Comment calmer les coliques menstruelles

25 mars 2015
Les coliques menstruelles apparaissent lorsque nos hormones sont en situation de déséquilibre. Pour les prévenir, nous devons améliorer notre alimentation et nos habitudes de vie. Il est important que nous pratiquions des exercices physiques quotidiennement, et que nous dormions suffisamment.

Si vous n’avez jamais souffert de douleurs menstruelles, vous avez vraiment beaucoup de chance. Les douleurs les plus vives sont souvent celles provoquées par les coliques menstruelles.

 

C’est pour cela que nous allons vous parler, dans cet article, des remèdes qui vont vous permettre de les calmer facilement. N’oubliez pas de consulter votre gynécologue si vos règles sont irrégulières ou très douloureuses.

Le syndrome prémenstruel et les coliques menstruelles

Le syndrome prémenstruel est identifié par une large variété de symptômes, qui commencent généralement lors de la deuxième moitié du cycle menstruel. Ces symptômes comprennent :

Ces symptômes se produisent généralement avant que commence la menstruation, et disparaissent graduellement.

À l’inverse, les coliques menstruelles peuvent survenir durant toute la durée du cycle menstruel.

Maux-de-tête

Même si de nombreux facteurs peuvent provoquer ces troubles, les hormones sont les principales responsables de la survenance des coliques menstruelles. Les changements dans les niveaux d’œstrogènes et de progestérone (l’hormone produite par les ovaires) contrôlent le cycle menstruel chez la femme.

Certaines théories avancent le fait que ces hormones peuvent interagir avec certaines substances chimiques du cerveau, ce qui entraîne tous les symptômes que nous avons évoqués.

Lorsque ces hormones sont équilibrées, les troubles dus au cycle menstruel sont légers, voire inexistants. Les problèmes commencent lorsque ces hormones ne sont pas bien dosées.
Cela peut être dû au régime alimentaire, au manque d’exercice et aux habitudes de vie en général.

Les méthodes suivantes peuvent vous être bénéfiques, si chaque mois, vous souffrez de coliques menstruelles très douloureuses et dérangeantes.

Évitez la consommation de graisses poly-insaturées en grandes quantités

Le corps a besoin de graisses pour régénérer les cellules et produire des hormones, mais il n’utilise que certaines d’entre elles pour réaliser ces processus. Le fait de consommer beaucoup de graisses poly-insaturées oblige le corps à les utiliser.

Le problème est que les graisses poly-insaturées sont instables, et s’oxydent facilement. Ces graisses oxydées provoquent des inflammations et des mutations dans les cellules.

Douleur-menstruelle

Lorsque les cellules se mélangent au tissu reproductif, cela peut provoquer une pathologie appelée endométriose. C’est l’une des principales causes des coliques menstruelles.

Les graisses que vous devez éviter sont :

  • Les huiles végétales
  • L’huile de colza
  • L’huile de soja
  • La margarine

Les graisses recommandées sont :

  • L’huile d’arachide
  • Le beurre
  • L’huile d’olive
  • Les poissons contenant des oméga 3

Evitez les aliments qui enflamment votre corps

Les aliments, comme les graines ou les huiles, peuvent créer des inflammations dans le corps et augmenter ainsi les problèmes hormonaux.

La manière dont ils agissent dépend de chaque personne. Cependant, il est prouvé qu’une alimentation sans graines permet d’éviter de souffrir de coliques menstruelles.

La meilleure solution est de consommer :

  • Des bouillons de légumes maison
  • Des soupes
  • De la viande
  • Des graisses saines

Dormez suffisamment

Comment-savoir-si-vous-avez-besoin-de-dormir-plus

Dormir est quelque chose de très important pour équilibrer vos hormones. Cela vous aidera à rallonger votre espérance de vie, à jouir d’un poids idéal, et à diminuer les coliques menstruelles.

Si vous avez des difficultés à dormir, essayez de prendre un dîner très léger, de méditer durant une demi-heure, de faire une activité relaxante avant d’aller vous coucher, et de boire une infusion, tiède de préférence.

Faites davantage d’exercices dans votre vie quotidienne

Si vous souffrez d’un déséquilibre hormonal, une légère activité physique peut vous être d’une grande aide. Les meilleurs exercices pour cela sont la marche et la natation, idéaux à pratiquer pendant votre cycle menstruel.

Mais attention, car les exercices trop fatigants peuvent aggraver le problème. L’exercice vous permettra de réguler le glucose dans votre sang, un autre facteur qui peut provoquer des coliques menstruelles.

Buvez une infusion

Un thé, ou une infusion, peut être la solution idéale pour calmer les coliques menstruelles. Choisissez celle qui vous plaît le plus, et ajoutez-y un peu de miel. Parmi les options les plus adaptées, on trouve :

  • L’infusion de gingembre à la cannelle
  • L’infusion d’anis
  • Le thé vert

Prenez de l’ibuprofène

De nombreux médecins recommandent de prendre une dose d’ibuprofène la veille du début du cycle menstruel. Ce médicament permet de soulager le stress dans la zone pelvienne, et permet de passer ces quelques jours d’une manière plus sereine.

Si votre problème est l’excès de tension dans cette zone précise du corps, l’ibuprofène vous permettra d’éviter les coliques durant le cycle menstruel.

Le truc en plus ! 
Certaines personnes ne souhaitent pas consommer d’ibuprofène, même si celui-ci n’est pas dangereux pour la santé. Il existe de nombreuses alternatives naturelles qui vous soulageront tout aussi bien. Découvrez-les !
En savoir plus

Si les désagréments menstruels se poursuivent, alors que vous avez suivi toutes ces recommandations, consultez votre médecin.

Gardez toujours à l’esprit que les coliques menstruelles peuvent nous alerter sur des problèmes de santé plus sérieux.

Soyez donc attentif à tous les changements qui se produisent dans votre corps, si les problèmes persistent.

A découvrir aussi