la pigmentation présentes, la coloration des dents, l’âge du patient, la nuance de blanc souhaitée et le type de traitement choisi. Tout cela influence les résultats. En outre, les habitudes dentaires du patient ainsi que les précautions prises pendant et après les applications ont une grande influence sur les résultats.

Il est recommandé de toujours consulter un dentiste avant d’entreprendre ce type de démarche. Il existe certains risques qui, avec les conseils d’un professionnel, peuvent être évités. Et n’oubliez pas que pour que le blanchiment des dents soit efficace, les soins bucco-dentaires de base restent essentiels.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 habitudes qui affectent la santé dentaire
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
7 habitudes qui affectent la santé dentaire

Découvrez quelles sont les pires habitudes pour votre santé dentaire, et nos conseils pour prendre soin de votre bouche dans cet article.



  • Moradas Estrada, Marcos. “¿ Qué material y técnica seleccionamos a la hora de realizar un blanqueamiento dental y por qué?: protocolo para evitar hipersensibilidad dental posterior.” Avances en odontoestomatología 33.3 (2017): 103-112.
  • Jaramillo Moncada, Joel David. Blanqueamiento dental con peróxido de carbamida. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2019.
  • Begazo Gavilan, Brian Fernando. “Blanqueamiento dental a base de peróxido de hidrógeno al 35%.” (2020).
  • Pérez Villoslada, Luz Estephany. “Sensibilidad dentinaria después del blanqueamiento dental.” (2019).
  • Achachao Almerco, Kelly, and Lidia Yileng Tay Chu Jon. “Terapias para disminuir la sensibilidad por blanqueamiento dental.” Revista Estomatológica Herediana 29.4 (2019): 297-305.
  • Darriba López, Iria. “Factores técnicos que modifican el resultado del blanqueamiento vital ambulatorio, condicionando el grado de aclaramiento y los efectos secundarios.”
  • Bersezio, Cristian, et al. “Evaluación de la autopercepción de estética dental en pacientes tratados con dos modalidades distintas de blanqueamiento dental.” Revista Cubana de Estomatología 57.2 (2020).
  • Lantigua Palin, Carlos, and Alejandra Marie Rodríguez. Estudio sobre los daños físicos ocasionados en el esmalte frente a agentes químicos utilizados en las diferentes técnicas de blanqueamiento: revisión literaria. Diss. Santo Domingo: Universidad Iberoamericana (UNIBE), 2020.
  • Osorno Ruíz, Gema Jazmina. Estudio comparativo in vitro de la eficacia del blanqueamiento dental Clínico y Ambulatorio en piezas dentales extraídas realizado en las Clínicas Odontológicas UNAN-Managua en el periodo junio-octubre 2017. Diss. Universidad Nacional Autónoma de Nicaragua, Managua, 2017.